Une plainte du gouvernement américain sur 11 individus pour « marketing affilié »

Le Monde du Trading: toute l'actualité avec Warning Trading octobre 22, 2018 07:13 aucun commentaire

Le 27 septembre dernier, le gouvernement américain a déposé plainte contre un groupe de onze personnes de nationalité américaine ayant participé à une fraude aux investissements sur options binaires. Concrètement, ces individus sont accusés d’avoir commercialisé auprès d’investisseurs américains des options binaires frauduleuses dont les courtiers sont basés en Israël. Pour attirer les victimes dans leurs filets, ils se sont fait passer pour des vendeurs de logiciels de trading.

Une fraude estimée à 25 millions de dollars

Le marketing affilié est bien connu dans la sphère du commerce « légitime » : vous êtes en contact avec un commercial pour un type de produit précis et celui ci vous propose un autre produit, en rapport direct avec son domaine d’activité ou sans rapport. En contrepartie, le commercial touchera une commission si la vente du produit ou du service est conclue.

Pour les démarcheurs peu scrupuleux, ce marketing par affiliation est également très pratiqué étant donné que les plus grosses commissions ont tendance à vanter les avantages du casino en ligne, des arnaques au Forex, cryptodevises ou options binaires.

Ici, les Américains impliqués dans cette escroquerie ont démarché des investisseurs (par des campagnes marketing, par mail etc.) en leur promettant un logiciel de trading gratuit. Une fois le contact établi, ils les ont dirigés vers les services de sociétés basées en Israël et proposant des options binaires frauduleuses.

Selon le SEC (Securities and Exchange Commission) et la CFTC (Commodity Futures Trading Commission), plus de 100 000 personnes auraient ouvert des comptes d’options binaires entre 2013 et 2017. Le financement de ces comptes est estimé à, au moins, 25 000 000 de dollars en dépôts initiaux. (lien vers communiqué de presse de la CFTC)

De la poudre aux yeux avec un faux logiciel de trading

Pour attirer l’oeil des potentiels investisseurs, les Américains proposaient des logiciels gratuits de programme autonome de trading capable de générer d’importants bénéfices.

Des vidéos, vues des millions de fois, ont été diffusées sur le web. D’une trentaine de minutes, ces montages vidéos mettent en scène des faux témoignages vantant les mérites du logiciel de trading gratuit couplé à l’investissement sur option binaire. Des fausses démonstrations de trading sur le logiciel étaient filmées pour montrer l’incroyable rentabilité de l’outil.

Quatre des accusés impliqués dans les plaintes du 27 septembre ont accepté de trouver un compromis avec les deux commissions américaines. Finalement, ces résidents de Floride paieront un total de 8 millions de dollars en remboursement et en pénalités.

A ce stade de l’enquête, la CFTC, relayée par le site web du Time of Israel,  indique que « le partenaire est une entreprise israélienne dont le siège se situe à Tel-Aviv et dont les propriétaires sont des Israéliens qui mènent des activités commerciales variées liées aux options binaires ».

Reste désormais à savoir si ce fameux partenaire sera inculpé par le gouvernement israélien qui a rendu l’industrie des options binaires illégale depuis octobre 2017.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter