locaux historiques Warning Trading

Comment fonctionne une arnaque

Voici comment fonctionnent toutes les arnaques. Comprendre ces étapes permet de détecter les abus de confiance avant d’en être victime. Cela permet également aux victimes de comprendre ce qui leur est arrivé pour digérer ce traumatisme. Ces étapes ne se suivent pas forcément dans cet ordre. Pas forcément en un seul cycle. Ce peut être une série de cycles. Les variantes et les recompositions sont infinies suivant les différents scénarios d’arnaques.

Nous avons étudié des centaines d’arnaques et collecté les études disponibles sur le sujet pour mesurer l’ampleur scandaleuse du phénomène des arnaques financières sur internet. La synthèse qui suit est le fruit de notre expérience.

1° Construire la confiance pour en abuser

N’importe quelle arnaque commence par cette étape essentielle: construire un capital de confiance, une croyance qu’un investissement fonctionne réellement.

Pour convaincre une victime, chaque arnaque a son scénario et chaque escroc a ses techniques. Pour vous convaincre de jouer, les jeux d’argent vous font croire que vous pouvez faire fortune. Une arnaque financière ne fonctionne pas autrement.

D’un point de vue économique, dans cette phase, c’est l’escroc l’investisseur. Il invente un scénario, il investit dans un site internet, il fait des recherches sur des sociétés légales pour usurper leur identité, il se renseigne sur la fortune de ses victimes, il essaye de s’en faire un ami…

Nous avons même vu des escrocs perdre de l’argent en payant des victimes parce qu’ils étaient convaincus que cela allait leur rapporter beaucoup plus grâce au bouche à oreille.

Dans les arnaques au trading, la technique qui est le plus couramment utilisée, c’est de proposer d’essayer pour voir si l’investissement fonctionne. Tous les conseillers qui démarchent des victimes commencent généralement par proposer de faire un essai avec un petit montant ou un compte virtuel.

Comme par hasard, ces investissements seront pratiquement toujours gagnants avec un petit montant. L’objectif, évidemment, c’est de convaincre les victimes de faire la même chose avec un montant plus important. C’est parfaitement rationnel. Si je gagne 10 euros en investissant 100 euros. J’ai tout intérêt à investir plus.

L’euphorie irrationnelle de l’enchainement des gains

Mais il se joue là quelque chose qui est bien connu de la psychologie de l’addiction aux jeux d’argent. La plupart des malades d’addiction aux jeux d’argent racontent l’importance de leur “première fois”. Les émotions générées par ce premier gain sont si puissantes qu’elles restent gravées dans la mémoire sensorielles. Le joueurs addict ne va cesser d’essayer de retrouver ces sensations de plaisir.

Une fois qu’une victime est entrée dans ce tourbillon, il est beaucoup plus facile d’obtenir d’une victime qu’elle réinvestisse toujours plus d’argent, ce qui est le vrai objectif de toutes ces arnaques dans leur fonctionnement.

Si l’on comprend cela, on comprend sans peine pourquoi c’est pour une large part l’industrie des jeux d’argent sur internet qui a inventé toute l’offre de trading sur internet à destination des particuliers.

Les offres de trading pour les particuliers ont réussi un tour de force incroyable: contourner les législations nationales sur les jeux d’argent, très protectrice des consommateurs, en se faisant pour des investissements économiques! En laissant faire cela, nous avons fait rentrer le loup dans la bergerie.

Dans cette phase, une victime est conditionnée par son conseiller afin qu’elle dépose toujours plus d’argent. Le conseiller la fait parler de ses désirs pour lui faire espérer la réalisation de ses rêves les plus fous grâce aux gains qu’elle accumule. Elle la flatte et lui propose de gagner toujours plus, en investissant toujours plus.

L’angoisse et l’effroi

Et quand l’escroc estime qu’il ne réussira pas à obtenir plus d’argent de sa victime, il se dévoile. Il donne de mauvais conseils. Il est subitement injoignable. Après avoir été attentionné et mielleux, il se montre subitement froid et distant.

Questionné sur ses mauvais conseils, le conseiller se déresponsabilise. Subitement, son discours sur les investissements a changé. Les gains sont plus aléatoires. On ne peut jamais être sûr de ce que l’on va gagner. Le client ne peut pas gagner à tous les coups…

L’euphorie cède le terrain à l’angoisse. Le client réalise la gravité de ses pertes. Il se tourne vers son conseiller pour lui demander de l’aide. Mais ce dernier lui proposera invariablement de “se refaire”, en remettant de l’argent.

La sidération et la prise de conscience

Prendre conscience que l’on est une victime d’arnaque peut prendre beaucoup de temps. Même des mois ou des années après, certaines victimes croient encore qu’elles étaient à deux doigts de faire fortune. Le conditionnement psychologique est peut être si fort que beaucoup de victimes n’arrivent pas à admettre que les dés étaient pipés dès le départ.

Pour les escrocs, le succès est total quand ils réussissent à faire admettre et intérioriser des pertes monumentales. Leur expérience est si traumatisante qu’elles préfèrent refouler ce trauma le plus vite possible et ne plus en entendre parler. Pour des escrocs, c’est la situation idéale !

Le sentiment le plus partagé par les victimes et la culpabilité et la dévalorisation de soi. La honte de s’être fait berner les retient souvent d’en parler à leur entourage. La gêne que notre propre appât du gain ait servi à nous tromper. Le sentiment que le sort nous punit d’avoir cru à nos rêves.

5° La légitimation de la victime

Pour dissoudre ce sentiment de honte et de culpabilité, une victime travaille à reconstruire ses sentiments en comprenant ce qui lui est arrivé.

Cela consiste par exemple à se renseigner sur l’ampleur prise par le fonctionnement des arnaques sur internet. Les victimes sont autant victimes d’un événement particulier que les victimes d’un laxisme et d’un défaut de régulation généralisé sur internet. Warning-trading milite pour qu’une réforme en profondeur de la gouvernance d’internet, seule en mesure de mettre fin à ces arnaques massives.

Cela consiste aussi à casser l’isolement dans lequel la honte et la culpabilité confinent les victimes. Elles doivent impérativement en parler, que ce soit avec des proches, un psychologue ou d’autres victimes. C’est pour cette raison que nous essayons de mettre les victimes d’une même arnaque en contact.

Certaines victimes prennent un plaisir libérateur à se lancer dans la chasse aux escrocs. Les victimes sont souvent de nouveau démarchées par de nouvelles arnaques qui ont récupéré leurs coordonnées. Alors les victimes nous envoient des informations sur ces nouvelles arnaques afin que nous les dénoncions dans nos articles.

La douleur est parfois tellement vive que les victimes s’empressent de refouler ce trauma pour faire comme si cela n’était jamais arrivé.

Une proportion notable de victimes ont été démarchées par des escrocs à un moment difficile de leur vie, à la suite d’un décès, d’une perte, d’une rupture, d’un divorce, d’un licenciement… Elles ont eu la malchance de croiser la route d’escroc habitué à s’engouffrer dans ce genre de failles. Cette vulnérabilité renforce la légitimité de ces victimes et la gravité des faits reprochés à des escrocs.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter