Site internet du site officiel moncompteformation.gouv.fr

Voler l’argent des comptes de formation: une nouvelle filière d’arnaque

Après l’escroquerie à la Taxe carbone qui à permis de détourner presque 2 milliards d’euros en France entre 2008 et 2009, nous vous révélons comment une bonne idée de l’Etat est en train de se transformer en opportunité pour des escrocs.


  1. La formation est un droit inscrit dans le code du travail et qui concerne tous les actifs.

  2. De nombreux comptes CPF formations font l’objet de piratage.

  3. Des escrocs profites des lacunes du système pour modifier les comptes avant de les vider.


Tout le monde ou presque à déjà entendu parlé du DIF ou Droit Individuel à la Formation, remplacé en 2016 par le CPF (Compte Personnel de Formation). Ce dispositif permet à tout salarié du privé comme du public, soit 26 millions d’individus de bénéficier d’un droit à la formation financé en totalité par la caisse des dépôts et consignations.

La formation professionnelle, la prochaine bulle ?

La formation continue a toujours fait l’objet d’abus. L’argent abonde et les contrôles sont très faibles. En 2015, la formation continue représentait un budget de 26 milliards d’euros. Une manne que des escrocs ont remarqué de longue date. En 2015, une enquête fouillée de Cash investigation avait déjà mis au jour des pratiques douteuses.

Infographie chiffres sur le droit à la formation professionnelle.

Le dispositif a été rénové par la loi « Avenir professionnel » de 2018, qui consacre le Compte Personnel de Formation, CPF, comme une sorte de porte-monnaie permettant de cumuler des euros en vue d’acheter une formation.

2 500 000 Français avaient créé un compte de formation en 2015. Ils étaient le double en 2017. Le nombre d’organismes de formation a décuplé. Ils étaient 10 000 il y a quatre ans. On en compte un peu moins de 100 000 aujourd’hui. Un bouillonnement pédagogique qui attire sa part de parasites, proposant une panoplie de formations sommaires, pour la plupart non diplômantes.

Comme pour la fraude aux Certificats d’Économie d’Énergie, des margoulins ont saisie cette nouvelle opportunité pour se faire beaucoup d’argent en profitant des faiblesses du système de financement des formations délivrées par des organismes privés. Décryptage de trois techniques de fraude.

1) La formation, non dispensée

Cette technique utilisée par certains organismes de formation consiste à proposer à des personnes disposant d’un droit à la formation de se partager le montant alloué sans y participer. L’organisme de formation facture la prestation qu’il ne délivrera pas. Le client « complice » confirme qu’il a bien été présent lors de cette formation. Il ne reste plus qu’a l’organisme de formation d’encaisser par la CDC (Caisse des Dépôts et Consignation) le montant de la prestation souvent surévaluée.

Il est vrai que cette méthode à certaines limites. Un organisme de formation ne peut pas proposer ce type de stratagème à n’importe qui. Il faut un minimum de confiance. L’industrialiser serait bien trop risqué. Cette fraude assez limitée ramenée à l’échelle nationale coute malgré tout cher au final.

2) Votre compte CPF détroussé avant même que vous l’ayez ouvert

Pour utiliser vos droits à la formation, vous devez créer un profil sur le site moncompteformation.gouv.fr au moyen de votre numéro de sécurité sociale et d’une adresse email. Aucun autre outil de sécurité à été mis en place. Bref, le coffre est ouvert ! Il ne reste plus qu’a se servir ! Des personnes malveillantes vont le faire à votre place.

Dans un premier temps, vous allez recevoir un email d’un faux organisme, voir un appel téléphonique pour vous demander votre numéro de sécurité sociale prétextant un risque de vol de vos données personnelles, voir de manière plus subtile en se faisant passer pour un organisme de formation comme pour le site : http://mbforma.com vous proposant de vérifier votre éligibilité à certaine formation. Ecoutez plutôt !

Avec votre numéro de sécu, ils ne leur reste plus qu’a créer votre propre compte formation en usurpant votre identité. A votre insu, ils vous inscrivent à une formation qui ne nécessite aucune certification (accompagnement à la création d’entreprise, formation en langue vivante etc..) et le tour est joué. Une validation auprès de la CDC leur suffit pour être payé vidant en même temps vos droits à la formation.

3) La fraude au Droits individuels à la formation, DIF

Mais certain filou veulent aller encore plus loin pour ramasser un maximum d’argent en un minimum de temps. Pour se faire ils vont mettre dans la combine des organismes de formations pour siphonner les comptes DIF dont les droits sont récupérables jusqu’à la fin de l’année.

Rajout de 360h DIF sur un compte formation CPF existant.

En effet, comme il est précisé sur le site moncompteformation.gouv.fr si vous avez travaillez avant le 31 décembre 2014, vous devez absolument valider vos DIF avant le 31 décembre 2020 pour bénéficier jusqu’à 360 h de droit à la formation à raison de 15 euros de l’heure, soit 5400 euros. Cette somme s’additionne à vos droits CPF. Pour cela vous devez vous munir d’un justificatif. Mais voila, nous avons tenter le même procédé et une simple attestation sur papier semble suffire. Des centaines de comptes piratés son ainsi approvisionnés en toute hâte et dépouiller avec la complicité d’organismes de formation.

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  • Emmanuelle le 9 octobre 2020 at 23 h 07 min Répondre modéré

    Que faire en tant que victime de ses arnaques je me suis fait voler mes 1475 euros de droit sur mon compte CPF !!!!!

Nous soutenir

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Formations

Découvrez notre formation :

Comment éviter les escroqueries financières et faux investissements



inscrivez-vous
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter