Les cabinets DELVISO et ANFFREY & DELFOUR partent en contentieux

WT investigation octobre 6, 2015 20:33 aucun commentaire

Anne BERNARD-DUSSAULX, du cabinet DELVISO Avocats, et Guillaume ANFFREY du cabinet ANFFREY & DELFOUR, œuvrent conjointement à nos côtés depuis le début. Leur expérience et leur réactivité nous ont été profitables dans de nombreux dossiers d’escroquerie au forex et options binaires.

Face à des dossiers internationaux complexes liés à une technique d’escroquerie au forex et options binaires pointue, ils ont su apporter une réponse juridique adaptée à chaque cas. Leur pratique de ces affaires leur a conféré l’expérience indispensable au lancement d’une action contentieuse. Face à une escroquerie de niche, l’escroquerie au forex et options binaires, ils ont aujourd’hui le savoir-faire et la maîtrise nécessaires pour traiter ces dossiers sophistiqués.

Une tarification adaptée

La réussite de ces affaires en contentieux passe par un effet de masse et impose que le maximum de victimes d’escroquerie au forex et options binaires s’associent à cette action.

 

Pour cela, les cabinets DELVISO et ANFFREY & DELFOUR proposent aujourd’hui une offre tarifaire adaptée à tous les profils de litiges en s’appuyant sur nos recommandations, afin qu’elle convienne au plus grand nombre. En effet, notre proximité avec nos clients nous permet de nous rendre compte de la situation financière difficile de nombreuses victimes.

Qui est visé ?

L’objectif vise à obtenir l’indemnisation des victimes d’escroquerie au forex et options binaires suite au détournement des fonds qu’elles ont placés sur des comptes de trading en ligne gérés par des courtiers non régulés, hébergés par plusieurs banques européennes (ROYAL BANK OF SCOTLAND, BARCLAYS, ING, NATIONAL WESTMINSTER BANK, BNP FORTIS, UNICAJA BANCA, DEUTSCHE KONTOR PRIVATBANK ET FMBE BANK CYPRUS) et qui ont fait appel dans certains cas à des processeurs de paiement en ligne (tels que WORLDPAY et ALLCHARGE).

Des recours seront introduits à l’encontre des banques émettrices des virements litigieux, des banques réceptionnaires des fonds et, le cas échéant, à l’encontre des processeurs de paiement en ligne.

Ces actions seront introduites devant les juridictions françaises ; les banques émettrices des virements ayant leur siège social en France, les autres banques et les processeurs de paiement pourront en effet être poursuivis en France, même s’ils ont leur siège social à l’étranger.

Le rôle de BROKER DEFENSE

La proposition financièrement avantageuse faite par les cabinets DELVISO et ANFFREY & DELFOUR tient compte du fait que BROKER DEFENSE assurera la gestion administrative des dossiers (recueil des pièces auprès des clients, classement selon un mode opératoire défini par les avocats, scan et mise en ligne sur une boîte partagée, transmission aux clients des informations sur l’état d’avancement des procédures etc.).

Il est à noter que BROKER DEFENSE dispose de la capacité de traitement administratif nécessaire pour une telle procédure et d’une connaissance très précise des montages complexes liés à ce type d’escroquerie au forex et options binaires. Pour rappel, BROKER DEFENSE est le précurseur dans la lutte contre ces arnaques via le site WARNING TRADING. Par ailleurs, les personnes en charge de la gestion des dossiers sont titulaires de diplômes de droit français et européens et ont exercé au sein de cabinets d’avocats.

Comment se joindre à l’action ?

Tous les clients de BROKER DEFENSE concernés par cette action recevront ou ont déjà reçu une convention d’honoraires des cabinets DELVISO et ANFFREY & DELFOUR.

Nous invitons toutes autres victimes n’ayant pas sollicité nos services pré-contentieux et souhaitant se joindre à l’action à nous contacter via le formulaire de contact de Broker Defense.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter