Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

PUBLICITÉ

PUBLICITÉS

Avis et dossier spécial sur Alvexo et Netotrade
Dossier spécial OMEGAPRO (Ex GO Global)
Liste noire des sites d'arnaques

PUBLICITÉ

ZoneEducation.fr commence à causer des préjudices parmi les épargnants français. Nous avons examiné de près ce site. Résumé de l'article Le site ZoneEducation.fr, actif depuis 401 jours, nécessite vigilance malgré sa durée de vie relativement longue. Les escrocs peuvent acheter des domaines expirés pour paraître crédibles. Ces arnaques sophistiquées, qui peuvent durer plusieurs années, visent à maximiser les gains avant détection. Le trading, fortement promu par des sites comme ZoneEducation.fr, est risqué pour les particuliers, avec 90% des traders perdant de l'argent, selon l'AMF. ZoneEducation.fr présente des mentions légales, mais elles sont insuffisantes pour assurer sa légitimité. De plus, ce site n'est pas régulé et n'apparaît pas sur les listes noires des autorités, bien que cela puisse changer. Il est essentiel de signaler toute fraude suspecte à l'AMF pour mise à jour de ces listes. Selon Warning-Trading, ZoneEducation.fr est une arnaque, exploitant la naïveté des épargnants pour extorquer de l'argent. Les arnaques en ligne sont devenues une industrie florissante, nécessitant une vigilance constante. ZoneEducation.fr a vu le jour il y a plus d'un an cependant il est crucial de rester vigilant Une investigation Whois effectuée sur ZoneEducation.fr nous renseigne que ce site a été fondé il y a 401 jours. Plus la durée de vie d'un site est longue, plus celui-ci inspire confiance. C'est un critère pertinent mais toutefois insuffisant. Il est déjà arrivé que des arnaques soient perpétrées par des sites existants depuis un ou deux ans, voire davantage, lorsque des escrocs ont eu l'ingéniosité de racheter un nom …

zoneeducation.fr

PUBLICITÉ

Mise en garde concernant Rumblenomic. Il s'agit d'une fraude qui a déjà fait des victimes. Voici les signaux d'alerte à prendre en compte. Résumé de l'article La société Rumblenomic a enregistré son domaine rumblenomic.com le 3 mai 2024, il y a seulement 39 jours, avec une expiration prévue pour 2027. Ce domaine récent et anonymisé suscite des doutes sur la transparence et la légitimité de l'entreprise. Les entreprises légitimes ont généralement des domaines établis de longue date. Une recherche Google révèle des avis mitigés, avec des indices de mauvaise réputation qui renforcent ces suspicions. Rumblenomic utilise des affiliés pour recruter des clients, une pratique souvent associée à des conflits d'intérêts et des promesses trompeuses. Le trading en ligne, surtout sur le Forex et les CFD, entraîne fréquemment des pertes importantes pour les petits investisseurs. Les plateformes de trading, régulées ou non, profitent de ces pertes. Rumblenomic figure sur la liste noire de l'Assurance Banque Épargne Info Service, confirmant son statut de fraude financière. Il est donc prudent d'éviter toute interaction avec cette entité. Pouvons-nous avoir confiance en une URL récente comme celle de Rumblenomic? Selon les données disponibles sur son whois, le nom de domaine rumblenomic.com de la société Rumblenomic a été enregistré le 3 mai 2024 et expire le 3 mai 2027. Cela signifie que rumblenomic.com n'existe que depuis 39 jours et est souvent enregistré de manière anonyme. Ainsi, le véritable propriétaire dissimule son identité. Ces informations montrent un décalage avec l'image sérieuse et transparente que cette entreprise cherche …

rumblenomic
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
NOS DERNIÈRES VIDEOS

Newsletter de Warning Trading

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé de l’actualité des arnaques financières astucieuses

NOS ARTICLES LES PLUS LuS

NOS DERNIÈRES VIDEOS

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin