Comment éviter les arnaques sur les sites de trading ? – Intervention de Nicolas Gaiardo sur BFM Business, Intégrale Placements

Nicolas Gaiardo était l’invité de Guillaume Sommerer aux côtés de la médiatrice de l’AMF, Marielle Cohen-Branche et du journaliste Sami Bouzid sur le plateau de BFM Business dans l’émission Intégrale Placements du 03 février 2016 dédiée aux arnaques du trading, intitulée Comment éviter les arnaques sur les sites de trading ?

Les arnaques sur les sites de trading : le bilan

On dénombre des dizaines de milliers de traders pour compte propre en France. Parmi eux, un grand nombre est victime d’arnaques par ces plates-formes de trading qui ont pourtant pignon sur rue et qui les incitent à investir toujours davantage. C’est ainsi 175 millions d’euros qui sont partis en fumée sur ces sites de trading, sur un échantillon de 13 000 clients actifs entre 2009 et 2012, d’après une étude de l’AMF. Toujours selon l’AMF, rappelons que 9 investisseurs sur 10 perdent de l’argent sur le marché du Forex et des CFD et ce, sur les plates-formes de trading régulées.

Prévenir les arnaques sur les sites de trading : la mission de Warning Trading

Pour illustrer ce phénomène des arnaques sur les sites de trading, Nicolas Gaiardo revient sur son expérience personnelle, laquelle l’a conduit à créer le portail d’information Warning Trading. Nicolas Gaiardo évoque ainsi un véritable parcours du combattant pour parvenir à récupérer ses fonds à la suite d’une arnaque par un courtier en bourse. Il détaille ainsi le parcours classique d’un investisseur, qui commence à investir sur des produits de bourse proposés par les banques pour finir par les produits dérivés proposés par les courtiers. Nicolas Gaiardo a ainsi tradé, gagné, perdu, et réalisé s’être fait escroqué lorsqu’il a voulu récupérer son argent. Il s’est alors tourné vers des avocats, onéreux et peu expérimentés sur la question financière, puis vers les forums de bourse qui l’ont blacklisté car ils appartiennent aux courtiers ou sont apporteurs d’affaire pour ces derniers.

Ancienne victime d’une arnaque par un courtier en bourse et parfaitement conscient de la difficulté pour les victimes de récupérer l’argent escroqué, Nicolas Gaiardo a ainsi décidé de se consacrer à la sensibilisation du public aux risques inhérents à la pratique du trading et à l’accompagnement des victimes dans leurs démarches de récupération de fonds. C’est la raison pour laquelle il a créé le portail d’information Warning Trading.

Éviter les arnaques sur les sites de trading : conseils pratiques

Marielle Cohen-Branche, médiatrice de l’AMF a vu le nombre de plaignants multiplié par 5. Elle souligne également que le profil des victimes du trading a évolué, passant de personnes vulnérables et crédules à des investisseurs plus expérimentés ou aux revenus plus élevés.

La médiatrice de l’AMF dresse également le profil des courtiers en bourse, qu’elle classe en 3 catégories :

  • Les courtiers non agréés, qui relèvent du pénal et que l’AMF transmet au Procureur,
  • Les courtiers agréés à Chypre, que l’AMF n’a pas le droit de sanctionner (seule la CySEC le peut),
  • Et les courtiers agréés dans des pays plus sûrs, où l’on retrouve les 9 investisseurs sur 10 perdants.

Nicolas Gaiardo aurait aimé souligner qu’outre le marché du Forex, CFD et Options Binaires, qui touche 25 000 clients en France, de nombreux investisseurs – 300 000 en France – sont également touchés par les produits à fort effet de levier que sont les warrants et turbos. Il regrette à cet égard que les investisseurs ne soient pas sensibilisés à ces produits, comme ils le sont sur le Forex, CFD et Options Binaires.

Nicolas Gaiardo souligne à ce propos que l’AMF est la seule autorité de régulation en Europe qui a eu l’initiative de mettre en place des enquêtes sur ces arnaques au trading, dont Warning Trading, conformément à sa mission d’information et de prévention des risques, se fait le relais.

Afin d’éviter de se faire arnaquer sur les sites de trading, Sami Bouzid nous livre trois conseils de bon sens :

  • D’abord, être attentif à la localisation de la plate-forme de trading et se montrer prudent si celle-ci est basée à Chypre,
  • Ensuite, ne pas se laisser séduire par les publicités alléchantes qui promettent des gains de plusieurs milliers d’euros en quelques minutes,
  • Enfin, se méfier des produits à effet de levier, avec lesquels l’investisseur peut perdre plus que sa mise de départ.

 

Pour éviter de se faire arnaquer sur les sites de trading, Nicolas Gaiardo insiste également sur le démarchage téléphonique et recommande de refuser toute sollicitation par téléphone. Il conseille aussi de choisir un courtier basé en France.

Victime d’une arnaque sur un site de trading : les recours

A la question de savoir s’il est possible de récupérer ses fonds lorsqu’on a été victime d’un site de trading, la médiatrice de l’AMF répond bien sûr par l’affirmative et évoque même de très bons résultats sur les litiges impliquant des courtiers régulés. Ce constat corrobore celui de notre équipe de résolution de litiges Warning Trading – Broker Defense, qui accompagne des victimes depuis plusieurs années.

A ce sujet, l’AMF décrit les techniques commerciales abusives utilisées par les courtiers en bourse, un mélange de harcèlement et de manipulation, qui corroborent en tout point les nombreux témoignages des victimes que notre équipe Warning Trading – Broker Defense accompagne.

Les arnaques sur les sites de trading : le mot de la fin

Le mot de la fin de l’émission revient à Marielle Cohen-Branche, médiatrice de l’AMF, qui se félicite d’avoir obtenu l’accord du Gouvernement pour faire interdire toute publicité sur Internet pour le Forex et les Options Binaires.

Reste à connaître les termes de cette interdiction : consistera-t-elle à interdire toute publicité pour le Forex, ou à simplement bannir le terme Forex des annonces, ou encore à modérer le ton agressif ou trompeur des messages ?

Comment éviter les arnaques sur les sites de trading ? – La vidéo

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter