Avec iBank Capital, votre capital ne reverra jamais votre banque

Trading, forex, CFDs, options binaires Nicolas Gaiardo Publié le 10 juillet 2015 à 10:00    Temps de lecture: 3 min
| Warning Trading

J’ai reçu un appel téléphonique d’une femme qui s’appelle Michelle Michau. Elle m’a expliqué tout un tas de choses sur des placements financiers et des compléments de revenus. Je l’ai laissée parler et ensuite elle m’a indiqué comment me connecter sur le site I BANK CAPITAL. C’est un site sur lequel on peut trader les options binaires, et il y a plein d’actifs disponibles, les devises, les matières premières et plein d’autres choses.

J’ai droit à un bonus qui permet de déjà faire des gains, mais il faut investir 500 euros pour commencer avec un petit compte. Tout ça me semble assez louche et je ne vais pas donner suite à cet appel de iBank Capital.

Par Antoine T.

Votre méfiance est un réflexe prudent et naturel. Quelques recherches rapides sur Internet nous apprennent que iBank Capital est sur la liste noire de l’AMF.

Un petit balayage du site du courtier iBank Capital nous renseigne rapidement sur la réalité de cette arnaque. La page sensée nous informer sur la soi-disant société nous indique en réalité qu’ils ont 20 ans d’ancienneté, alors que le nom de domaine internet n’a été enregistré qu’en décembre 2014.

Le site du courtier iBank Capital est assez indigent. Quelques pages agrémentées d’une demi-douzaine de photos, des textes relativement bien écrits, ce qui devient rare et qui témoigne d’un niveau d’enseignement correct. Il ressort toutefois une impression de pauvreté des pages et contenus, car même si les textes sont bien tournés, ceci reste bref, trop bref pour être honnête. En effet, si tout est faux pourquoi prendre la peine de construire l’illusion d’une ville Potemkine quand quelques devantures mal peintes suffisent ? La réponse est évidente. Ce site de iBank Capital n’est pas prévu pour durer, il est considéré comme du consommable dont la durée de vie ne saurait excéder quelques mois. Dès lors, pour leur promoteur, il devient inutile d’investir trop lourdement dans l’illusion et ils se contentent de la superficialité que compensera un discours sympathique et enjôleur destiné à berner le chaland, à l’instar du prestidigitateur qui masquera le mouvement de sa main gauche par l’agilité de sa dextre et le charme irrésistible d’un sourire impeccable.

Un vrai site aurait une vie réelle, avec des rubriques fournies, des mises à jour, des actualités allant au-delà d’un module reproduisant le titre de presse internet du moment, ce qui n’est absolument pas le cas sur le site de iBank Capital.

Aucun doute, la place du courtier iBank Capital est bel et bien sur la liste noire de l’AMF !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin
Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x