La mise en examen de Worldpay AP pour escroquerie confirme notre enquête

La société de services de paiement Worldpay AP a été mise en examen il y a quelques jours par Madame Aude Buresi, juge d’instruction à Paris. Les incriminations qui lui sont reprochées sont nombreuses et graves: démarchage financier illicite, fourniture de services d’investissements sans agrément, escroquerie en bande organisée, escroquerie, abus de l’ignorance ou de la faiblesse d’une personne vulnérable, blanchiment de fraude fiscale, faux… Cette information judiciaire est ouverte depuis plusieurs années mais l’implication de Worldpay AP est inédite.

C’est une victoire pour Warning Trading puisque nous avions dénoncé le rôle joué par cette société dès le 8 juin 2015 dans un article retentissant. World Pay est un processeur de paiement en ligne qui a facilité la fuite d’argent sale dans plusieurs affaires d’escroqueries, dont des arnaques au Forex. Nous défendons plusieurs de victimes d’affaire dans lesquelles il s’avère que Worldpay a joué le rôle d’intermédiaire financier entre des banques régulées dans l’Union européenne et des circuits financiers offshore et interdits dans l’Union européenne (All Charge, Algo Charge, Charge4All, Seroph Limited qui est également mis en examen…) permettant aux organisateurs de ces fraudes de récupérer le produit de leurs extorsions. Ces services de paiement non régulés sont la cheville ouvrière de toutes les escroqueries financières internationales.

C’est pour Warning Trading une double victoire car notre article du 8 juin 2015 avait provoqué la fureur de Worldpay. Une procédure judiciaire en diffamation avait alors été lancée contre Warning Trading. Nous attendons l’audience avec impatience, fort de ces nouveaux éléments qui viennent conforter le sérieux de notre enquête sur Worldpay.

Nous invitons par ailleurs, toutes les victimes qui ont utilisé ce processeur de paiement de rejoindre le cabinet DELVISO afin de se porter partie civile dans ce dossier. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information sur cette procédure.

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Tout a commencé le jour où l'entreprise pour laquelle je travaillais est entrée en bourse. En l'espace de quelques jours je venais de toucher du doigt ce monde financier. Avec un petit [...]

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


 JE VÉRIFIE 

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter