Déjà plus de 29 500 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Notre avis sur log.apli-traderepublic.com : c’est une arnaque !

log.apli-traderepublic.com

log.apli-traderepublic.com ressemble beaucoup à Trade Republic. Ce n’est pas une coïncidence mais une arnaque.

121 jours d’existence pour un site internet, c’est assez court…

Quand on veut vérifier si un site internet ou simplement une URL est une arnaque, voici un indice précieux: depuis combien de temps existe ce site ou cette URL?

Whois du site log.apli-traderepublic.com

log.apli-traderepublic.com utilise une URL qui a été créée le 10 juillet 2023, soit il y a 121 jours. C’est particulièrement court quand on veut proposer de tels services! C’est une première alerte qui suscite notre méfiance.

log.apli-traderepublic.com usurpe l’identité de Trade Republic

Entre traderepublic.com et log.apli-traderepublic.com, il n’y a que quelques lettres de différence. Ça n’a l’air de rien mais c’est bien l’indice que l’on a affaire à une usurpation d’identité. En effet, la vraie adresse du site internet de Trade Republic c’est traderepublic.com et non pas log.apli-traderepublic.com. Comme ces URLs sont proches, les épargnants ne se méfient pas. Ils connaissent le nom de Trade Republic et ils pensent que c’est un détails insignifiant. En réalité, c’est tout le contraire. C’est un puissant indice qui permet de savoir si l’on a affaire à une usurpation d’identité.

Trade Republic a déjà été utilisé frauduleusement par des escrocs dans des arnaques. Nous en avons trouvé trace dans nos précédents articles.Les faux conseillers de log.apli-traderepublic.com démarchent leurs victimes en appelant avec le 02 21 90 20 20 et en leur adressant des mails, probablement avec des adresses mails sur le modèle prenom+nom@log.apli-traderepublic.com ou qui se terminent en log.apli-traderepublic.com

Aucune mention légale

Les mentions légales pourtant obligatoires s’avère totalement absentes du site log.apli-traderepublic.com. On les retrouve généralement en bas de page du site internet, le plus souvent à côté des Conditions générales et d’utilisations du site. C’est la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 qui impose aux gestionnaire du site internet cette obligation. Ce dispositif a pour but d’identifier le propriétaire d’un site Web.

L’inexistence de ces informations est passible d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 75 000 euros. Ce montant pouvant être multiplié par cinq pour une personne morale. Vous imaginez bien qu’une société ayant pignon sur rue ne prendrait pas de tels risques. Seul, des escrocs sans scrupules, cachés derrière leurs écrans peuvent se permettre de ne pas être en règle avec la législation européenne.

Absence sur liste noire mais absence d’agrément

Pour écrire cet article sur log.apli-traderepublic.com, nous avons consulté les différentes listes noires publiques éditées par des gendarmes financiers publiques. Ces listes sont alimentées à partir de signalements de victimes et à partir de la surveillance effectuée par ces administrations publiques. Nous n’avons pas trouvé pour l’instant log.apli-traderepublic.com sur l’une de ces listes noires.

Cela peut s’expliquer par le fait qu’il peut s’écouler un certain temps, parfois quelques mois, avant qu’une arnaque ne soit détectée ou signalée puis inscrite sur ces listes noires. Nous écrivons régulièrement des articles sur des arnaques que nous retrouvons bientôt sur l’une de ces listes noires. Nous pensons que log.apli-traderepublic.com sera tôt ou tard inscrit sur l’une de ces listes noires.

log.apli-traderepublic.com propose un espace de connexion privée

A ses victimes, log.apli-traderepublic.com envoie un identifiant et un mot de passe, afin qu’ils puissent se connecter sur un espace de connexion privée. Dans cet espace, ils peuvent suivre l’évolution de leur faux investissement. Quoi que d’assez pauvre facture, cet espace personnel renforce chez la victime l’impression d’avoir investi son argent dans une vraie société et que cet argent « travaille réellement ». Autre avantage pour les escrocs, cela évite d’être repéré trop rapidement sur internet.

En effet, les informations disponibles sur ces espaces privés ne sont disponible que de la victime et personne ne peut les scruter et les vérifier pour dénoncer les agissement de log.apli-traderepublic.com. Ainsi, log.apli-traderepublic.com ne sera dénoncé comme une arnaque que tardivement, quand des victimes s’en seront plaintes. Dans une arnaque, plus les escrocs mettent de temps avant d’être découverts, plus ils peuvent faire des dégâts avant d’être démasqués.

L’avis de Warning-Trading: fuyez cette arnaque

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, log.apli-traderepublic.com est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Victimes de log.apli-traderepublic.com: ce que vous devez savoir

Si vous êtes victime de log.apli-traderepublic.com, ne vous laissez pas faire ! Vous trouverez une aide précieuse grâce à cette page conçue spécifiquement pour vous.

Souvent, les victimes d’arnaques deviennent des chasseurs d’escrocs. Une manière de renvoyer la monnaie de leur pièce aux margoulins du web. Ils s’aperçoivent très vite que les équipes d’escrocs se font circuler des listes de victimes pour leur proposer de nouvelles arnaques. Alors ils jouent aux imbéciles pour obtenir un maximum de détails sur les nouvelles arnaques. Ensuite, ils nous envoient un message afin que l’on écrive un article dessus et tuer dans l’oeuf les nouvelles escroqueries. Si vous êtes une victime de log.apli-traderepublic.com, vous allez certainement être démarché pour de nouvelles offres et cette possibilité s’offre à vous.

log.apli-traderepublic.com vous a peut-être demandé de leur envoyer des documents d’identité (passeport, CNI ou permis de conduire) et une quittance pour justifier de votre domicile. Impossible de dire quel usage les faux conseillers de log.apli-traderepublic.com en feront par la suite. Dans d’autres affaires, nous avons découvert que des escrocs servent des identités de victimes à des fins frauduleuses. Dans tous les cas, il est donc impératif de porter plainte contre eux.

Alerte contre des usurpations de l’identité de Warning-Trading.com

Avis aux lecteurs: nous faisons régulièrement l’objet de rétorsions de la part des escrocs que nos articles dérangent. Ces vengeances prennent généralement la forme d’usurpations de notre identité. Les escrocs appellent leurs victime en se faisant passer pour nous et en leur promettant, par exemple, un retour de leurs fonds.

Ce faisant, ils essayent à la fois de faire ce que l’on appelle de l’arnaque à la récupération de fonds ou « arnaque dans l’arnaque » tout en essayant de nous décrédibiliser. L’arnaque à la récupération de fonds est une escroquerie en pleine essor. Si vous craignez d’en être victime, voici un article qui vous permettra du vérifier.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin