Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

États-Unis : inculpation de 6 cadres de la société Yukom Communications Ltd

La justice américaine vient d’inculper, ce 25 septembre 2019, 6 cadres supplémentaires de la société d’options binaires israéliennes Yukom Communications Ltd. Retour sur l’affaire.

140 millions de dollars volés

La nouvelle inculpation, faisant suite à celle s’étant déroulée le 13 février 2019, amène le nombre d’agents des options binaires qui devront répondre de leurs actions de fraude électronique devant la justice à 21.

Les accusés étaient les managers, des propriétaires ou des agents de Yukom Communications, société basée en Israël et exploitant également BigOption.com et BinaryBook.com.

Le document de la justice américaine évalue que le montant dérobé aux investisseurs internationaux est de 140 millions de dollars.

Âgés de 27 ans à 54 ans, les accusés sont ou étaient des résidents d’Israël.

Des faits remontant à 2014

L’acte de la justice américaine précise que les accusés ont conspiré, entre 2014 et 2017, dans le but de commettre des fraudes électroniques. Pour ce faire, ils auraient obligé les investisseurs à déposer des sommes d’argent importantes en mentant sur leurs profils et sur les chances des investisseurs de retrouver leurs fonds.

Tout était orchestré pour que des dépôts maximaux sur les options binaires soient réalisés et que les investisseurs perdent leurs fonds ou ne puissent pas les retirer.

Par ailleurs, l’acte stipule que les accusés n’auraient pas indiqué aux investisseurs qu’ils pouvaient agir sur la plateforme électronique pour faire varier leurs probabilités de pertes dans leurs opérations clients.

Une fois de plus, la Justice américaine entend poursuivre les arnaqueurs aux options binaires qui ont fait des centaines de milliers de victimes dans le monde. Pour rappel, la Knesset a mis hors la loi les options binaires au mois d’octobre 2017.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

  • bernard le 5 décembre 2019 at 11 h 53 min Répondre

    Bonjour,

    Donc plus de fraude depuis ce pays depuis 2017 ? Ou bien ça continue

    • emelyneb le 5 décembre 2019 at 13 h 44 min Répondre Rapporter un abus

      Bonjour. La fraude est un mal que les Pays doivent éradiquer tout le temps. Et l’inculpation de ces escrocs est une action à saluer!

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter