Un exemple de trade sur Futures

Trading, forex, CFDs, options binaires Nicolas Gaiardo Publié le 3 octobre 2014 à 14:31    Temps de lecture: 3 min
Trade sur Futures
Trade sur Futures | Warning Trading

Placer un trade sur Futures n’est pas forcément évident de premier abord. Il est vrai qu’il ne suffit pas de choisir l’instrument et de cliquer sur “BUY” ou “SELL” comme on le ferait depuis une plateforme de trading Forex ou CFDs. Il faut aussi prendre en compte la taille du contrat, son expiration, la valeur des ticks…

Cela bloque beaucoup de traders. J’ai donc décidé d’écrire cet article qui illustre une prise de position de A à Z sur un contrat Future, en espérant que cela clarifiera certains points.

Le choix de l’instrument

Chaque contrat a ses propres caractéristiques.

Prenons en exemple un trade sur l’indice CAC40. Je consulte sur le site internet de mon broker la liste des instruments disponibles. Cette liste nous donne 2 informations. Premièrement, le symbole du CAC40 est “FCE“. Deuxièmement, chaque tick (variation minimale de prix) est de 0,5 et vaut 5€.

Et concrètement ?
Le CAC40 sera toujours identifié par son symbole : “FCE”. Sa cotation sera en pas de 0,5 ; 4000 puis 4000,5 puis 4001 puis 4001,5 etc. À chaque pas de cotation, un contrat prend ou perd (selon que le contrat soit BUY ou SELL) 5€ de valeur. 1 point de cotation (2 ticks) équivaut à 10€.

Imaginons qu’un trader passe un ordre BUY sur le CAC40 à 4010,5 puis ferme la position à 4013 points. Cela représente une variation de 5×0,5 soit 5 ticks. Comme chaque tick vaut 5€, le bénéfice net pour le trader sera donc de 5×5 = 25€. C’est aussi simple que cela.

La plateforme de trading

Une fois connecté à la plateforme de trading, la première chose à faire est d’ouvrir un graphique. Une fenêtre s’ouvre avec une liste de contrats “FCE”…

On remarque que chaque contrat “FCE” est suivi d’une lettre et d’un chiffre (sous la forme “FCE–“). Chacun de ces contrats possède en fait une date d’expiration différente. Pour un trader, il faut regarder quel contrat a la date d’expiration la plus proche car c’est sur ce contrat que la liquidité sera la meilleure.

Je sélectionne le contrat FCEV4 qui expire le 17/10/2014. La cotation est ouverte de 08:00 à 18:30, et l’intial margin (balance de compte nécessaire pour pouvoir prendre position) est de 2300 euro.

L’exécution d’un ordre

Généralement les plateformes de trading possèdent une interface de gestion d’ordres. Dans ce cas, il suffit de donner le nom du symbole, choisir le volume, le type d’ordre (market, limit, …) puis de l’envoyer.

La seconde solution est d’exécuter l’ordre directement depuis le carnet d’ordre.

Cela permet d’être plus précis (visualiser chaque tick) et rapide. Un clic sur le “Ask” à 4247,5, et un ordre limit est enregistré. Un clic droit et il serait immédiatement annulé.

Retenons qu’il n’y a pas de hedging sur les marchés Futures. Si je souhaite sortir du marché, j’exécute simplement un ordre SELL de même volume.

La confirmation du trade

Le trade est confirmé ; il est identifié par un numéro unique (#89863682), un prix d’exécution (4247,5), et une date (02/10/2014 18:26:05).
Lorsque j’ai reçu mon relevé de compte quotidien, j’ai retrouvé ces mêmes informations.

Également 3 lignes qui indiquent :

Clearing, frais chargés par le marché (exchange fee). Fixes pour chaque instrument.

NFA, le régulateur américain qui prélève des frais minimes sur chaque ordre.

Commission, les frais de courtage (comprend la commission du broker + la chambre de compensation).

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x