Adg-placement.com, plateforme traquée par l’AMF et la FCA

Livrets et placements Nicolas Gaiardo Publié le 16 novembre 2018 à 08:21    Temps de lecture: 4 min
| Warning Trading

Pour qui connait assez bien le fonctionnement des sites d’arnaques, il est facile de reconnaître adg-placement.com et surtout de savoir tout de suite qu’il s’agit d’un clone.

Traqué par l’AMF et la FCA

Sans que le régulateur britannique et celui français se soient concertés, les deux autorités de régulations des marchés financiers ont alerté le public contre ce site typiquement dangereux. Dans sa récente mise à jour, l’AMF a inscrit adg-placement.com sur sa liste noire, l’identifiant comme un site potentiellement dangereux, qui offre des services d’intermédiation sur le marché financier sans en avoir l’autorisation. La FCA a fait de même.

Ce site est le prototype de l’arnaque aux crypto-actifs. En effet, il présente à lui seul la plupart des indices que nous identifions récurremment sur des sites d’escrocs proposant l’investissement sur les devises virtuelles.

Le premier exemple est la prétention d’avoir son siège social au Royaume-Uni. C’est un fait courant sur lequel nous sommes fréquemment revenus sur ce site : avoir un broker qui affirme que son siège social est au Royaume-Uni ne signifie pas pour autant que c’est vrai. Dans la grande majorité des cas, ce sont des escrocs, installés ici à Paris et qui se font passer pour des Britanniques dans l’unique espoir de vous escroquer. Le pire et le drôle sont ici : ils pourront vous fournir un numéro d’inscription à la Companies House. Il ne faut surtout pas perdre de vue que cette inscription est purement administrative et dans un pays comme le Royaume-Uni les formalités pour y parvenir sont assez simplifiées pour attirer l’investissement. En conséquence, le voleur qui ne veut pas qu’un internaute français (sa cible ordinaire) mette ses allégations à l’épreuve de la vérification et aille contrôler s’il possède un siège social comme il le prétend préfèrera indiquer que son siège social est au Royaume-Uni. Pour certains de ces pseudo-brokers, mal leur en prend et les régulateurs les épingles. C’est le cas de adg-placement.com qui est identifié par la FCA comme une arnaque. Mais adg-placement.com a attiré l’attention de l’autorité britannique, c’est au moins pour deux raisons. La première est qu’elle est irrégulière, la deuxième est qu’elle est installée dans l’imposture : ce site usurpe le nom d’une autre entreprise régulée par la FCA.

Adg-placement.com

Adg-placement, un clone de ADG Financial Products LLP

C’est le nom de cette société, ADG Financial Products LLP que les escrocs ont voulu utiliser pour s’attirer des personnes pouvant leur faire confiance. L’intérêt de cette usurpation, en effet, est le détournement de la célébrité et de la notoriété dont bénéficie cette firme pour capter la confiance des investisseurs et les convaincre de faire des dépôts pour investir dans les actifs cryptos.

Pour éviter de tomber dans ce piège, quelques recherches sur internet suffisent généralement. Vous constaterez qu’il existe une autre entreprise portant le même nom ou approximativement le même nom. Dans ce cas, vous devrez vous méfier. Pour en avoir le cœur net, vous pourrez vérifier le WHOIS du site des deux sociétés. C’est toujours le site suspect qui est le plus récent. C’est lui en effet qui vient se greffer sur l’autre site en effet. Reconnaître un site d’escroc vous épargne de faire un investissement hasardeux auprès de voleurs qui vous spolieront.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin
Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x