L’AMF met en garde contre un gourou du trading: Laurent Chenot

Police et Justice Nicolas Gaiardo Publié le 2 avril 2021 à 15:54

À la suite de nombreux signalements de particuliers-investisseurs, l’Autorité des Marchés financiers (AMF) a publié une mise en garde sur les services proposés par Laurent Chenot. Ses activités de conseil en investissements financiers et gestion de portefeuille ne s’inscrivent pas dans un cadre réglementaire. Que lui est-il reproché? Que savons-nous de Laurent Chenot ?

Les activités troubles de Laurent Chenot

Lors de ces six derniers mois, à la suite de pertes d’argent conséquentes, l’AMF a reçu plusieurs dizaines de signalements d’épargnants concernant Laurent Chenot. Cet homme se qualifiant de “business angel” propose aux particuliers-investisseurs des sessions de formation financière payante (Business 3G ou liberté financière 3G) à réaliser sur le Web. Ensuite, une fois qu’un dialogue confiant est installé, Laurent Chenot et ses collaborateurs orientent ses “élèves” vers des courtiers en ligne proposant des placements financiers très risqués. Ces traders, officiant hors de l’Union européenne, ne sont pas habilités à délivrer des services d’investissement en France. Les agissements de Laurent Chenot rappellent la mode des “gourous traders” comme Jean-Pierre Fanguin, qui gagnent plus d’argent en recrutant des apprentis travers qu’en tardant eux-même.

Laurent Chenot
Capture d’écran de la mise en garde publiée sur le site de l’AMF

Tout comme d’ailleurs les sociétés de Laurent Chenot: Legendary Learning (crée en 2014, exploitée par CLPM et basée à Andorre) et Tradinvest. En effet, elles ne disposent pas des autorisations nécessaires auprès de l’AMF en application du code monétaire et financier.

Vous en savez plus sur cette entité ou sur cette personne ? Veuillez utiliser ce formulaire pour entrer en contact avec un de nos journalistes, ou si vous avez besoin d'une communication plus sécurisée, contactez-nous à l'aide de l'application Signal +33 6 33 78 33 78. Aucun système n'est sécurisé à 100%, mais Signal peut être utilisé pour protéger votre identité en utilisant un cryptage de bout en bout.

A la mi-novembre 2020, l’AMF a mis en garde les particuliers en leur recommandant de ne pas donner suite aux sollicitations de Monsieur Chenot. Pour information, l’UFC-Que-Choisir avait déjà émis une info-alerte, sur Internet concernant Laurent Chenot, le 2 juillet 2020. Différents types de produits proposés sont à fuir tel que le « Livret Alpha », le « Livret Alpha Performance », le « Dollar King », le « Money Daddy » et encore le « First Trading ». L’AMF aurait déposé un dossier au parquet pour une condamnation au pénal et une plainte collective de 140 plaignants aurait été déposée en Justice.

Quel est le parcours que donne à voir Laurent Chenot ?

Laurent Chenot est passé par les plus grandes écoles: École des Mines, HEC et enfin, à la Harvard Business School pour obtenir un MBA. Il serait, depuis avril 2020, PDG de la société Financière Honoré située à Paris et dont les activités principales se focaliseraient sur le financement et les investissements alternatifs auprès des PME. En 2019, Laurent Chenot a crée Tradinvest, une fintech basée en Bulgarie, à Bourgas, qui serait active dans « plusieurs univers d’investissement, dont le forex, les cryptomonnaies, l’immobilier et les paris sportifs ». Enfin, en janvier 2019, il a fondé Enfin Libre !, une société destinée à aider les entrepreneurs a développer leurs compétences. Aussi, Laurent Chenot a travaillé 10 ans en tant que CEO pour la société creation3G. Il dit aussi avoir travaillé chez Mc Kinsey (cabinet américain de conseil en stratégie) puis le Crédit Agricole en tant que cadre supérieur.

Comment a-t-il réagi face à cette mise en garde l’AMF ?

Le 31 décembre 2020, soit 6 semaines après la mise en garde de l’AMF, Laurent Chenot à liquidé sa société Legendary Learning mise en cause par l’AMF. Sur son site web Enfin Libre!, nous ne sommes pas surpris que les interviews données à BFM Business et Le Figaro n’ont plus de liens web valides. Actuellement, il continuerait ses activités avec une nouvelle société, Chartinvest, toujours domiciliée dans la principauté d’Andorre.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter