Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Korata: nore avis sur cette arnaque au trading

Korata.com

Vous êtes en relation avec Korata.com? Prudence! C’est une supercherie dont le nombre de lésés ne cesse de croître.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

Faire confiance à Korata.com, malgré ses plus de douze mois d’activité, nécessite une vigilance accrue. Bien que le site existe depuis 1565 jours, son anonymat et l’absence de mentions légales détaillées soulèvent des doutes quant à sa légitimité. Les fraudeurs peuvent prolonger la vie d’un domaine abandonné pour acquérir une apparence de respectabilité à moindre coût, mettant en œuvre des tactiques sophistiquées pour dissimuler leur véritable identité.

Korata propose des investissements dans le trading, une activité à haut risque où les traders amateurs connaissent souvent des pertes importantes. De plus, le manque de régulation et l’absence de Korata dans les listes noires officielles soulignent un manque de légitimité et de transparence. Il est essentiel de signaler Korata à des organismes tels qu’Epargne Info Service pour contribuer à sa mise sur liste noire. En conclusion, il est prudent de considérer Korata comme une fraude financière à éviter à tout prix.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

Désireux de subir des pertes financières ? Essayez le trading sur un compte Korata!

Korata vous suggère de vous enrichir en devenant trader. Le hic, c’est que le taux d’échec des traders amateurs est élevé. Selon une analyse rapportée par l’Autorité des Marchés Financiers en 2014, leurs pertes sont consécutives neuf fois sur dix. De plus, ils ne semblent pas tirer les leçons de leurs erreurs. Cette étude s’appuie sur des données issues de brokers réglementés au sein de l’Union européenne, seuls habilités à offrir leurs services aux épargnants français.

Les résultats seraient potentiellement pires avec des intermédiaires non réglementés ou réglementés dans des états peu regardants, des havres fiscaux où la législation est intentionnellement indulgente. Sans oublier les plateformes sans aucune régulation disparaissant peu de temps après leur création.

La somme totale des pertes enregistrées par les investisseurs français sur ces plateformes de trading et dans les escroqueries d’investissements fantaisistes atteint au moins 7 milliards d’euros, si l’on cumule les estimations effectuées ces dix dernières années. En réalité, ce montant est probablement sous-estimé, excluant les « escroqueries légales » mises en œuvre par de véritables entreprises établies dans l’Union européenne depuis des pays moins regardants comme Chypre.

Le foisonnement de ces sites de trading en ligne, en dépit de lourdes pertes pour beaucoup, s’explique par leur fonctionnement similaire à des jeux d’argent. Les plateformes récupèrent une portion significative des échecs de leurs clients via le « market-making ». Le Times of Israël a souligné en 2016, dans une enquête révélatrice, l’ampleur de cette activité semi-criminelle, dont les employés, bien loin d’agir comme des conseillers financiers bienveillants, incitent inexorablement leurs clients à investir davantage, dans le but de les faire perdre.

Des mentions légales biaisées

Sur Internet, les mentions légales assurent la confiance des utilisateurs et sont obligatoires depuis une loi de 2004. Par conséquent, leur absence sur un site internet soulève une question de fiabilité. Et les escrocs prennent soin d’en inclure lors de la création de leurs plateformes. Toutefois, la présence de mentions légales ne garantit pas la crédibilité ni la légalité. Les détails font toute la différence, notamment sur Korata.com où les informations disponibles semblent insuffisantes pour établir une confiance envers Korata, notamment en identifiant clairement ses responsables.

Manque de réglementation pour Korata

En parcourant les listes noires de fraudes établies par les instances officielles, Korata n’apparaît pas. Mais cela ne certifie en rien que Korata ne mériterait pas d’y figurer ou qu’elle n’y sera pas listée à terme. Si Korata est absente, c’est vraisemblablement parce que ces autorités gestionnaires n’ont pas encore reçu de signalement à son égard.

Le moment venu, leur présence sera indubitablement notifiée. Le fait que Korata ne soit pas recensée sur la liste noire de l’Assurance Banque Epargne Info Service ne devrait en aucun cas vous inciter à poursuivre un échange avec cette entité. Cette instance ne met pas à jour sa liste noire quotidiennement, et certains acteurs parviennent parfois à échapper à la surveillance. Après vérifications, nous n’avons trouvé aucune confirmation de l’existence légale de Korata.

Nous vous conseillons fortement de prendre contact avec Epargne Info Service par mail ou par téléphone, l’organisme de l’AMF dédié à la protection des épargnants, pour leur signaler cette tromperie afin qu’elle rejoigne leur liste noire. En l’absence de mesures répressives adéquates contre les fraudes financières sur le web, ces listes noires sont souvent le seul levier d’action pour les autorités…

L’analyse de Warning-Trading: écartez-vous de cette fraude

Il ne fait aucun doute pour nous : Korata représente une fraude et doit être traité en tant que tel.

Il est courant de voir les victimes peiner à concevoir qu’autant de ressources, d’énergie et de ruse peuvent être déployées uniquement pour les détrousser. Or, c’est une réalité : cette URL est utilisée pour extorquer des fonds auprès des épargnants et soutient un réseau de complices. L’escroquerie 2.0 est devenue une industrie.

En cas de virement bancaire à Korata, envisagez la procédure de rappel de fonds

Si vous avez envoyé de l’argent à Korata via virement bancaire, vous devez considérer le rappel de fonds d’urgence ou callback.

Ces transactions ont une caractéristique : elles autorisent la demande de restitution des fonds, même plusieurs semaines après, si le compte bénéficiaire conserve suffisamment de provisions et si vous pouvez prouver que le transfert correspond à une escroquerie.

Mieux encore : dès que votre banque est informée de la fraude et que vous avez réclamé un rappel de fonds, elle est contrainte d’agir sans délai. Et si elle ne le fait pas, sa responsabilité peut être engagée. Cela implique toutefois pas une réussite garantie, mais une obligation de moyen.

Nous avons constaté que des victimes parviennent fréquemment à recouvrer leurs avoirs par cette méthode. Utilisez cet article comme preuve de la supercherie pour initier un rappel de fonds.

Sachez que si les paiements par carte bleue permettaient des annulations similaires, l’activité frauduleuse des escrocs en serait grandement complexifiée…

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

Conseils destinés aux victimes de Korata

Pour toutes les victimes d’arnaques, y compris celles du stratagème Korata, nous avons élaboré une page dédiée avec des renseignements essentiels pour ces dernières.

Les personnes lésées par Korata doivent anticiper un nouveau contact par d’autres propositions d’investissement frauduleuses. Les arnaques sur Internet constituent aujourd’hui une véritable industrie structurée en sous-traitance, chacun spécialisé dans un domaine particulier. Parmi elles, le recrutement de victimes via des publicités, souvent illicites, sur le web ou via courriel.

Si vous complétez un formulaire indiquant votre intérêt pour un placement particulier, vos informations personnelles sont vendues à divers fraudeurs qui s’empresseront de vous contacter. Sachez que si Korata vous a démarché, votre nom et vos coordonnées font vraisemblablement le tour du circuit car vous êtes identifié comme une cible potentielle pour diverses escroqueries. Pour piéger les escrocs avec leur propre stratagème, feintez un intérêt afin d’obtenir un maximum de données. Informez-nous ensuite pour la rédaction d’un article à ce sujet, contribuant à prévenir d’autres personnes contre ces tromperies.

Si vous avez remis une pièce d’identité à Korata, soyez conscient que ces organisations n’en n’ont pas réellement besoin. Ils les réclament pour paraître légitimes. Mais, parfois, ils les utiliseraient à des fins d’usurpation d’identité. Il est donc impératif de déposer une plainte officielle.

Attention si Warning-Trading.com vous contacte!

Chers lecteurs, sachez que les réactions de représailles émanant des escrocs que nos dossiers perturbent sont fréquentes. Ces rétorsions prennent communément la forme d’usurpations d’identité. Ces malfrats appellent leurs victimes se faisant passer pour nous, et leur promettent, par exemple, un recouvrement de leurs fonds.

Ce faisant, ils exécutent ce que l’on appelle de l’arnaque au recouvrement de fond ou « escroquerie dans l’escroquerie » tout en tentant de discréditer notre travail. L’arnaque au recouvrement est une tromperie qui se multiplie. Si vous suspectez d’être ciblé, voici à ce sujet un article permettant une vérification.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin