Avis sur mergers-capital.com: c’est une escroquerie!

Trading, forex, CFDs, options binaires Philippe Miller Publié le 9 juin 2022 à 07:15    Temps de lecture: 10 min
mergers-capital.com
Page d'accueil du site mergers-capital.com | Warning Trading

mergers-capital.com est une arnaque financière qui a été lancée récemment. Nous nous sommes penchés sur son cas.

Un site créé il y a 84 jours n’est pas crédible

Après vérification, nous avons constaté que le nom de domaine ou URL mergers-capital.com a seulement été créé le 10 mars 2022. Une date bien trop jeune pour une compagnie d’investissement financier affichant un nombre de clients aussi important. Cela signifie que mergers-capital.com existe depuis 84 jours.

mergers-capital.com
Interface de connexion du site mergers-capital.com

La procédure de régulation par une autorité financières européenne étant assez longue à mettre en place, la création de cette URL est beaucoup trop courte pour prétendre à cet éventuel sésame. Son expiration le 10 mars 2023 lui fait ressortir un côté éphémère et temporaire qui justifie notre inquiétude face aux pratiques de cette entité.

Aussi, le propriétaire de mergers-capital.com a choisi d’être hébergé en États-Unis et auprès d’un hébergeur qui fait écran pour protéger son anonymat. Les entreprises légitimes ou les administrations publiques ne recourent jamais à ce genre de pratiques.

Les sites de trading, des casinos désiguisés en investissements

mergers-capital.com vous propose de faire fortune en devenant trader.

L’ennui, c’est que la plupart des investisseurs particuliers qui se lancent dans le trading sont perdants. C’est ce qu’une étude publiée par l’Autorité des Marchés Financiers en 2014 a démontré. Les traders en herbent perdent leur argent neuf fois sur dix. Pire, ils n’apprennent pas de leurs erreurs. Cette étude a été réalisée à partir de données fournies par des courtiers régulés dans l’Union européenne, les seuls à avoir le droit de proposer leurs services à des épargnants français. Imaginez les résultats avec des courtiers non régulés ou régulés dans des juridictions de complaisance, c’est-à-dire des paradis fiscaux dont les lois sont volontairement laxistes. Sans parler des sites qui ne sont régulés nulle part et qui disparaissent quelques semaines après être apparus.

L’argent total perdu par les épargnants français dans ces sites de trading et les arnaques aux faux investissement s’élève a 7 milliards d’euros au moins si l’on additionne les évaluations faites sur le sujet depuis une dizaine d’année. En réalité, il est probable que ce chiffre sois sous-estimé car il laisse de coté les “arnaques légales”, organisées par de vraies sociétés installées dans l’Union européenne depuis des pays qui préfèrent fermer les yeux, comme Chypre.

Si ces sites de trading se développe autant sur internet alors que tant de personnes sont perdantes, c’est parce qu’ils fonctionnent largement comme des jeux d’argent et parce qu’en réalité, les sites de trading récupèrent une grande partie des pertes de leurs clients, par le mécanisme du market-making.

Dans une formidable enquête qui a provoqué un scandale national en Israël, le Times of Israël a révélé en 2016 l’ampleur de cette activité semi-mafieuse dont les employés, loin d’être des conseillers financiers bien intentionnés, poussent systématiquement leurs clients à investir toujours plus pour perdre toujours plus.

Pas de mention légale sur mergers-capital.com

Si l’on résiste au beau discours déployée sur le site mergers-capital.com, on a peu de preuve de ses allégations. Par exemple, on ne retrouve aucune mention confirmant l’existence légale de cette compagnie. Quand on y regarde de près, on trouve peu d’éléments tangibles permettant de comprendre les processus spécifiques à la plateforme. Ce que l’on a plutôt c’est un discours généraliste sur l’investissement. Les mentions légales auraient pu servir à indiquer les informations permettant de connaitre les représentant de cette officine et son cadre juridique. en revanche le visiteur de ce site a droit à un discours emphatique sur la nécessité de s’inscrire, et d’effectuer un dépôt.

L’Assurance Banque Epargne Info Service met en garde contre mergers-capital.com en mettant sur liste noire

Régulièrement, l’Assurance Banque Epargne Info Service actualise sa liste noire des sociétés et sites internet non autorisés. Tout comme les instances européennes. Il s’avère que l’entité mergers-capital.com est effectivement présente sur cette liste noire. Même si les représentants de cette entité décrédibilise la liste noire d’Assurance Banque Epargne Info Service en avançant des arguments de conspiration ou de complot, n’en tenez pas compte. La mise sur liste noire d’une compagnie répond à des critères stricts et l’objectif est avant tout de protéger les particuliers des faux investissements.

Suivre son investissement sur mergers-capital.com

Les victimes de mergers-capital.com sont orientés par de faux conseillers en investissements vers une page spéciale sur laquelle ils peuvent se connecter avec un identifiant et un mot de passe. Puis on leur fait faire le tour du propriétaire, la visite de cet espace de connexion privée sur lequel ils trouvent aussi bien une évolution des cours de bourse, un catalogue d’investissements foireux que des moyens de transferts de fond.

Les concepteurs de ces sites conçus de façon industrielle y placent généralement un « simulateur d’investissement », qui permet au conseiller de faire miroiter les gains que la victime peut attendre. C’est le genre d’outils qu’on ne trouve jamais dans les établissements financiers respectables et qui signe une arnaque. A l’issue de cette visite, le faux conseiller propose à sa victime de faire un contrôle, avec un petit montant. Si la victime accepte, elle pourra venir régulièrement constater visuellement que ses euros ont fait des petits. Sans se rendre compte que ce sont des gains fictifs, purement virtuels. L’objectif, c’est de lui inspirer confiance, pour qu’elle investissent et finalement perde toujours plus. Ainsi, la relation entre l’escroc de mergers-capital.com et sa victime peut se dérouler tranquillement loin de regards et se développer dans la durée. mergers-capital.com pourra ensuite lui proposer d’autres placements fictifs.

L’avis de Warning-Trading: mergers-capital.com est une escroquerie

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, mergers-capital.com est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité…

Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Quelques conseils pour les victimes de mergers-capital.com

Chaque jour, nous recevons des messages de victimes d’arnaques financières. Pour qu’elles trouvent des conseils et des informations utiles, nous avons conçu cette page spéciale. Si vous êtes une victime de mergers-capital.com, vous y trouverez une aide précieuse.

Les victimes de mergers-capital.com doivent s’attendre à être de nouveau démarchées par d’autres offres frauduleuses d’investissement. Les arnaques sur internet sont une véritable industrie désormais organisée en sous-traitance. Chacun a sa spécialité. L’une d’elle consiste à recruter des victimes via des publicités, généralement illégales, sur internet ou par mail. Si vous remplissez un formulaire pour manifester votre intérêt pour une offre d’investissement, vos données personnelles sont vendues à différents escrocs qui s’empressent de vous démarcher. Sachez donc que si vous avez été démarché par mergers-capital.com, il est pratiquement certain que votre nom et vos coordonnées circulent car vous êtes considéré comme une cible possible pour plusieurs arnaques. Si vous avez envie de prendre les escrocs à leur propre jeu, il suffit de faire semblant d’être intéressé pour leur sous-tirer un maximum d’informations. Ensuite, contactez-nous pour nous envoyer ces informations et nous écrirons un article à ce sujet afin d’éviter à d’autres de se faire avoir.

Attention si vous avez transmis des documents d’identité à mergers-capital.com. Ce genre d’équipe n’a pas vraiment besoin de ces documents. Ils les demandent pour avoir l’air crédible. Mais il leur arrive de s’en servir ensuite pour usurper votre identité à des fins frauduleuses. Vous devez donc impérativement porter plainte.

Voulez-vous être mis en relation avec d'autres victimes ?

Vous êtes victime de MERGERS-CAPITAL.COM et vous souhaitez être mis en relation avec d’autres victimes ? Laissez-nous vos coordonnées en remplissant ce formulaire et vous serez mis automatiquement en contact. Nous mettrons également à la disposition de la police ou de la gendarmerie vos coordonnées si nous sommes sollicités.

Si on vous appelle de la part de Warning-Trading.com, méfiance!

Warning-Trading.com fait régulièrement l’objet d’usurpation d’identité de la part d’escrocs que nos actions et publications dérangent. Ces usurpations d’identité prennent des formes différentes pour nous nuire de plusieurs façons. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Certains escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fond. Certains réussissent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce que l’on appelle la “retape”, l’ “arnaque à la récupération de fond”, les “recovery room” ou encore l’ “arnaque dans l’arnaque”.

Donc si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne donnez pas suite. C’est une arnaque. Nous sommes un site de presse qui se rémunère essentiellement par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours pour écrire des articles.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin
Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bogdanski Jérôme
Bogdanski Jérôme
4 mois il y a

Victime de cette supercherie de plusieurs milliers d’euros.
Manipulation,mensonges, abus de confiance etc etc…

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x