Cartes de débit ou carte de crédit, comment ne pas les confondre?

Toutes les informations grâce à l’œil de WT janvier 28, 2018 12:52 aucun commentaire

Depuis une dizaine d’année, les moyens de paiement électroniques ont connu une fulgurante progression. Cela est dû aux énormes investissements réalisés dans le domaine de la banque. Aujourd’hui, payer ses achats ou ses factures avec une carte de paiement est devenu un réflexe. Toutefois, quand on est novice avec ces cartes, on se perd très rapidement entre la multitude d’appellations existantes : carte de paiement, carte de débit, carte de crédit, etc…

Mais alors, qu’est-ce qu’une carte de paiement?

Une carte de paiement est un moyen de paiement qui se présente sous la forme d’une carte plastique mesurant environ 85,60 millimètre sur 53,98. La majorité des cartes de paiement sont équipées d’une bande magnétique et/ou puce électronique (dans ce cas, elles sont appelées cartes à puce. Les cartes de paiement permettent bien évidemment le paiement, auprès de commerces physiques possédant un terminal de paiement électronique ou auprès de commerces virtuels via Internet.

On classe généralement les cartes de paiement en deux groupes, les cartes de débit et les cartes de crédit.

Les cartes de débit

La carte de débit est celle que nous utilisons le plus souvent dans nos transactions, bien que nous l’appelons à tort la plupart du temps carte de crédit. Il s’agit d’un moyen de paiement national ou international (Visa, Mastercard, etc…), fourni par la banque lors de l’ouverture d’un compte courant. À chaque achat ou retrait d’argent effectué avec une telle carte, le compte qui lui est rattaché est débité selon les modalités choisies par le titulaire. En général, on distingue deux modalités pour débiter un compte associé à une carte de crédit.

  • Le débit à autorisation systématique: le règlement de l’opération est accepté après qu’une demande d’autorisation ait été automatiquement effectuée et qu’une vérification de l’approvisionnement du compte soit faite.
  • Le débit à autorisation non systématique: l’opération est réglée après que le titulaire de la carte ait effectué un appel téléphonique vers le centre d’autorisation. C’est cet appel qui déclenche la validation de la carte et le débit du compte associé à la carte.

Les cartes de crédit

À l’inverse de la carte de débit, dont les dépenses sont débitées instantanément directement du compte courant du porteur (au jour le jour), les dépenses effectuées avec une carte de crédit sont débitées en différé.

Plusieurs modes de remboursement sont généralement proposés :

  • Soit au comptant différé mensuel (souvent gratuit), toutes les dépenses du mois en cours sont prélevés en une seule fois. Les cartes à débit différé sont réglementairement une catégorie de carte de crédit.
  • Directement d’une réserve de crédit renouvelable, soit par petites mensualités (avec intérêts).

En fonction du contrat établi avec la banque émettrice de la carte, l’utilisateur peut changer de mode de remboursement à volonté, quand il le souhaite. Elles peuvent permettre également de financer un achat important en 3 ou 4 fois sans frais ou avec frais réduits (option souvent proposés par les cartes de magasins). Elles sont très généralement gratuites ou très peu chères.

En conclusion, la différence principale entre la carte de crédit et la carte de débit se trouve au niveau du mode de règlement des opérations effectuées avec la carte : le montant est directement débité du compte associé pour une carte de débit alors que le paiement est différé pour une carte de crédit.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

  • Actions précontentieuses
  • Contentieux devant les tribunaux
  • Dossier Pénal
  • Avocats Français et Européens

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter