Coinbase quitte Chicago et laisse sur le carreau une trentaine d’employés

Trading, forex, CFDs, options binaires Nicolas Gaiardo Publié le 13 mai 2019 à 18:00    Temps de lecture: 2 min
| Warning Trading

Coinbase a fermé son annexe de Chicago, avec à la clé, le licenciement de trente ingénieurs environ. Cette plateforme californienne dédiée au commerce de monnaies virtuelles avait ouvert son bureau de Chicago en mai 2018, dans la droite ligne de l’offre institutionnelle Coinbase Market.

Coinbase qui a été fondée en 2012 en Californie par Fred Ehrsam et Brian Armstrong, apparaît aujourd’hui comme l’une des crypto-bourses les plus actives dans le monde. Elle compte plus de cinq millions de clients et propose en tout, douze crypto-monnaies à savoir : Basic Attention Token, Bitcoin, Bitcoin Cash, Ethereum, Ethereum Classic, Litecoin, REP, Stellar, USDC, XRP (Ripple), ZCash et ZRX.

Coinbase quitte Chicago pour mieux se concentrer sur San Francisco

Un porte-parole de la firme a accordé un entretien à Fortunes, pour faire savoir au public que Coinbase continuait d’embaucher et était toujours à la recherche d’employés compétents. Et d’ajouter : « Nous avons pris la décision difficile de réduire l’équipe du moteur d’appariement à Chicago. Nous chercherons à le relocaliser à San Francisco avec un petit nombre d’employés.».

Coinbase ne considère plus désormais le « high-frequency trading » comme une priorité. Or, c’est cette solution qui constituait l’activité première de son annexe de Chicago. Le courtier en ligne entend se concentrer sur d’autres produits, notamment Coinbase Custody, son service de garde de monnaies virtuelles.

Les temps sont durs pour les sociétés de courtage en ligne

2017 avait été une année très réussie pour Coinbase. Avec le développement considérable de ses activités, la firme avait même triplé son nombre total d’employés pour atteindre la barre des 800. Mais cette frénésie n’a pas duré et les affaires ne marchent plus aussi bien pour les crypto-bourses qui sont rentrées depuis 2018, dans ce qu’il convient d’appeler « l’hiver crypto ».  La plupart des crypto-monnaies ont en effet perdu énormément de leur valeur. Par exemple, le Bitcoin qui s’échangeait à 20 000 $ il y a deux ans, en vaut moins de la moitié actuellement, soit 6 000 $.

Coinbase pâtit donc, comme la plupart de ses congénères, des soubresauts du marché. Et de fait, beaucoup de startups blockchain se retrouvent, comme elle, forcées de réduire leurs activités et de licencier une partie de leurs employés pour ne pas mettre les clés sous la porte.

Nous ne nous lasserons jamais de vous rappeler que le monde de la crypto- monnaie est un univers à gros risque. Prenez donc vos dispositions pour ne pas vous laisser avoir.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x