Stockage de plomb…

Grégory Stark février 24, 2016 13:20 aucun commentaire

 

Les banques centrales, tu connais ? Faut toujours garder un œil dessus quand on est sur les marchés. Le principe de base étant de décrypter le « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais », de se triturer la nouille pendant des heures pour interpréter les soupirs du discours de Draghi, de sniffer la fumée du jus de cerveau de Yellen.

Et donc, une banque centrale, ça a des réserves. Habituellement, dedans, on y trouve des devises, et puis de l’or aussi. En version Hollywood, ça ressemble à une crypte pleine d’araignées prêtes à te bouffer. En vrai, c’est plutôt une salle de serveur sécurisée dans un ronronnement de climatisation et de néons froids. Et puis aussi, on a du vrai stock. Des vrais lingots, des lingotins, des sacs de pièces et des liasses de billets bien étiquetées sur les étagères comme les tasses de porcelaine chez mémé.

Et bien là, la banque centrale hongroise innove. Elle va stocker du plomb.

Du vrai.

Du version caisses de munitions bien rangées : 200 000 cartouches pour équiper 112 armes de poing.

La banque centrale qui se stocke du flingue en veux-tu en voilà ? Y a pas de policiers en Hongrie ? Et des militaires non plus ? Le banquier central qui prépare pépère un remake de Fort Alamo au milieu de l’Europe ! Y vont protéger les salles serveur façon Camerone ? Tu la vois toi, la standardiste de l’accueil transformée en Lara Croft qui défouraille à tout va pour protéger son standard téléphonique Alcatel multifonction avec mémoire intégrée ?

La réalité, la vraie, reste toujours cachée, surtout avec les Banques Centrales. On ne la voit que par petites touches, par moment. Par des petits trous dans le décor que t’es pas sensé regarder de trop près. Après, t’as le choix. Tu peux toujours refermer le trou si ça te va.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter