Greg – La France en berne

Grégory Stark avril 21, 2017 17:19 aucun commentaire

Si aujourd’hui, je mets en titre « la France en berne », c’est parce que je suis triste de devoir choisir un grand président ce dimanche.

S’il est nécessaire d’écarter les petits candidats pour se concentrer sur un vote « utile », il en est tout autant d’écarter les extrêmes. La France serait-elle la même s’il n’y avait pas eu des personnes courageuses venant de pays différents berceau de l’humanité, notamment l’Afrique, pour la plupart des premiers hommes, puis plus récemment de Pologne, d’Italie, d’Algérie, … et s’étant intégrées ? Suite à ce qu’il s’est passé hier soir à Paris, ceci ramène au besoin d’un chef d’Etat, au dessus des institutions françaises et permettant, s’il le souhaite, de renouveler la classe politique.

Cet homme, le président de la République Française, devrait être irréprochable mais puisque cela est malheureusement impossible dans notre humanité, il devrait au moins inspirer la confiance. Or, que dire d’une personne qui a déjà puisé dans les caisses de l’Etat pour enrichir ses proches au détriment et au mépris de tous les « petits » qui n’arriveront jamais à avoir ce qui a été puisé. Et voilà que la droite s’effondre !

Reste alors le centre mais de quel centre parle t’on ? S’agit t’il d’un homme capable de ratisser tellement large que le français moyen, dont je pense être encore, est incapable de savoir sur quel bord il est et comment il va mener ses cinq prochaines années ?

Ne resterait-il alors qu’un seul candidat de gauche, oublié de tous ? Ben, justement, s’il est oublié de tous, est-ce qu’il pourrait rallier derrière lui une majorité dont il a besoin pour gouverner ? La « France est en berne » suite aux événements d’hier soir mais aussi suite à ce que les partis politiques ont réussis à nous proposer comme candidat à la présidence de notre pays. C’est pathétique mais c’est ainsi !

 

Dimanche, chers amis, votez bien mais votez !

Si vous me demandez mon avis, je pencherai personnellement vers un candidat « utile », classé parmi les 4 ou 5 premiers noms. Il n’y a malheureusement pas de candidat qui me soit agréable. La France est en berne. Toutefois, pour moi le souci de l’Autre est devenu l’un de mes premiers critères de choix avant les critères économiques et sécuritaires, tout aussi important pourtant.

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter