Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Notre avis sur barc-private.com : c’est une arnaque !

barc-private.com

Alerte sur barc-private.com. Il s’agit d’une arnaque qui commence à faire des victimes. Voici les éléments qui nous alertent.

Il y a seulement 23 jours que barc-private.com a été créé

Après vérification sur son Whois, nous avons constaté que le nom de domaine ou URL barc-private.com a seulement été créé le 2 mai 2023. Une date bien trop jeune pour une société proposant de tels services et affichant un nombre de clients aussi important.

barc-private.com
Whois du site barc-private.com

Cela signifie que barc-private.com existe depuis 23 jours. Les procédures d’enregistrement juridiques, administratifs et techniques nous semblent bien trop lourdes pour pouvoir prétendre proposer de tels services en étant aussi récents. La date d’expiration du whois, 2 mai 2024, indique que cette entité n’a pas prévu de durer si longtemps que ça. Un signe de mauvaise augure…

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

BARC-PRIVATE.COM vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

barclays.co.uk et barc-private.com, une différence de taille

Entre barclays.co.uk et barc-private.com, il n’y a que quelques lettres de différence. Ça n’a l’air de rien mais c’est bien l’indice que l’on a affaire à une usurpation d’identité. En effet, la vraie adresse du site internet de Barclays c’est barclays.co.uk et non pas barc-private.com. Comme ces URLs sont proches, les épargnants ne se méfient pas. Ils connaissent le nom de Barclays et ils pensent que c’est un détails insignifiant. En réalité, c’est tout le contraire. C’est un puissant indice qui permet de savoir si l’on a affaire à une usurpation d’identité.

Nous avons retrouvé dans nos articles d’autres cas d’usurpation d’identité de Barclays.

De faux conseillers démarchent des épargnants au nom de barc-private.com

Des victimes de barc-private.com ont été démarchées par une personne se présentant comme Rachel Jeannoty et utilisant une l’adresse mail rachel.jeannoty@barc-private.com afin d’adresser de la documentation censée convaincre les victimes de placer leur argent. Il s’agit évidemment d’une fausse identité que cette personne utilise pour éviter de devoir répondre de ses actes. C’est une répandue chez les escrocs. Certains usurpent parfois l’identité de vraies personnes pour gagner en crédibilité. De faux conseillers tels que rachel.jeannoty@barc-private.com, il en existe d’autres qui démarchent des victimes pour le compte de barc-private.com. Il convient donc de se méfier de tous les mails que vous pourriez recevoir construit sur le modèle prenom.nom@barc-private.com.

Rachel Jeannoty démarche des victimes au nom de barc-private.com

Des victimes de barc-private.com ont été démarchées par une personne se présentant comme Rachel Jeannoty. Cette personne utilise le 07 55 53 94 88 pour démarcher ses victimes, ainsi que l’adresse mail rachel.jeannoty@barc-private.com afin d’adresser de la documentation censée convaincre les victimes de placer leur argent. Il s’agit évidemment d’une fausse identité que cette personne utilise pour éviter de devoir répondre de ses actes. C’est une répandue chez les escrocs. Certains usurpent parfois l’identité de vraies personnes pour gagner en crédibilité.

Si vous recevez des message d’une adresse du type prenom.nom@barc-private.com

Sur internet, toutes les arnaques utilisent un nom de domaine. Ici, le nom de domaine, que l’on appelle également URL, c’est barc-private.com. Parfois, cette URL affiche un contenu pour promouvoir une offre qui s’avère être une arnaque. Parfois, il n’affiche pas de convenu et cette URL n’est généralement utilisée que pour échanger des mails avec la victime, depuis une adresse qui a l’air sérieuse… Souvent, cette URL est assez proche du nom de domaine d’une vraie entreprise respectable, afin d’usurper son identité et de bénéficier de sa crédibilité. C’est ainsi que fonctionne barc-private.com. Son URL sert essentiellement à adresser des mails à de potentielles victimes depuis une adresse composée sur le modèle prénom.nom@barc-private.com.

Une entité figurant dans la liste noire de l’Assurance Banque Epargne Info Service

La puissante plateforme barc-private.com au design et aux promesses de rendement très attrayants cherche avant tout à dérober toutes vos économies. Le premier indice de dangerosité de cette plateforme? Après vérification, nous constatons que cette entité est présente sur la liste noire d’Assurance Banque Epargne Info Service. Elle n’est donc pas autorisée à proposer ses services en France. Cela discrédite totalement son offre. Fuyez donc les sollicitations de barc-private.com car en cas de litige, il vous sera impossible de vous défendre.

A notre avis, barc-private.com est bien une arnaque

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, barc-private.com est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Victimes de barc-private.com? Voici des informations utiles

Pour toutes les victimes d’arnaques y compris les victimes de barc-private.com, nous avons conçu une page spéciale présentant toutes les informations utiles pour les victimes d’arnaques.

Si vous êtes une victime de barc-private.com, c’est probablement parce que vous avez réagi à une publicité sur internet, en général illégale. Sachez que la plupart du temps, ces publicités ne sont pas publiées par barc-private.com mais par d’autres entreprises frauduleuses qui se sont spécialisées dans la publicité pour des services financiers frauduleux. Vos numéros de téléphone et adresse mails auront sans doute été ensuite vendues à barc-private.com. Il y a donc fort à parier que vous serez de nouveau démarché par d’autres arnaques qui se présenteront sous d’autres noms. Surtout si vous vous êtes fait avoir une première fois. En général, les escrocs pensent que quelqu’un qui est tombé dans le panneau une première fois est susceptible de se faire avoir une seconde fois. Si vous voulez faire la leçon à ces escrocs, faite semblant de vous montrer intéressés pour obtenir un maximum d’informations sur l’arnaque que l’on vous propose. Ensuite, envoyez-nous ces informations pour que nous écrivions un article à ce sujet.

Les équipes derrière des arnaques comme barc-private.com demandent souvent à leurs victimes de leur fournir des documents d’identité comme des scans de passeport de carte nationale d’identité ou de permis de conduire, voire des quittances. Ils n’en n’ont pas réellement besoin pour abuser leurs victimes, si ce n’est pour avoir l’air sérieux. Mais ils prennent généralement l’habitude de garder précieusement ces documents qui peuvent toujours leur servir dans d’autres arnaques. Attention à ce genre de mauvaises surprises. Mieux vaut par principe porter plainte si vous êtes victime de barc-private.com.

Alerte contre des usurpations de l’identité de Warning-Trading.com

Warning-Trading.com fait régulièrement l’objet d’usurpation d’identité de la part d’escrocs que nos actions et publications dérangent. Ces usurpations d’identité prennent des formes différentes pour nous nuire de plusieurs façons. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Certains escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fonds. Certains réussissent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce que l’on appelle la « retape », l’ « arnaque à la récupération de fonds », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Donc si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne donnez pas suite. C’est une arnaque. Nous sommes un site de presse qui se rémunère essentiellement par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours pour écrire des articles.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x