Appel aux victimes de REDFORD OPTION ET TIMEBINARY

WT investigation avril 20, 2016 10:54 aucun commentaire

 

Si vous avez été victimes de ces deux faux sites de trading, c’est le moment de porter plainte. L’étau s’est considérablement resserré autour de David Racimora et Lionel Guedj depuis la publication d’un article du quotidien belge Le soir. Dans cet article, l’enquête que nous avions publiée sur cette escroquerie franco-israélienne est confirmée par des éléments issus des fameux Panama papers.

Victimes de Redford Option et Timebinary, nous vous invitons à porter plainte dans les plus brefs délais. Vos actions devraient inciter la justice française à ouvrir une instruction et solliciter la collaboration de la police israélienne. Entre la France et Israël, les échanges vont déjà bon train dans plusieurs dossiers instruits à Paris par la juge Aude Buresi. Il y a quelques jours, François Molins, le procureur de la République de Paris, a annoncé que plusieurs perquisitions et auditions avaient été réalisées il y a quelques semaines dans les faubourgs de Tel-Aviv.

Les dossiers instruits à Paris sont loin d’être les seuls cas d’escroqueries. Il est très important pour toutes les victimes de sites de trading de porter plainte afin que leurs dossiers puissent être joints aux instructions en cours. C’est le cas de l’affaire Redford Option – Timebinary. Nous appelons toutes les victimes de ces soi-disant courtiers à porter plainte.

Depuis la publication de notre enquête, le principal mis en cause, David Racimora, nous a sollicité à de nombreuses reprises pour nous menacer et exiger que nous retirions nos allégations. Nos derniers échanges font suite à la mise à jour de notre enquête, augmentée par l’article du Soir confirmant l’existence d’un réseau de sociétés offshore créé via l’officine panaméenne Mossack Fonseca, permettant à Messieurs Racimora et Guedj de ne pas apparaître derrière leurs faux sites de trading et bien entendu, de blanchir l’argent ainsi récupéré.

Lionel Guedj   David Racimora
   Lionel Guedj              David Racimora  

Manifestement pour David Racimora, la meilleure défense est l’attaque. Dans les mails qu’il nous a envoyé d’Israël entre le 6 et le 18 avril, nous sommes menacés de procédures judiciaires. Nous n’en avons toujours pas vu la couleur. Contactée par le journaliste du Soir, la femme de Monsieur Racimora prétendait ne pas savoir où se trouvait son mari et n’avoir plus de contacts avec lui. Début avril, elle a repris contact avec nous pour nous sommer de retirer notre enquête. Elle n’a cessé de nous relancer jusqu’au 18 avril. Mais curieusement, la signature de son mari est apparue à côté de la sienne à partir du 18 avril 2016. Nous nous réjouissons que ce couple ait trouvé une occasion de se retrouver. Nous nous flattons d’avoir permis ces retrouvailles.

 

 

 

 

 

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter