locaux historiques Warning Trading

Repentis et lanceurs d’alerte

Beaucoup des informations que nous publions nous sont fournies par des personnes ayant participé, directement ou indirectement, consciemment ou non, à des escroqueries.

Des profils très différents

Certains ont participé quelques jours, quelques semaines voire quelques mois à des arnaques sans se rendre compte tout de suite de ce à quoi ils prêtaient leur concours. Les escroqueries recourant à des call-centers par exemple, prennent bien soin de cloisonner l’accès à l’information pour éviter que les nouvelles recrues ne comprennent trop vite ce qu’elles font.

D’autres ont eu accès par accident à des informations sans avoir participé directement et personnellement à ces arnaques, mais parce qu’ils fournissent des services aux entreprises auxquels des escroqueries ont pu avoir besoin.

D’autres encore sont bien ou ont été de véritables escrocs qui nous envoient des informations pour soulager leur conscience, pour se venger d’un concurrent ou en pensant se protéger de cette façon des procédures judiciaires à venir ou de la révélation publique de ces arnaques.

Le secret des sources pour favoriser l’information publique

Quelles que soient leurs motivations personnelles, des lanceurs d’alertes ou des repentis peuvent nous contacter en bénéficiant du respect de leur anonymat et de la confidentialité des échanges

Ce « secret des sources » est à la fois un droit et un devoir des journalistes.

Il est protégé par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme.

Il s’agit d’un secret professionnel, à l’image du droit au secret médical ou du droit au secret des échanges entre un avocat et son client ou entre les avocats.

Prendre contact avec les journalistes de Warning-Trading pour leur apporter des informations ne garantit cependant en aucun cas que ces informations seront systématiquement publiées. Nous devrons d’abord juger de l’opportunité de les publier et ces informations doivent également être recoupées par d’autres sources pour pour être publiables.

Si vous pensez être détenteurs d’informations qui mériteraient d’être portées à la connaissance du public, vous pouvez prendre contact avec nous grâce à ce formulaire.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter