PEGASE et FXNTRADE les liaisons dangereuses ?

 

Les liens supposés inexistants entre des courtiers chypriotes régulés et des sociétés fantômes exploitant des plateformes de trading non régulées commencent à apparaître. Le recoupement d’informations dans un certain nombre d’affaires montre des faisceaux de présomptions laissant passer des indices compromettants et confirmant les doutes jusqu’alors incertains de courtiers se présentant au dessus de tout soupçons.

C’est le cas aujourd’hui de la société Pegase Capital Limited propriétaire de la plateforme Interactiveoption, qui a fait parler d’elle en fin d’année 2016 suite à la décision de son gérant Monsieur Michel TEMAN, de renoncer à poursuivre son activité, après avoir fait l’objet d’une suspension de son agrément le 4 mars 2016 par la Cysec (Autorité de régulation Chypriote).

 

Une régulation de façade

Hellobrokers, mtxplus.com et Interactiveoption étaient jusqu’à maintenant les plateformes les plus connues de la société Pegase Capital Limited. Elles bénéficiaient des autorisations légales et d’une régulation à Chypre permettant de bénéficier du passeport européen (Mifid) et ainsi proposer leur services « d’investissement » aux clients européens. En 2015 Interactiveoption décrochait un encart sur le maillot de l’OGC Nice s’achetant une certaine virginité. Le procureur de la République de Paris a ouvert une information judiciaire contre la société Pegase Capital Limited pourtant régulée à la suite d’un signalement de l’Autorité des marchés financiers (AMF), de l’Autorité de contrôle prudential et de résolution (ACPR) et de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) en décembre 2015.

 

Pegase et ses sites satellites

Avec Pegase la liste est longue :  dailydealinfo.com – dailydealsources.org – dailydealnews.net – mutualender.com – mutualending.com – pegasecorp.com – pegasecapital.com –  leplanb.biz – wavepotentially.com … tous ne vous disent rien car pour la plupart fermés et leur responsable parti avec la caisse. Une véritable toile d’araignée afin de transformer un maximum d’investisseurs en victimes. Bien que tenue d’assurer le remboursement de l’argent de ses clients, aujourd’hui, de nombreuses victimes n’ont toujours pas récupéré leur fonds malgré les obligations de Pegase Capital Limited de respecter ses engagements.

 

FXNTRADE un lien troublant

Une plateforme agissant en totale illégalité a fait parler d’elle en escroquant à elle seule plus d’une centaine de victimes. FXNTRADE par la voix de monsieur Vandelle à trompé de nombreux investisseurs Français en leur promettant des gains importants alors qu’en réalité il s’agissait d’une arnaque au faux investissement très répandue entre 2013 et 2015. C’est à la suite de nombreuses plaintes de clients que nous avons constaté d’étranges liens entre FXNTRADE et la société Pegase Capital Limited.

Certaines victimes n’ayant jamais eu à faire à la plateforme Interactiveoption de Pegase Capital Limited se sont vues débitées des sommes supposées avoir été envoyées à FXNTRADE. Or, les relevés de compte bancaire de nos clients font apparaître des preuves incontestables que l’argent des victimes de FXNTRADE partaient sur les comptes du courtier régulé Interactiveoption par l’intermédiaire d’un processeur de paiement très controversé Algocharge.

 

 

 

Également, des erreurs à répétition dans les mails envoyés à leurs clients mettaient en avant Interactiveoption laissant ainsi apparaître une porosité entre ces deux plateformes. Ils « travaillaient » semble-t-il dans les mêmes locaux sans prendre le soin d’éviter toute relation entre ces deux marques. En 2014, Il suffisait d’appeler Interactiveoption pour qu’il vous mette en relation avec FXNTRADE. Ces documents sont à la disposition de la justice dans le cadre d’une information judiciaire ouverte contre la société Pegase Capital Limited. Chez Warning Trading cette découverte conforte nos soupçons sur le fait que derrière de nombreuses escroqueries aux faux investissements à la fausse récupération de fonds se cachent des dirigeants de sociétés régulés à Chypre.

 

« Droit de réponse de la société PEGASE CAPITAL Ltd. :

 

La société PEGASE CAPITAL Ltd., illégitimement mise en cause par votre article, souhaite apporter les éclaircissements suivants.

PEGASE CAPITAL a exercé sous l’autorité et le contrôle de la CySec qui lui a accordé la licence d’exploitation n°225/14 au mois de janvier 2014. PEGASE CAPITAL affirme avec force n’avoir jamais été liée à une plateforme de trading non régulée.

Comme beaucoup d’autres sociétés intervenant sur ce marché, PEGASE CAPITAL a été victime de l’usurpation de son nom commercial et de celui de ses plateformes. La CySec a bien évidemment été informée de ce parasitisme frauduleux.

Les plateformes qualifiées de satellites n’ont aucun lien de quelque nature que ce soit avec PEGASE CAPITAL qui est en passe d’achever le remboursement de tous ses clients. Ainsi, contrairement à ce que vous affirmez, les dirigeants de PEGASE CAPITAL ne sont pas « partis avec la caisse ».

PEGASE CAPITAL réfute catégoriquement tout lien avec FXNTRADE.

Le système de paiement en ligne (PSP) Algocharge a été un des plus utilisés dans l’univers des plateformes d’options binaires en ligne. A ses débuts, ce système n’était pas régulé et il n’existait pas d’encadrement spécifique.

PEGASE CAPITAL s’est très vite rendue compte que des plateformes non régulées étaient parvenues à se faire enregistrer frauduleusement sous son nom, grâce à des sous comptes.

PEGASE CAPITAL en avait informé la CySec et s’était plainte auprès d’Algocharge afin de mettre fin à l’utilisation irrégulière du nom de ses plateformes, et bien évidemment mettre un terme à toute collaboration.

Consciente des difficultés liées au business model propre aux options binaires, très éloigné des activités traditionnelles de trading, PEGASE CAPITAL a renoncé à sa licence d’exploitation au mois de mai 2016 et décidé de cesser définitivement ses activités.

PEGASE CAPITAL respecte totalement les engagements pris auprès de la CySec et a procédé à ce jour au remboursement de la quasi-totalité de ses clients.

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires

  • NOEL le 2 février 2017 at 10 h 44 min Répondre

    bonjour je trade sur optionweb et nessfx j’ai des doutes sur cette plateforme
    pourriez vous me donné votre avis
    Clm MrNOEL

    • Dumonceau le 2 février 2017 at 21 h 06 min Répondre

      N’oublions pas le tradeur d’exception Jean Marc Paul de chez FXntrade.

  • duguet le 2 février 2017 at 11 h 18 min Répondre

    Bonjour,
    concernant les liaisons téléphoniques, un certain Mr.Levasseur au 0170700008, et les correspondances mail, un certain Gary, son assistant. [email protected] .


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter