Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Bitget: notre avis sur cette nouvelle arnaque au trading

bitget.com

Interpellé par bitget.com ? Il est primordial de ne pas donner suite, car c’est une escroquerie avérée.

Selon le collectif Warning-Trading, le site bitget.com suscite des inquiétudes malgré son existence de 7707 jours. Bitget se présente comme une plateforme de trading, mais l’enquête souligne les risques liés au trading en ligne, notamment les escroqueries visant les investisseurs individuels. Les plateformes de trading agissent parfois de manière similaire à des casinos, exploitant le fait que la majorité des traders amateurs perdent leur mise. Bitget, bien que non régulé, n’apparaît pas actuellement sur les listes noires des autorités de régulation. Cependant, Warning-Trading conclut que Bitget est une escroquerie à éviter, soulignant l’importance des mentions légales complètes et l’absence de confiance totale envers la plateforme.

bitget.com date de quelque temps déjà, mais la prudence reste de mise

Pour contrôler si une URL participe à une fraude, notre première étape est de consulter son Whois. Ces données, publiques et accessibles à tous, fournissent des détails précieux sur une adresse web. Ordinairement, le Whois des fraudes en ligne exhibe des sites de faible ancienneté. Effectivement, les fraudeurs, une fois identifiés, sont forcés de produire un nouveau site web pour continuer leurs méfaits. Ainsi, plusieurs escroqueries sont détectées en quelques jours seulement, poussant les malfrats à privilégier la quantité plutôt que la qualité de leurs sites. Le Whois reste donc un indice pertinent quoiqu’insuffisant.

Effectivement, quelques plateformes frauduleuses parviennent à présenter des historiques assez conséquents. Bitget, par exemple, existe depuis 7707 jours. Les escrocs réussissent soit en élaborant des scénarios frauduleux qui retardent la prise de conscience des victimes, soit en reprenant l’URL d’un site abandonné pour bénéficier de son antécédent et donc de sa crédibilité apparente. C’est pourquoi, face à Bitget, le critère du Whois ne permet pas une conclusion définitive. Il importe de se pencher sur d’autres éléments.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

BITGET.COM vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Une réputation en ligne déplorable

Une recherche sur Google avec Bitget comme mot-clé indique que sa réputation est déplorable. Une réputation en ligne doit être abordée avec méfiance. D’une part, des personnes mal intentionnées peuvent diffamer gratuitement et impunément par vengeance ou par concurrence déloyale. Nous en savons quelque chose…

D’autre part il est assez facile de s’offrir à bon compte une bonne réputation sur internet. C’est un élément à prendre en compte parmi d’autres. Dans le cas qui nous intéresse, la très mauvaise réputation que chacun peut constater semble un élément très cohérent avec ce que nous écrivons par ailleurs. Il indique que cette entité a déjà fait pas mal de victimes et qu’elle pose des problème à certain. Sans doute pas une coïncidence.

Qu’est-ce qui entraîne les pertes des investisseurs sur les plateformes de trading ?

Le trading sur les marchés financiers est, depuis plus d’une dizaine d’années, le théâtre de vastes escroqueries ciblant les investisseurs individuels en leur proposant de devenir traders. Ainsi, 7 milliards d’euros ont été dérobés aux épargnants français, et probablement davantage à l’échelle mondiale. Les fraudeurs séduisent un investisseur et l’encouragent à prendre des positions ou passer des ordres très risqués, assurant de ce fait des pertes substantielles quels que soient les niveaux de formation.

La multiplication de ces plateformes s’explique par le fait qu’elles récupèrent les fonds perdus des traders. Cette réalité est d’autant plus vraie pour le trading sur le Forex et les CFD (confère notre glossaire pour les définitions). Le Forex concerne le commerce des devises tandis que les CFD permettent de spéculer sur l’évolution future de valeurs, y compris les actions. Cela vaut aussi pour les options et les futures, qui s’avèrent encore plus complexes.

Sur le Forex et les CFD, une plateforme de trading agit en réalité comme une bourse indépendante. Elle doit donc trouver personnellement une contrepartie pour chaque ordre parce que le trader n’acquiert pas réellement une valeur, mais s’engage sur une différence de prix futur selon l’événement survient.

Différences entre trading, casino, Forex, jeux d’argent, CFD, options… Qu’en est-il vraiment ?

Cela revient donc à parler d’une place de paris plus qu’un marché d’échange de valeurs telles que les actions. Ainsi la plateforme peut soit trouver un autre utilisateur ayant une position contraire, soit rechercher des traders sur les marchés internationaux, ou encore prendre la position contraire de son client. C’est un mécanisme qui illustre bien la similitude entre ces plateformes et les jeux de casino.

La plateforme de trading détient une information cruciale : la majorité des traders amateurs y perdent leur mise. Comme le montre une analyse de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les pertes sont quasiment inévitables. Dès lors, le site préfère souvent prendre position contre ses propres clients.

En conséquence, ce fonctionnement se rapproche davantage de la structure du casino ou du jeu d’argent, où les principes psychologiques exploités sont similaires. Nombre de formateurs en trading ont compris ce point et tirent profit de promesses de gains grâce à des stratégies spécifiques.

La valeur de la formation en analyse technique et stratégique, en résumé

Même les traders formés échouent dans 90% des cas. Ce constat, connu des professionnels du secteur, a coûté cher à de nombreux particuliers. Bien qu’on vous propose de vous initier au trading sans prérequis, le coût souvent élevé de ces formations serait plus judicieusement investi ailleurs. Les formateurs tirent d’ailleurs généralement leurs revenus de la formation elle-même, et non du trading.

L’effet de levier, permettant de parier une somme supérieure à celle possédée, accentue le risque de pertes colossales. C’est pour cette raison que le trading est considéré comme un investissement à haut risque, contrairement à l’achat d’actions, par exemple.

Liaisons entre trading et criminalité organisée

Les plateformes de trading peuvent être régulées ou non régulées. Lorsqu’elles sont légalement établies au sein de l’Union européenne, elles bénéficient d’un « passeport financier européen », ce qui signifie une régulation. Elles sont alors autorisées à proposer leurs services dans tous les pays membres de l’UE, y compris la France.

Cependant, certains petits états peu scrupuleux réduisent volontairement la rigueur de leurs contrôles pour attirer des entités malveillantes. Celles-ci s’établissent sur leur territoire pour orchestrer des fraudes visant des ressortissants d’autres pays de l’UE. Parmi ces pays, Chypre est souvent pointée du doigt.

Les plateformes non régulées ne devraient jamais être utilisées par des traders professionnels. La distinction entre entités régulées et non régulées est capitale pour comprendre l’ampleur des fraudes et leur impact sur les investisseurs. Pour approfondir cette réalité, cette enquête du Times of Israël fournit une excellente vue d’ensemble, dévoilant les connexions entre le trading pour les particuliers, les jeux d’argent et le crime organisé.

Des mentions légales incomplètes

Une page de mentions légales est cruciale pour instaurer la confiance en ligne, obligation légale depuis 2004. Un site sans mentions légales soulève immédiatement des doutes quant à sa fiabilité. Les fraudeurs connaissent l’importance de ces informations et s’efforcent de fournir des mentions légales, bien que souvent lacunaires. Sur bitget.com, les détails fournis dans les mentions légales demeurent insatisfaisants pour garantir une confiance totale envers Bitget, par exemple quant à l’identification claire de ses responsables.

Une entité figurant dans la liste noire de l’Assurance Banque Epargne Info Service

Régulièrement, l’Assurance Banque Epargne Info Service actualise sa liste noire des sociétés et sites internet non autorisés. Tout comme les instances européennes. Il s’avère que l’entité Bitget est effectivement présente sur cette liste noire. Même si les représentants de cette entité décrédibilise la liste noire d’Assurance Banque Epargne Info Service en avançant des arguments de conspiration ou de complot, n’en tenez pas compte. La mise sur liste noire d’une société répond à des critères stricts et l’objectif est avant tout de protéger les particuliers des faux investissements.

L’opinion de Warning-Trading : Bitget est une tromperie

Il est indéniable pour notre équipe que Bitget constitue une escroquerie à éviter absolument.

Les victimes peinent parfois à accepter que de telles structures puissent consacrer tant de ressources à les dépouiller. Cependant, l’exploitation de cette adresse web vise clairement à extorquer les épargnants, alimentant un large réseau complice. L’escroquerie en ligne s’est professionnalisée, devenant une véritable industrie.

Si vous avez transféré des fonds, tentez le rappel d’urgence

Si des fonds ont été transférés vers les fraudeurs de Bitget par virement, nous recommandons de solliciter un rappel de fonds en urgence.

Les virements bancaires permettent en effet de demander un remboursement, même plusieurs semaines après, dans le cas où le compte bénéficiaire est encore provisionné et que la fraude est avérée.

De plus, une fois votre banque informée de la fraude et de votre demande de rappel, elle est tenue d’agir rapidement. Bien que cette procédure ne garantisse pas le succès, elle constitue une démarche à privilégier.

Il est fréquent que les victimes parviennent à récupérer des fonds par cette méthode. Cet article peut servir de justificatif pour prouver la nature frauduleuse de votre virement.

Les paiements par carte bancaire offrant de meilleures protections contre les fraudes, les escroqueries seraient plus difficiles à réaliser.

Si vous êtes affecté par Bitget

Pour les victimes de Bitget comme pour toutes autres arnaques, nous avons créé une section dédiée avec toutes les informations nécessaires.

Après une déconvenue avec Bitget, il n’est pas rare d’être sollicité de nouveau pour des propositions d’investissements tout aussi frauduleuses. Vos données personnelles, une fois dans leurs mains, circulent d’une escroquerie à l’autre. Restez vigilant. C’est ainsi que certaines victimes deviennent des sentinelles, signalant les nouvelles fraudes pour aider à leur publication.

Dans des cas d’escroqueries comme celle de Bitget, il se peut que des documents personnels aient été fournis. Soyez alerté du risque d’usurpation d’identité. En portant plainte contre Bitget, vous participez à la lutte contre ces méfaits.

Attention aux usurpations de Warning-trading.com

Warning-Trading.com est régulièrement ciblé par des imposteurs. Ils adoptent divers stratagèmes pour nous discréditer. Pour connaître les conséquences de s’opposer aux fraudeurs, consultez cet article.

Ces fraudeurs peuvent contacter leurs victimes en notre nom, leur faisant croire en notre capacité de récupération de fonds. Ainsi, ils parviennent à les duper une seconde fois. C’est ce qu’on appelle la « retape », ou encore « l’arnaque dans l’arnaque ». Si vous êtes contacté de cette manière, ignorez-les. Nous sommes un site d’actualité financée par la publicité avec une mission d’information.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x