Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Tradeopol est une arnaque au trading à notre avis

tradeopol.com

Soyez vigilants à l’égard de Tradeopol. C’est une fraude qui commence à sévir. Voici les points qui nous mettent en garde.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

Tradeopol, enregistré le 10 août 2023, n’existe que depuis 292 jours, ce qui incite à la prudence. Bien que la jeunesse d’un site ne soit pas toujours synonyme de fraude, elle reste un indicateur. Tradeopol semble fonctionner en tant que contrepartie des transactions, récupérant les pertes des clients, une pratique courante chez les plateformes de trading douteuses.

De nombreux avis négatifs en ligne et le fait que Tradeopol soit basé aux Îles Marshall, un paradis fiscal, renforcent les soupçons. Les investisseurs doivent se méfier et signaler toute activité suspecte à Epargne Info Service.

Tradeopol existe depuis seulement 292 jours

Suite à une vérification, il a été découvert que le domaine tradeopol.com a été enregistré récemment, le 10 août 2023. Cette récence devrait nous pousser à la prudence. Bien que ce seul élément ne permette pas de conclure à une escroquerie, il demeure un indicateur important à considérer dans votre évaluation.

Le site tradeopol.com existe depuis 292 jours à peine. Pourtant, offrir ce type de prestations requiert une légitimité certaine. Il est possible qu’une société soit de longue date et qu’elle ait seulement récemment établi sa présence en ligne. Bien que cela puisse arriver, c’est extrêmement peu fréquent. Si une entreprise apparaît simultanément avec son site web, si elle est âgée de moins d’un an et qu’elle sollicite déjà des clients, ceci devrait nous interroger compte tenu du temps nécessaire pour obtenir les licences requises pour ce genre de services.

Tous les sites âgés de moins d’un an ne sont pas nécessairement frauduleux mais la majorité des escroqueries sont caractérisées par une courte durée de vie. De plus, le fait que tradeopol.com soit localisé aux États-Unis constitue un autre facteur préoccupant. Aucune entreprise sérieuse de grande envergure ni aucune institution publique ne choisit ce pays pour hébergement.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

La totalité des investisseurs individuels y perd son capital

Les plateformes de trading semblent ça pousse comme des champignon. Quelle raison pourrait donc expliquer cet essor rapide ? Le trading, cette activité spéculative, n’est pas créatrice de richesse réelle. La raison se trouve peut-être dans le fait que ces plateformes, à l’instar de Tradeopol, récupèrent en secret les pertes de leurs clients. Ce concept est assez élémentaire à saisir.

En principe, une plateforme de trading telle que Tradeopol tire ses revenus des commissions sur les opérations. Vous pourriez penser qu’elle tire profit de cette manière par l’accès au marché des CFDs ou du forex. Toutefois, une plateforme de trading n’est pas obligée de vous offrir cet accès au marché mondial de ces produits financiers. Elle peut également agir en tant que contrepartie directe à vos positions, pariant à l’inverse. Sa seule obligation est de vous reverser vos gains en cas de victoire. Ainsi, si vous subissez des pertes, la plateforme encaisse ces montants.

Il a été prouvé que 90% des traders individuels perdent leur argent sur ces sites. De ce fait, la plateforme se contente de prendre position contre ces traders. Si vous faites partie de ces 90% de perdants, elle remporte systématiquement le pari opposé à vos ordres. C’est en comprenant cela que l’on peut saisir l’émergence massive de ces sites sur le web. Et voilà pourquoi ils optent rarement pour une installation en France mais privilégient les paradis fiscaux aux réglementations plus souples que notre AMF.

Les potentiels de profit sont tels que ces activités attirent inévitablement des réseaux criminels, au même titre que le trafic de stupéfiants et les jeux d’argent séduisent les organisations mafieuses. Et les « conseillers » au service de ces sites adoptent des techniques de vente qui exploitent tous les leviers de l’addiction au jeu, afin d’inciter leurs clients à investir encore et toujours.

En Israël, cette industrie a vécu une véritable époque dorée, jusqu’à ce que une enquête approfondie de 2016 du Times of Israël ne dévoile ce secteur sous un jour nouveau. L’indignation fut générale et mena à l’adoption d’une loi destinée à assainir ce secteur, qui continue néanmoins de prospérer. Pour la France seule, cette industrie (y compris les escroqueries liées aux faux investissements) aussi bien dans sa version régulée que non régulée, a soutiré aux Français plus de 7 milliards d’euros. La réalité est probablement encore plus grave car ce chiffre ne prend en compte que très peu les « arnaques légales », à savoir les escroqueries orchestrées par des sociétés établies légalement dans des pays comme Chypre ou Malte.

Pourquoi la réputation de cette offre doit nous inquiéter?

Une recherche sur Google avec Tradeopol comme mot-clé nous semble confirmer que l’on doit impérativement s’en méfier. Bien sûr ce n’est qu’un indice et les réputations en ligne peuvent être manipulées… Mais notre expérience nous a appris à lire entre les ligne de ces différents avis. Et dans ce cas-ci, il nous semble confirmer nos inquiétudes.

La présence dominante de critiques négatives sur internet concernant cette offre, bien que des commentaires positifs puissent parfois exister, nous laisse penser qu’il existe un problème sérieux. Habituellement, les utilisateurs ne prennent pas la peine de publier un avis s’ils sont contents, sauf en cas d’incitation systématique. En revanche, lorsqu’ils sont très insatisfaits, ils prennent souvent le temps d’exprimer leur mécontentement.

Du côté des fraudeurs, diverses stratégies ont été mises en place pour minimiser les impacts d’une mauvaise réputation : renommer leur site ou leur société, publier de faux commentaires positifs pour diluer les témoignages authentiques, solliciter un avis auprès du client dans un instant où la satisfaction est presque assurée, signaler les avis négatifs de manière systématique…

Ces pratiques ont donc pour but de préserver une réputation en ligne relativement stable. Toutefois, ces méthodes ne parviennent pas à éviter la publication de quelques avis négatifs. C’est pourquoi, en général, une note moyenne de 4 sur 5 doit être perçue comme défavorable, car cela signifie généralement l’existence de plusieurs témoignages négatifs masquant une réalité bien plus critique. Dans le cas de Tradeopol, nous estimons que sa réputation en ligne est à considérer comme défavorable.

Méfiez-vous des courriels envoyés par Tradeopol

Les prétendus conseillers de Tradeopol sollicitent leurs proies en acquérant leurs informations personnelles via des publicités illicites. Ces données permettent ensuite de les contacter par téléphone, tels que depuis le +442081570050. Des courriels sont aussi envoyés à partir d’une adresse mail générale (info@tradeopol.com) ou à travers des adresses mails personnalisées sur le modèle prénom.nom@tradeopol.com, en envoyant de faux documents pour les duper et gagner leur confiance afin de réaliser un transfert de fonds.

info@tradeopol.com, une adresse utilisée par ces fraudeurs

Pour interagir avec leurs victimes, ces individus exploitent l’adresse mail info@tradeopol.com. Bien que ce ne soit probablement pas leur unique canal de communication, c’est celle que nous avons pu authentifier. Ils emploient fréquemment des identités inventées.

Tradeopol établie dans un paradis fiscal notoire : les Îles Marshall

Tradeopol se situe dans les Îles Marshall. Ce petit État est un archipel de l’océan pacifique connu comme un paradis fiscal. Des contrevenants cherchant à éviter l’embargo sur la Corée du Nord y ont laissé des indices

La législation des Îles Marshall sur les sociétés facilite grandement la dissimulation d’actifs financiers. Cela attire les échappatoires fiscaux mais aussi les escrocs désireux de cacher des fonds illicites. C’est probablement pour cette raison que Tradeopol a choisi ce lieu. Un établissement dans les Îles Marshall ne confère en aucun cas le droit d’offrir des services financiers dans l’Union européenne.

Des mentions légales pour la forme

Il va sans dire, Tradeopol affiche des mentions légales pour semblant de conformité. tradeopol.com se doit d’apparaître crédible. Mais à y regarder de près, ces mentions légales semblent trop superficielles pour identifier formellement Tradeopol. Un site donnant des conseils sur la gestion financière devrait redoubler d’efforts pour inspirer confiance. Il est insuffisant de seulement vérifier l’existence de mentions légales. Il faut les examiner et les confirmer.

Absence de régulation pour Tradeopol

Tradeopol ne figure pas sur les listes noires établies par les autorités de régulation financières. Mais est-ce suffisant pour tranquilliser les investisseurs sollicités par Tradeopol ? Non. Effectivement, si une entité est répertoriée sur une liste noire, cela atteste sans équivoque qu’il s’agis d’une fraude. Néanmoins, ne pas figurer sur une telle liste ne garantit nullement l’absence de fraude.

Ce raisonnement, parfois avancé par des malfrats, est fallacieux. En réalité, si Tradeopol n’apparaît pas encore sur une liste noire, c’est simplement parce qu’elle n’a pas encore été signalée à une autorité compétente ou pas encore repérée par celle-ci. Selon nous, Tradeopol est indubitablement une supercherie et se retrouvera tôt ou tard sur une liste noire publiée par une instance gouvernementale.

Nous vous encouragons fortement à prendre contact par email ou téléphone avec Epargne Info Service, l’entité de l’AMF dédiée à la protection des épargnants, pour leur signaler cette fraude afin qu’elle soit ajoutée à leur liste noire. Dans le contexte actuel de faible répression des escroqueries financières en ligne, ces listes noires représentent souvent le seul moyen d’action à disposition de l’État…

Selon nous, Tradeopol est effectivement une escroquerie

Aucun doute pour nous, Tradeopol est véritablement une escroquerie et doit être traité comme tel.

Les victimes peinent souvent à concevoir que des individus investissent autant de ressources, d’énergie et d’ingéniosité pour les délester. Pourtant, c’est une réalité : cette URL est employée pour extorquer des fonds aux épargnants, nourrissant ainsi de nombreux complices. L’arnaques 2.0 s’est transformée en une industrie.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

En cas de virement bancaire, tentez un rappel de fonds d’urgence

Si vous avez transféré des fonds aux arnaqueurs de Tradeopol via virement bancaire, il est impératif d’essayer le rappel de fonds d’urgence ou callback.

Effectivement, les virements bancaires offrent cette particularité : ils permettent de demander un remboursement, même plusieurs semaines plus tard, à condition que le compte destinataire soit toujours approvisionné et que vous prouviez que ce transfert a servi à une escroquerie.

Mieux encore, dès que votre banque est informée qu’il s’agit d’une fraude et que vous demandez un rappel de fonds, elle est tenue de procéder à cette opération dans les plus brefs délais. Si elle ne le fait pas, elle pourrait engager sa responsabilité. Cela ne signifie pas pour autant que la démarche sera forcément couronnée de succès. C’est une obligation de moyen.

Nous avons connu des victimes qui ont pu récupérer leur argent par ce biais. Vous pouvez utiliser cet article comme preuve que vous êtes confronté à une escroquerie afin de demander le rappel de fond.

Si le paiement par carte bleue visa permettait une telle annulation, l’activité des fraudeurs se verrait grandement perturbée…

Conseils pour les victimes de Tradeopol

Si vous êtes tombé dans le piège de Tradeopol, ne restez pas sans rien faire ! Une aide précieuse vous attend grâce à cette page dédiée.

Si Tradeopol vous a dupé, ne soyez pas surpris de faire l’objet de nouvelles sollicitations vous proposant d’autres services financiers tout aussi douteux. Généralement, une fois que vous avez communiqué vos coordonnées personnelles à ces arnaques, votre email et votre numéro deviennent le jeu d’une escroquerie à l’autre. Soyez donc vigilants. C’est ainsi que certains individus deviennent des pourfendeurs d’arnaques après avoir été eux-mêmes victimes. À chaque fois qu’ils sont contactés par des fraudeurs, ils feignent d’être intéressés pour découvrir les nouvelles ruses et nous les signaler, permettant ainsi la rédaction rapide d’un article.

Il se peut que Tradeopol vous aie réclamé l’envoi de documents personnels (passeport, CNI ou permis de conduire) ainsi qu’un justificatif de domicile. Il est difficile de prévoir ce que ces faux conseillers feront de ces documents. Dans d’autres cas, nous avons constaté que des arnaqueurs utilisaient des identités de victimes à des fins frauduleuses. Il est donc essentiel de porter plainte contre eux.

Attention! Des fraudeurs se font passer pour Warning-trading.com

Avis aux lecteurs: nous sommes régulièrement la cible de représailles de la part des escrocs que nos articles dérangent. Ces représailles prennent souvent la forme d’usurpations de notre identité. Les fraudeurs contactent leurs victimes en prétendant être nous et leur promettent, par exemple, la récupération de leurs fonds.

En agissant ainsi, ils tentent de réaliser ce que l’on appelle une arnaque à la récupération de fonds ou « arnaque dans l’arnaque » tout en s’efforçant de nous discréditer. L’arnaque à la récupération de fonds est une escroquerie en plein essor. Si vous craignez d’en être la proie, voici un article qui vous aidera à vérifier.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin