Mon avis sur Zulutrade

Toutes les informations grâce à l’œil de WT mars 13, 2014 18:23 aucun commentaire

 

Zulutrade, c’est un service de copytrading.
La société a été fondée en 2006 par Leon Yohai, un entrepreneur à succès.
Le principe est simple : permettre à tous de dupliquer les performances des meilleurs traders Forex. Zulutrade s’est imposé comme LA référence. L’entreprise a créé des partenariats avec la plupart des courtiers, et a d’ores et déjà exécuté plusieurs centaines de milliards d’euro de transactions !

Commencer avec Zulutrade

Il y a 2 cas de figures :

    • vous êtes un Investisseur
      Zulutrade vous permet d’ouvrir un compte démo directement sur le site internet (limité à 30 jours). Pour passer en argent réel, vous avez alors le choix entre plusieurs courtiers Forex et CFDs (FXCM, Saxo Banque, AvaTrade, …). Le courtier qui offre les meilleures conditions de trading est AAAFX, propriété de Zulutrade.
    • vous êtes un Trader
      Vous pouvez connecter un compte MT4 réel ou démo à un compte Zulutrade en entrant vos numéro de compte et mot de passe investisseur. Zulutrade vous encourage à faire du day trading ou du swing (pas de scalping). Toutes vos positions sont ensuite automatiquement répliquées en temps réel. Vous gagnez 0,5 pips de commission sur chaque ordre passé.

A noter qu’on est ici dans un modèle exclusivement CtoC (de particulier à particulier). Il n’y a pas de professionnels sur la plateforme. Zulutrade prélève 1 pip sur chaque ordre pour se rémunérer.

Choisir son fournisseur de signaux

Si vous êtes investisseur, alors vous avez devant vous un choix de plusieurs milliers de traders à suivre (appelés fournisseurs de signaux). Vous pouvez vous référer au classement général – Zulutrade a son propre système d’évaluation – mais vous pouvez aussi rechercher le fournisseur de signaux idéal selon des critères précis.

Trade-il avec un compte réel ou démo ? Depuis combien de temps ? Utilise-il des robots ? Quel est son ratio de trades gagnants/perdants ? La taille moyenne de ses ordres ? Son pays d’origine ? …

Zulutrade vous conseillera de ne pas suivre aveuglement les traders. Vous aurez à paramètrer votre compte : volume, nombre d’ordres maximum, stoploss, etc.
Le suivi des traders est en lui-même assez transparent. Les performances, les sommes investies, le risque (drawdown) et les pertes sont publics. Rien à dire sur ce point. De plus, Zulutrade est une société plutôt sérieuse, régulée dans plusieurs pays, avec un service client multilingue à toute épreuve.

Non, dans cette description pour l’instant idyllique, le problème est ailleurs. Le problème, c’est justement qu’il n’est vraiment pas évident de faire fructifier son compte avec Zulutrade… Quoi ? Je viens de vous casser votre rêve d’argent facile ? 🙂

Beaucoup d’illusions

Prenons les 5 « meilleurs » du classement Zulutrade pour l’exemple :

Première information qui ne met pas en confiance, aucun de ces 5 traders ne trade avec son propre compte de trading. Tous sont en démo.
Ils ont entre 750k et 2M d’euro chacun à gérer, ce qui peut paraître beaucoup mais cela reste relativement modeste. Le record de Zulutrade, à ma connaissance, aura été de plus de 21 millions d’euro investis sur le même fournisseur de signaux. Une affaire qui s’est mal terminée et des investisseurs qui y ont laissé des plumes…
Car c’est là un des principaux défauts de Zulutrade. Le Turn-Over des traders. Ils finissent tous par prendre trop de risque et/ou perdre beaucoup. Ils sont alors remplacés par de nouveaux leaders.
Et ainsi de suite…

Intéressons-nous maintenant au premier profil du classement. Le chinois breadman-09.
Une simple recherche nous permet de voir qu’il y a eu des dizaines de profils commençant par « breadman », tous chinois. De là à dire qu’une personne aurait créé des comptes démo en série pour ne garder que ceux qui afficheraient de bons résultats, il n’y a qu’un pas que je franchirai !

Mais qui ne le ferait pas ? Peut-être que la performance derrière tient vraiment la route ?

Les positions ouvertes en cours totalisent plus de 700 pips de pertes latentes. Aîe.
700 pips correspond à environ 70€ en 0.01 lot, 700€ en 0.1 lot, et 7000€ en 1 lot. Sans levier, vous seriez déjà en DrawDown de 7%.

Les fournisseurs de signaux ne prennent en effet que très rarement leurs pertes. Ils préfèrent moyenner à la baisse. Tant qu’il y a de la musique, il faut se lever et danser dirons-nous… Dommage pour les investisseurs qui eux perdent de l’argent « pour de vrai » au final.

Un dernier point qui pourrait mettre la puce à l’oreille, est le tableau des gains des investisseurs. Le premier a gagné la fabuleuse somme de 3510 USD, le cinquième n’est déjà plus qu’à 577 USD. Est-ce sérieux, est-ce que les enjeux en valent le coup, je réponds non.

Zulutrade est honnête. Mais il se heurte à un mur. Il est très difficile de gagner de l’argent sur les marchés financiers. Leur palmarès n’est pas représentatif des traders qui gagnent sur le long terme.
Je ne conseille ni ne déconseille Zulutrade. Cependant, j’ai peur que son modèle économique soit déjà dépassé et attaqué de toutes parts.

La plateforme de trading Metatrader accuse Zulutrade de hacker ses protocoles (lien) et tente laborieusement de s’approprier le monopole de ce juteux marché. Les courtiers « partenaires » n’hésitent plus à dissuader leurs clients de s’inscrire sur Zulutrade, et quittent le navire en lançant leurs propres services similaires.

Zulutrade aura permis de lancer ce concept de trading social, la chute sera lente, mais inéluctable.

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter