Pegase Capital Ltd ferme ses portes laissant derrière elle des centaines de victimes

La CySec, le régulateur financier chypriote, a annoncé la fermeture de la société Pegase Capital Ltd. Celle-ci offrait des services d’investissement dans les pays de l’Union Européenne par l’intermédiaire de plusieurs sites Internet siégeant à Chypre.

La société Pegase Capital Limited opérait via quatre plateformes différentes : pegasecapital.com, interactiveoption.com, hellobrokers.com et mtxplus.com. La société était habilitée à offrir ses services dans 27 pays de l’Union Européenne grâce à une autorisation de la Banque de France. Suite à la suspension de son agrément en mars 2016, Pegase Capital Ltd a annoncé qu’elle y renonçait.

Pegase Capital n’a pas honoré ses engagements envers ses clients

Bien connu des traders, Interactive Option est un courtier qui s’est montré exemplaire pendant deux ans et qui a su séduire les épargnants français. La plateforme avait pourtant bien commencé et se développait avec une campagne marketing de qualité ainsi qu’un partenariat exclusif avec le club de football de Nice. Pourtant, en 2015 la maison mère d’Interactive Option, Pegase Capital, a dû régler une amende de 300 000 euros pour avoir prospecté et géré les comptes de ses clients via des sociétés tierces. Ces sociétés n’étaient cependant pas autorisées à exercer selon les lois CySec. De plus, elles auraient volontairement fait perdre des positions aux clients d’Interactive Option. Le broker qui est resté très passif face à ces problèmes, s’est fait suspendre sa licence d’exploitation par la CySec.

D’autres faits sont reprochés au broker, notamment son manque d’accompagnement et de transparence envers les clients ainsi qu’un non-respect des délais de dépôts. En effet, la société imposait un délai de retrait d’un mois à ses clients, alors que le délai moyen varie de deux à sept jours. Les traders ont fait face à de nombreuses pertes financières causées par l’intervention de sociétés de gestion non régulées. La non résolution des litiges suite à la première amende n’a fait que renforcer la sanction d’Interactive Option. La société bénéficiait d’un délai de 30 jours pour se reprendre et rembourser ses clients, sans quoi sa licence était définitivement suspendue.

Le siège de Pegase Capital est situé à Chypre. La société est tenue de rembourser ses clients en leur restituant le solde de leur compte et les éventuels bénéfices générés. Elle doit clôturer l’ensemble des positions de ses clients et répondre à leurs réclamations. Suite à la suspension de son agrément par la CySec, le régulateur régional Canadien a averti en avril 2016 que Pegase Capital Ltd n’aurait plus l’autorisation de faire du commerce ou d’exercer une activité de conseil concernant les actifs financiers. Par ailleurs, la commission Russe a mis Interactive Option sur liste noire en affirmant que cette société ne respectait pas l’intérêt des clients. A ce jour Pegase Capital a renoncé à son agrément et Interactive Option a fermé ses portes sous la pression de la CySec.

Warning Trading vient en aide aux victimes

Vous avez été victime d’une arnaque provenant de la société Pegase Capital Ltd ou l’un de ses sites satellites ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de Warning Trading qui vous accompagnera dans la récupération de votre investissement.

Dans un communiqué diffusé en 2016, l’Autorité des marchés financiers avait recommandé aux personnes titulaires d’un compte ouvert via l’une des plateformes de Pegase Capital, de se manifester rapidement pour demander la restitution de leur solde. La société Pegase Capital a laissé de nombreuses victimes derrière elle sans honorer ses obligations de remboursement. Dans l’éventualité où vous ne seriez pas parvenu à récupérer vos fonds, notre équipe spécialisée vous vient en aide. Notre service Broker Defense a pour but d’accompagner les victimes juridiquement afin qu’elles puissent récupérer l’argent investi. Face au nombre grandissant d’arnaques liées aux options binaires et aux multiples opérations financières effectuées sur Internet, Warning Trading s’est spécialisé dans la résolution des litiges afin de redonner espoir aux victimes. N’hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, qui peut également être utile à d’autres utilisateurs. Si vous avez des doutes sur une société, nous proposons un service de prévention intitulé Check & Pay qui permet d’obtenir les informations nécessaires avant de faire une transaction financière à destination d’une société.

Le trading en ligne a séduit un grand nombre d’épargnants en seulement quelques années. Les options binaires connaissent un réel succès mais amènent parfois les investisseurs à ne plus évaluer correctement le risque généré. C’est de cette manière et avec l’apparition de plusieurs plateformes de trading frauduleuses, que le nombre de victimes est en constante augmentation.

 

 

« Droit de réponse de la société PEGASE CAPITAL Ltd. :

 

La société PEGASE CAPITAL Ltd., illégitimement mise en cause par votre article, souhaite apporter les éclaircissements suivants.

PEGASE CAPITAL a exercé sous l’autorité et le contrôle de la CySec qui lui a accordé la licence d’exploitation n°225/14 au mois de janvier 2014. PEGASE CAPITAL affirme avec force n’avoir jamais été liée à une plateforme de trading non régulée.

Comme beaucoup d’autres sociétés intervenant sur ce marché, PEGASE CAPITAL a été victime de l’usurpation de son nom commercial et de celui de ses plateformes. La CySec a bien évidemment été informée de ce parasitisme frauduleux.

Contrairement à ce que vous affirmez, PEGASE CAPITAL est en passe d’achever le remboursement de tous ses clients. La Direction n’est absolument pas restée passive et a tout mis en œuvre, de concert et sous l’autorité de la CySec et de l’AMF, pour restituer les fonds engagés pas ses clients.

Il n’existe aucune victime dans la mesure où aucune infraction n’a été commise par PEGASE CAPITAL.

PEGASE CAPITAL respecte totalement les engagements pris auprès de la CySec et a procédé à ce jour au remboursement de la quasi-totalité de ses clients.

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires

  • FERY le 21 mars 2017 at 14 h 25 min Répondre

    Bonjour
    Le 20 octobre 2016 Pegase LTD s’est formellement engagée à me rembourser. J’ai du attendre six mois ce remboursement. Ce remboursement a été effectué le 20 mars 2017 sur mon compte. Mais il n’est que le 1/5ème des sommes dues et promises. Pegase LTD se justifie en m’indiquant que c’est la CYSEC qui a contraint ce montant. Où sont passés les 7782 euros que PEGASE reconnait me devoir? Je suis stupéfié.
    Je veux bien échanger avec toute personne subissant les mêmes problèmes.
    Cordialement

  • FERY le 29 mars 2017 at 9 h 52 min Répondre

    Bonjour Je reviens sur mon commentaire précédent… Pegase vient de rembourser toutes les sommes dues.

  • Billiottet le 30 mars 2017 at 14 h 01 min Répondre

    Bonjour Juste pour signaler que je viens d’être remboursé des sommes que j’avais sur Interactive option… Du moins ce qui restait (3200 euros). Cependant, dans les derniers jours de vie d’Interactive, leur conseiller s’est arrangé pour me faire perdre pas moins de 6000 euros, juste à temps, juste avant leur fermeture.

  • Manceau Denis le 24 août 2017 at 16 h 37 min Répondre

    Bonjour,
    je fais suite au droit de réponse écrit si dessus provenant de Pegase Capital Ltd. ce sont de bien grand mots platoniques pour crier son innocence, mais qui sonnent une belle hypocrisie doublé de mensonges. Toute société telle quelle se doit à un regard sur les services que celle ci propose, même via le net. Elle savait très bien en créant ces sites notamment interactive option qui avaient opinion sur rue, lui rapportaient de l’argent quitte à prendre des risques en essayant de dépouiller ses propres clients pour en retirer un maximum de profits; c’est elle qui fixe les objectifs en premier lieu pas ses salariés. Alors, elle peut pleurnicher en désignant ses sites de trading en lignes comme coupable mais elle en reste quand même l’instigatrice.
    Pour ma part, étant ancien client d’un de leur site interactive option, j’attends toujours mon capital qui était sur ce compte. Un courrier aété envoyé aussi bien à la Cysec qu’à cette société en anglais et français respectivement, mais aucun des deux à répondu.
    bref j’ai été contacté récemment par une société nommé Topic markets qui c’est dit capable de récupérer le capital bloqué sous condition d’ouvrir un compte sur le site nommé X90. Comme part hasard, depuis mai ce site est sur la liste noire de l’AMF. Bref, je devais récupérer mon capital entre 30 et 45 jours après l’ouverture de celui-ci. Bien entendu l’engagement n’a pas été respecté. Maintenant il ont le culot de travailler pour Star Markets.


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter