Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

A notre avis, contact-blank.com est une belle arnaque

contact-blank.com

contact-blank.com est une arnaque financière qui a été lancée récemment. Nous nous sommes penchés sur son cas.

Un nom de domaine qui n’a que 121 jours d’existence

Quand on veut vérifier si un site internet ou simplement une URL est une arnaque, voici un indice précieux: depuis combien de temps existe ce site ou cette URL?

contact-blank.com utilise une URL qui a été créée le 16 octobre 2022, soit il y a 121 jours.

Whois du site contact-blank.com

C’est particulièrement court quand on veut proposer de tels services! C’est une première alerte qui suscite notre méfiance.

L’identité de Banque Blank usurpée pour une arnaque

Ça ne se voit pas forcément au premier regard mais contact-blank.com est en réalité une usurpation de l’identité de Banque Blank.

Pour s’en assurer, il existe un contrôle infaillible: comparer l’URL du serveur de contact-blank.com avec l’URL du site officiel de Banque Blank. S’il s’agit d’une usurpation d’identité de Banque Blank, 99% du temps, l’adresse de serveur utilisé par l’arnaque sera légèrement différent de celle du site officiel.

Et dans le cas présent, évidemment, comme des centaines de fois, ça ne manque pas d’arriver. contact-blank.com diffère légèrement de landing.blank.app. Et ce n’est vraiment pas une coïncidence ou un détail.

Un certain Theo Perrot démarche des victimes

Nous avons appris que Theo Perrot démarche des épargnants au nom de contact-blank.com.

A cette fin, l’adresse mail utilisée par Theo Perrot est theo.perrot@contact-blank.com. C’est de cette façon que Theo Perrot peut envoyer de la documentation à sa victime afin de gagner en crédibilité. Il utilise également le 0189522421 et d’autres numéros pour contacter ses victimes.

Theo Perrot est certainement un faux patronyme et l’équipe derrière contact-blank.com en utilise certainement d’autres ainsi que des adresses mail qui se terminent logiquement par contact-blank.com.

Theo Perrot utilise également le 0189522421 pour contacter ses victimes.

L’avis de Warning-Trading: contact-blank.com est une escroquerie

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, contact-blank.com est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité…

Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

contact-blank.com a été organisé par les mêmes escrocs que info-blank.com, sur lequel nous avons déjà écrit cet article il y a quelques semaines.

Quelques conseils pour les victimes de contact-blank.com

Vous êtes victime de contact-blank.com ? Vous pouvez consulter notre page spécialement conçue pour venir en aide aux victimes d’arnaques financières.

Si vous vous êtes fait avoir par contact-blank.com, ne soyez pas étonné si vous êtes de nouveau démarché pour vous voir offrir d’autres services financiers tout aussi frauduleux. En général, une fois que vous avez donné vos coordonnées personnelles à ce genre d’arnaques, votre adresse mail et votre numéro de téléphone circulent d’une escroquerie à l’autre. Soyez donc sur vos garde. C’est ainsi que certaines personnes deviennent des chasseurs d’escrocs après s’être fait avoir. A chaque fois qu’ils sont démarchés par des escrocs, ils font semblant d’être intéressés découvrir quelles sont les nouvelles arnaques et nous les signaler afin que l’on écrive le plus rapidement possible un article.

Attention si vous avez transmis des documents d’identité à contact-blank.com. Ce genre d’équipe n’a pas vraiment besoin de ces documents. Ils les demandent pour avoir l’air crédible. Mais il leur arrive de s’en servir ensuite pour usurper votre identité à des fins frauduleuses. Vous devez donc impérativement porter plainte.

Attention! Des escrocs se font passer pour Warning-trading.com

Nous sommes régulièrement contactés par des victimes d’arnaques qui nous racontent avoir reçu un appel de notre part. Il s’agit en réalité de personnes qui usurpent l’identité de Warning Trading.

Leur objectif est généralement double: essayer de prendre encore un peu plus d’argent à leurs victimes par la technique de la fausse récupération de fonds et se venger de notre site internet qui fait beaucoup de mal aux escrocs. Nous faisons régulièrement face à nombre d’attaques de toutes sortes.

L’arnaque à la récupération de fonds consiste à faire croire à des personnes déjà victimes d’escroquerie qu’il est possible de récupérer leurs fonds… contre un peu d’argent. Pour les escrocs, c’est juste une façon de maximiser leurs gains. On appelle aussi cela la « retape », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ».

Alors si vous êtes contactés de cette manière, ne donnez pas suite ou collectez un maximum d’informations en jouant aux imbéciles pour les publier dans un commentaire sous l’un de nos articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin