Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Academia Conseil (academia-conseil.com) vous fait de mauvais conseils

academia-conseil.com

academia-conseil.com semble faire des ravages parmi les investisseurs français. Nous avons étudié son cas de près.

academia-conseil.com existe depuis seulement 154 jours

Seulement 154 jours, c’est le temps depuis lequel academia-conseil.com existe. Cette donnée est accessible à tous. Il est possible de la vérifier avec n’importe quelle URL. C’est souvent un bon indicateur de confiance.

Plus une URL a de l’ancienneté, plus elle suscitera de la confiance. C’est un critère nécessaire mais toutefois pas suffisant. Des sites naissent chaque jour, ils ne sont pas tous frauduleux. Néanmoins, concernant academia-conseil.com, c’est en tout cas un premier élément qui doit attirer notre méfiance.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

ACADEMIA-CONSEIL.COM vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

90% des traders individuels perdent leur argent

Si vous envisagez de faire des profits avec academia-conseil.com, vous faites probablement une grave erreur. Vous risquez surtout d’enrichir academia-conseil.com. Ce que academia-conseil.com omet de vous dire, c’est qu’il récupère vos pertes. Les plateformes de trading prétendent ne se rémunérer que grâce à des commissions. En réalité, à l’instar des casinos, ces plateformes ont la capacité de récupérer l’argent que vous perdez. C’est leur secret bien gardé que la majorité de leurs clients ignorent.

Si l’envie de créer un compte avec academia-conseil.com vous titille, sachez que 90% des clients de ces plateformes perdent leur argent. C’est le constat d’une étude très rigoureuse réalisée par l’Autorité des Marchés Financiers. Si vous êtes donc sûr de perdre et qu’ils récupèrent vos pertes, vous pouvez imaginer l’incitation à vous pousser à perdre… C’est ce qu’on appelle un fort conflit d’intérêt qui structure toute l’immoralité de cette industrie largement frauduleuse.

Les conseillers de ces plateformes ont été maintes fois critiqués pour leurs pratiques les rapprochant plus de croupiers que de conseillers en investissements. `Vous allez vous refaire`, `imaginez ce que vous pourriez gagner si vous misez plus`, `je vais vous rendre riche` sont le genre de phrases qu’ils pourraient prononcer et que vous n’entendriez jamais de la part de votre banquier.

En Israël, une investigation de 2014 publiée par le Times of Israël a révélé les pratiques de cette industrie sans foi ni loi suscitant un débat national et un scandale public. En France, les montants prélevés aux investisseurs par l’ensemble de ces plateformes frauduleuses d’investissement représentent plus de 7 milliards d’euros. Nous pensons que ce chiffre est sous-évalué car il ne prend à peine en compte les fraudes montées légalement depuis des pays de l’Union européenne, comme Chypre pour se focaliser sur les plateformes à priori illégales.

Méfiez-vous des e-mails envoyés par academia-conseil.com

Les faux conseillers d’academia-conseil.com démarchent leurs victimes en acquérant leurs données personnelles grâce à des publicités illégales. Nous savons que ces victimes sont par la suite démarchées par téléphone, notamment depuis le +33756881076. Des e-mails leur sont aussi transmis depuis une adresse mail générale (contact@academia-trade.com) ou via des adresses mails de faux conseillers créées sur mesure, basées sur le modèle prénom.nom@academia-conseil.com, pour leur fournir de la fausse documentation afin de les tromper et de gagner leur confiance en vue d’obtenir un transfert de fonds.

Ces fraudeurs utilisent l’adresse contact@academia-trade.com

Pour communiquer avec leurs victimes, cette équipe utilise l’adresse mail contact@academia-trade.com. Ce n’est probablement pas la seule qu’ils utilisent, mais c’est celle que nous avons pu confirmer. Ils font généralement usage de fausses identités.

Être inscrit au Royaume-Uni n’accorde pas le droit de proposer ces services en Europe

Si loin, si proche… Depuis le Brexit, de nombreuses entreprises et sites internet agissent comme si… le Brexit n’avait pas eu lieu. Depuis le Brexit, les entreprises basées outre-Manche n’ont plus le droit de proposer leurs services financiers dans l’Union européenne. Les Britanniques ont perdu ce que l’on appelle le « passeport financier européen », qui autorisait une entreprise enregistrée dans un pays membre de l’Union européenne à proposer ses services dans tous les pays membres.

C’est pour cette raison que le Brexit a causé une délocalisation d’entreprises financières vers l’Union, afin de pouvoir continuer à travailler avec les Européens, et que, par conséquent, la City a perdu quelques milliers d’emplois… Londres était devenue la première place financière en se muant en paradis fiscal et réglementaire dans les années 50. Aujourd’hui encore, l’ensemble formé par Londres et les confettis de l’empire britannique sont de loin le plus gros paradis fiscal de la planète. Ainsi, même si academia-conseil.com prétend être basée en Angleterre, cela ne lui donne absolument pas le droit de proposer des services financiers à des investisseurs français. En cas de problèmes, allez-vous porter plainte à Londres?

Aucune mention légale sur academia-conseil.com

Si l’on résiste au discours séduisant déployé sur le site academia-conseil.com, on constate peu de preuve de ses affirmations. Par exemple, on ne retrouve aucune mention validant l’existence légale de cette entreprise. Quand on y regarde de plus près, on trouve peu d’éléments tangibles permettant de comprendre les processus spécifiques à la plateforme.

Ce que l’on a plutôt, c’est un discours généraliste sur l’investissement. Les mentions légales auraient dû servir à indiquer les informations permettant de connaître les représentants de cette officine et son cadre juridique. Par contre, le visiteur de ce site a droit à un discours enthousiaste sur la nécessité de s’inscrire et d’effectuer un dépôt.

Une entité qui ne figure pas dans le registre des agents financiers

academia-conseil.com est absente des listes noires éditées par les différents régulateurs financiers publics. Est-ce que cela doit suffire à rassurer les investisseurs démarchés par academia-conseil.com? Non. En effet. Si une entité est répertoriée sur une liste noire, cela signifie à coup sûr qu’il s’agit d’une arnaque. Cependant, son absence sur une liste noire ne suffit certainement pas à affirmer qu’il ne s’agit pas d’une arnaque.

Cet argument, parfois utilisé par des escrocs, n’est pas recevable. Dans ce cas précis, si academia-conseil.com n’est pas encore sur une liste noire, c’est très certainement parce qu’il n’a pas encore été signalé à une autorité publique ou pas encore détecté par celle-ci. En effet, d’après nous, academia-conseil.com est sans aucun doute une arnaque et sera tôt ou tard répertoriée sur une liste noire éditée par une administration publique.

L’avis de Warning-Trading : academia-conseil.com est une escroquerie

Compte tenu de ce qui précède, il n’y a aucun doute possible, academia-conseil.com est une escroquerie financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie en plein essor et cette entité semble manifestement suivre les mêmes méthodes : illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Vous avez transféré des fonds ? Essayez le rappel d’urgence

Si vous avez envoyé de l’argent aux escrocs d’academia-conseil.com par virement bancaire, vous devez essayer le rappel d’urgence de fonds ou callback.

En effet, les virements bancaires sont un moyen de paiement qui présente cette particularité : ils vous permettent de demander des rappels de fonds, même plusieurs semaines après, si le compte de destination des fonds n’a pas encore été débité et si vous démontrez que ce virement correspond à une activité frauduleuse.

Mieux : dès que votre banque est informée qu’il s’agit d’une fraude et que vous avez demandé un rappel de fonds, elle a l’obligation de le faire dès que possible. Et si elle ne le fait pas, elle peut engager sa responsabilité. Cela ne signifie cependant pas que la procédure aboutira nécessairement. C’est une obligation de moyen.

Nous voyons souvent des victimes réussir à récupérer des fonds de cette manière. Vous pouvez utiliser cet article comme élément de preuve qu’il s’agit d’une fraude pour demander le rappel de fonds.

Si les paiements par carte de crédit Visa permettaient de telles annulations, le « travail » des escrocs serait considérablement compliqué…

Vous êtes victime d’academia-conseil.com ?

Vous êtes victime d’academia-conseil.com ? Vous pouvez consulter notre page spécialement conçue pour aider les victimes d’escroqueries financières.

Souvent, les victimes d’escroqueries deviennent des chasseurs d’escrocs. Une façon de rendre la pareille aux escrocs du web. Ils se rendent très vite compte que les équipes d’escrocs échangent des listes de victimes pour leur proposer de nouvelles escroqueries. Alors ils font semblant d’être des imbéciles pour obtenir un maximum de détails sur les nouvelles escroqueries. Ensuite, ils nous envoient un message afin que nous rédigions un article à ce sujet et tuons dans l’œuf les nouvelles escroqueries. Si vous êtes une victime d’academia-conseil.com, vous allez probablement être approché pour de nouvelles offres et cette opportunité s’offre à vous.

Si vous avez ouvert un compte chez academia-conseil.com et qu’on vous a demandé des pièces d’identité (passeport, carte d’identité, facture…), ces documents officiels pourraient être utilisés ultérieurement pour usurper votre identité par des gens mal intentionnés. C’est pour cette raison qu’il est très important que vous portiez plainte.

Alerte concernant des usurpations de l’identité de Warning-Trading.com

Nous sommes régulièrement sollicités par des victimes d’escroqueries qui nous relatent avoir reçu un appel de notre part. Il s’agit en réalité de personnes qui usurpent l’identité de Warning Trading. Leur objectif est généralement double : essayer de soutirer encore un peu plus d’argent à leurs victimes par la technique de la fausse récupération de fonds et se venger de notre site internet qui nuit énormément aux escrocs. Nous faisons régulièrement face à de nombreuses attaques de toutes sortes.

L’escroquerie à la récupération de fonds consiste à faire croire à des personnes déjà victimes d’escroquerie qu’il est possible de récupérer leurs fonds… moyennant une somme d’argent. Pour les escrocs, c’est juste une façon de maximiser leurs profits. C’est également appelé la « retape », les « recovery room » ou encore l’ « escroquerie dans l’escroquerie ». Alors si vous êtes contacté de cette manière, ne donnez pas suite ou recueillez un maximum d’informations en faisant semblant d’être naïf pour les publier dans un commentaire sous l’un de nos articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux