Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Gatocapitalpartners.com, une arnaque en conseils en investissements

Gatocapitalpartners.com

Parfois, le plus difficile n’est pas de savoir qu’une entreprise est une arnaque. La difficulté se trouve plutôt au niveau de la recherche de preuves contre l’entreprise. Pour nous, gatocapitalpartners.com est une arnaque. Cela ne fait aucun doute. Mais en l’absence de preuves, ce serait une affirmation gratuite. Voilà pourquoi nous vous invitons à lire cet article qui présente notre avis sur Gato Capital Partners.

Gato Capital Partners : une entreprise doublement dénoncée

Sur la liste noire des régulateurs, on retrouve les sites internet considérés comme dangereux. Ce sont des plateformes qu’il faut absolument éviter pour le bien de vos finances. Imaginez à présent qu’un site soit répertorié sur deux listes noires différentes. Cela prouve à quel point le danger de se faire escroquer y est omniprésent. C’est à cette conclusion que nous venons dans le cas de gatocapitalpartners.com. Le site apparaît sur la liste noire de la FCA et de la FSMA. Son entreprise Gato Capital Partners est donc une arnaque réelle. Cette entité figure également sur notre liste noire.

Des mentions légales incomplètes prouvant que Gato Capital Partners est fictive

Dans nos articles, nous avons souvent attiré votre attention sur le fait que l’absence de mentions légales constitue un indice sur la malhonnêteté d’un site internet. Pour autant, la présence de ces mentions ne symbolise pas qu’on peut leur faire confiance. Prenons gatocapitalpartners.com par exemple. Le site comporte bien des mentions légales et une politique de confidentialité. Mais cela ne l’empêche pas d’être un site d’escroc.

Gatocapitalpartners.com

Pourquoi ? Parce que ces mentions légales ne sont pas complètes. Au lieu de nous renseigner sur son entreprise, le site donne seulement des détails sur la gestion des données. En principe, si Gato Capital Partners était une société fiable, on le saurait dans les mentions légales. On y verrait entre autres son numéro d’agrément.

Gatocapitalpartners.com : le site au contenu sommaire

Gatocapitalpartners.com n’inspire pas confiance en raison de son contenu sommaire. Il annonce permettre aux investisseurs de bénéficier de conseils d’experts pour l’acquisition de biens, le financement de projets, etc. Mais à aucun moment il ne présente ses soi-disant experts. Investir auprès de Gato Capital Partners reviendrait à confier votre argent à des inconnus.

Gatocapitalpartners.com est une plateforme dont la durée de vie est très limitée. Elle est élaborée sur une durée d’un an. Ainsi, du jour au lendemain, il peut disparaître. Pour toutes ces raisons, nous vous suggérons de ne pas faire confiance à gatocapitalpartners.com. Pour identifier les vrais brokers, recourez au Check & Pay. Ce système vous évite les sites d’arnaque et vous permet d’investir en toute sécurité.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin