Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

L’AMF met en garde contre Car Invest Europe

Car Invest Europe

Depuis quelques semaines, des épargnants français reçoivent une offre d’investissement peu courante de la part de Car Invest Europe: le leasing automobile vers les pays de l’Est. Faut-il y donner suite ? Pas si l’on en croit l’Autorité des marchés financiers.

Les lingots, les crèches, les voitures, des investissements S.U.R.E.?

Depuis quelques semaines, des investisseurs particuliers sont démarchés par la société S.U.R.E. Finance et sur Facebook pour investir dans une formule qui nous semble inédite: le leasing automobile à destination d’Europe de l’Est, proposé par la société Car Investi Europe.

Sur le site de S.U.R.E. on trouve bien des offres d’investissement dans l’or ou les crèches, ce qui n’est pas sans susciter quelque inquiétude. Nous décryptons dans un autre article cet investissement dans les crèches proposé par des sociétés comme Alliance Foncière ou Montessori NeoKids.

Vous réclamez justice?
Vous cherchez d’autres utilisateurs de ce service ?

CARINVEST ne vous satisfait pas et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Vous cherchez d’autres personnes dans cette situation ? Remplissez ce formulaire pour être mis en contact avec d’autres clients insatisfaits et accéder une offre de conseil juridique.

Mise en relation avec d’autres utilisateurs

Jusqu’à 9% de revenus par an

Mais l’offre d’investissement dans les leasing automobile, les conseillers de S.U.R.E. ne la dégainent qu’à une sélection d’investisseurs triés sur le volet, en catimini… C’est expliqué sur le prospectus, il s’agit d’un placement « disponible uniquement sur candidature » et d’une « souscription limitée à 100 investisseurs qualifiés ».

Le principe: vous achetez des voitures qui sont mises en location dans les pays de l’est. Vous êtes rémunérés par le paiement des loyers de ces véhicules et sur leur revente au bout de quelques années.

On serait même tenté d’y croire si un internaute n’avait pas demandé son avis à l’Autorité des marchés financiers. Réponse de l’administration: « La société S.U.R.E FINANCES ne bénéficie d’aucune autorisation auprès de l’AMF. De plus, si vous êtes en relation avec le conseiller en investissement Monsieur JEAN SADECKI, celui-ci a été sanctionné par l’AMF et est interdit d’exercice. Nous vous conseillons de ne pas donner suite aux sollicitations de cette société ».

Condamné, Jean Sadecki confie la gérance à sa femme

Effectivement, Jean Sadecki a été sanctionné par l’AMF et cette sanction a été confirmée par le Conseil d’Etat. Pour pouvoir continuer en affaires, il a modifié le nom de son entreprise, qui s’appelait AXESS FINANCE jusqu’en août 2020. Interdit de gestion, il a été remplacé par Didier Cordelle à la tête de S.U.R.E. et sa femme, Nina Sadecki Dronova, a pris la tête de Car Invest Europe.

Mais de fait, Jean Sadecki travaille à promouvoir Carinvest Europe.. Avec succès semble-t-il puisque fin 2020, il avait déjà récolté un peu plus de 800 000 euros représentant 25 personnes.

Il défend lui-même bec et ongle l’investissement qu’il propose sur un forum très sérieux spécialisé dans la finance où plusieurs questions sont restées sans réponses: combien de véhicules ont été achetés grâce à ces 800 000 euros à ce jour ? N’est-il pas nécessaire de bénéficier du statut de conseiller en investissement financier pour proposer un tel investissement ? Puisqu’il s’agit d’un investissement en parts sociales d’entreprises, les actionnaires ont-ils réellement conscience du risque qu’ils prennent ? Car Invest Europe ne joue-t-il pas sur la confusion entre investissement dans des voitures et investissement dans une société qui investit dans des voitures ?

Droit de réponse de Car Investi Europe (9 mars 2021)

Suite à la publication de cet article, Car Investi Europe nous a demandé l’insertion du droit de réponse ci-dessous.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Alain de Loing

Notre ami Jean Sadecki a la JIRS de Nice aux fesses, il était impliqué dans la commercialisation de l’arnaque aux crèches Neokids.

Ils vont sans doute s’intéresser à « Car Invest Europe » …

https://www.capital.fr/economie-politique/arnaque-aux-microcreches-montessori-le-cerveau-de-laffaire-a-empoche-plusieurs-millions-deuros-1474552

D’après les informations du Point, une enquête a été ouverte par le parquet de Nice et confiée à la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille, à l’encontre de Jean S., créateur de Sure Finance et premier comparse de Stéphane Bastien.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x