Impression 3D, la révolution ?

Toutes les informations grâce à l’œil de WT avril 6, 2014 22:49 aucun commentaire

 

L’impression 3D est véritablement une technologie qui a toutes les chances de s’imposer ces prochaines années. Cette petite machine va impacter des pans entiers de l’économie, redistribuer les cartes de la production industrielle et modifier radicalement la façon de consommer des ménages.

En tout cas, moi j’y crois !
Un peu comme l’informatique et internet. Au début, seuls quelques passionnés s’y intéressent. Le grand public suit l’évolution de loin. Tout le monde en voit le potentiel, mais sans imaginer comment et à quel point ce nouvel outil va s’inviter dans leur vie.

Qu’est-ce que l’impression 3D ?

L’impression 3D (ou tridimensionnelle) consiste à « imprimer » couche par couche un objet.

Oui, un objet physique !
La première fois que j’en ai entendu parler, c’était dans « Tintin et le lac aux requins ». Le professeur Tournesol avait inventé une machine qui scannait, puis recopiait à l’identique des objets. Il en faisait la démonstration à Dupont et Dupond, en dupliquant leurs chapeaux.

Bon évidemment, le méchant Rastapopoulos avait trouvé un autre usage beaucoup plus rentable : copier à l’infini des lingots d’or. Depuis son sous-marin et sa base secrète, il va tout tenter pour s’emparer de la machine… mais ça c’est une autre histoire !

L’impression 3D passait encore pour de la science-fiction (en tout cas pour le commun des mortels) il y a quelques années. Pourtant, la technologie était juste à notre porte, prête à être utilisée, même pour les particuliers qui peuvent d’ores et déjà acquérir leur propre imprimante.

La troisième révolution industrielle

L’impression 3D est un élément de la « troisième révolution industrielle ». Une économie totalement basée sur le libre échange en évitant certains éceuils notamment sociaux et environnementaux.

Pour l’instant, nous sommes encore au stade du « gadget », bien que certains professionnels y portent déjà un grand intérêt, notamment en médecine pour la conception de prothèses. Voyons quelques autres utilisations possibles :

    • Création et design
      N’importe qui peut dessiner un objet depuis son ordinateur. L’imprimante se chargera de le matérialiser. Des gains de temps et d’argent énormes pour les industriels (prototypes et essais) ! Idem pour les artisans qui pourront créer facilement des pièces sur mesure pour leur travail.

 

    • Objets à la maison
      Pour les objets simples, sans contrainte technique particulière (un chausse-pied par exemple), les consommateurs pourront les imprimer directement depuis chez eux. Une impression quasi-gratuite et qui nous évitera d’importer en masse des produits chinois low-cost…

 

    • Une mémoire numérique
      Vous avez besoin d’une pièce de rechange pour votre automobile de collection ?
      Alors imprimez là ! Vous n’avez qu’à patienter le temps de l’impression pour avoir une copie conforme de cette pièce qui n’est sûrement plus disponible auprès des concessionnaires.

 

    • Un scanner 3D
      Enfin, pour reproduire fidèlement un objet existant, vous pouvez le numériser grâce à un scanner 3D. Cette solution technique est encore expérimentale, mais nul doute qu’elle se développera en même temps que l’impression 3D se démocratisera.

 

Selon la nature des objets à concevoir, il sera nécessaire de combiner plusieurs matériaux. La matière la plus adaptée est clairement le plastique, avec toutes les variantes de résistance et couleurs qu’il peut connaître. Cependant, de plus en plus de matériaux sont exploitables : métaux, résines, céramiques, cires, … on parle même de chocolat !

Quel avenir à moyen terme ?

Attention cependant aux désillusions économiques !

Ce marché reste un marché de niche et n’est pas assez évolué pour voir apparaître des acteurs solides avec des modèles économiques pertinents.

Vous verrez dans les clips video qu’on peut produire des jouets pour enfant, des tasses de café, et autres petits ustensiles en plastoc… bon et après ?

Ce qu’on attend vraiment, ce sont de nouveaux usages qui modifient vraiment la vie de tous les jours. L’impression 3D et ses graphistes ce serait comme internet et ses développeurs informatiques. C’est la base. Internet s’est ensuite formidablement développé : sites d’informations, réseaux sociaux, e-commerce, courtiers en ligne… avec autant de nouveaux métiers qui apparaissent. L’impression 3D devrait suivre le même chemin et penser de nouveaux usages encore inimaginables à ce jour.

Je ne vois pas encore d’activité économique que pourrait par exemple créer un auto-entrepreneur autour de l’impression 3D. Après avoir bien cherché, il n’en existe effectivement pas, seuls les grands groupes et les start-up (qui peuvent se permettre de perdre temporairement de l’argent) sont « dans le coup ». Attendons encore quelques années.

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter