Greg – Pertes de trading… connais pas, je suis assuré !

Grégory Stark juin 30, 2016 09:50 aucun commentaire

 

Un des scénarios classiques dans les escroqueries aux faux investissements c’est le coup de l’assurance.

Le contrat qui va t’indemniser en cas de pertes sur des positions spéculatives en bourse. Déjà, je me marre en pensant au concept. Tu l’imagines la tête de la fille de l’agence du coin devant l’apprenti trader, vraie victime qui va lui réclamer le remboursement de son capital sur la base d’un faux contrat ?

Le rendement ça rémunère le risque, un point c’est tout ! Ça ne sert à rien de chercher à tricher. Pourtant y en a qui essayent toujours. Le dernier en date, un japonais salarié de la Monnaie Japonaise (Japan Mint) a trouvé le plan parfait pour couvrir ses pertes.

Ni vu ni connu, Yutaka Umeno fait une demande pour affecter un lingot d’or de 15 kilos pour l’exposer dans la collection or du musée local, comme cela arrive régulièrement. Sauf que cette fois-ci le musée n’était au courant de rien et le lingot a fini sous le matelas de notre apprenti trader.

Il a quand même fallu 5 mois pour que l’affaire éclate et que le lingot soit retrouvé. Il a expliqué à la police qu’il voulait compenser des pertes de trading sur le FOREX.

C’est ça aussi les risques des marchés financiers, les chiffres qui défilent et font perdre la tête. Quand des particuliers se lancent sur des produits trop dangereux pour eux, ça donne plus souvent des catastrophes que des réussites

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter