Déjà plus de 29 500 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

cryptex.to: faites très attention à cette arnaque!

cryptex.to

Vous êtes démarchés par cryptex.to ? Ne donnez surtout pas suite car il s’agit d’une véritable arnaque.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

Cryptex.to, créé le 21 août 2023, est trop récent pour être crédible. Les sites frauduleux utilisent souvent des domaines jeunes pour échapper aux avis négatifs et continuer leurs arnaques. Le recours aux cryptomonnaies pour les arnaques est en hausse, avec une augmentation de 600% des fraudes en 2021. Cryptex.to profite de l’intérêt médiatique pour les cryptos pour attirer les investisseurs vulnérables.

Les escrocs proposent du trading sur des cryptomonnaies, manipulant les victimes en utilisant des termes techniques et en jouant sur des leviers psychologiques comme la FOMO (peur de manquer une opportunité). Bien que Cryptex.to affiche des mentions légales, elles sont insuffisantes et douteuses. Le site n’est pas encore sur les listes noires des autorités financières, mais cela ne garantit pas sa légitimité.

Nous recommandons de signaler Cryptex.to à Epargne Info Service de l’AMF pour prévenir d’autres fraudes. En somme, Cryptex.to est une arnaque sophistiquée et doit être évitée.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

Cryptex.to, un site assez récent…

La première étape pour vérifier la crédibilité d’un site consiste à consulter son Whois. Il s’agit d’informations publiques sur l’hébergement du site internet. Ces infos existent même si le site n’a aucun contenu, car il peut servir uniquement à envoyer et recevoir des e-mails, une pratique courante dans les arnaques. Le Whois de cryptex.to nous révèle sa création le 21 août 2023 seulement. Mauvais présage.

Un site si récent manque souvent de crédibilité. En effet, dès que les fraudes sont dévoilées et que les avis négatifs s’accumulent, les escrocs du web se hâtent de créer un nouveau site sous un autre nom. Ainsi, les arnaques en ligne sont condamnées à recommencer sans cesse et à utiliser des URL toujours jeunes. Un site frauduleux a rarement plus d’un an d’existence. C’est donc un motif d’inquiétude même s’il peut y avoir des exceptions.

Pourquoi l’industrie des cryptos relance les arnaques au trading ?

Depuis quelques années, nous constatons que l’industrie des arnaques au faux investissement qui proposait des services frauduleux de spéculation sur du forex, des options, les marchés à terme et des CFD s’est appropriée la technologie d’application de la blockchain et des cryptos pour continuer d’escroquer les investisseurs.

Ils ne proposent plus à leurs victimes de lancer un ordre de trade sur le dollar contre l’euro par exemple, mais un ordre de trade avec une cryptomonnaie comme le Bitcoin ou l’Ether. Cela leur permet de surfer sur l’actualité et la mode. En effet, les médias ne cessent pas d’évoquer le cours des cryptomonnaies, la volatilité du bitcoin, les affaires concernant Bitpanda, Etoro, Trade Republic ou Binance… Dans l’esprit des investisseurs, la crypto est devenue un investissement comme les autres alors que c’est un investissement qui présente de très nombreux risques à notre avis. Les escrocs profitent donc de cette idée reçue pour convaincre des personnes vulnérables d’investir en cryptomonnaies.

Les victimes sont de plus en plus nombreuses à en payer le prix quand ils découvrent le sort de leurs actifs crypto…

Pourquoi les cryptomonnaies sont un nouveau terrain de jeu pour les arnaques ?

Pour les escrocs, le développement des cryptomonnaies a été une bénédiction, une formidable opportunité. Jugez plutôt : en 2021, les fraudes et vols de cryptomonnaies ont augmenté de 600%. On sait aussi qu’un quart des plaintes reçues par l’AMF, le gendarme financier français concernent des crypto-actifs. Les offres d’investissements en cryptos sont émaillées de scandales retentissants comme la fameuse affaire Onecoin, qui représente plus de 4 milliards de dollars de préjudice. Et nous dénonçons régulièrement des arnaques manifestes dans ces domaines. Facteur aggravant : ces dernières années, l’explosion d’une cryptomonnaie comme le Bitcoin a massivement servi à des margoulins pour promouvoir l’investissement numérique dans la cryptomonnaie. …

En effet, il n’y a pas de différence fondamentale entre jeu d’argent et trading, que ce soit sur CFD ou sur cryptomonnaies. Du coup, de faux conseillers financiers proposent du trading sur actifs crypto exactement comme on propose des jeux d’argent. Ils appuient sur des leviers psychologiques puissants: addiction, FOMO ou peur de passer à côté d’une opportunité de gain… Aucun particulier ne devrait trader le Bitcoin…

Trading et cryptomonnaies: une arnaque sophistiquée

Compte tenu de ce qui précède, nous avons fait le choix d’un avis très négatif sur les offres de trading sur cryptomonnaies. En effet, il n’est pas compliqué de comprendre pourquoi les escrocs du trading proposent désormais de trader sur le bitcoin et d’autres cryptomonnaies. Les plateformes d’échange qui proposaient de trader sur du CFD se sont renouvelées et réinventées.

Le scénario est exactement le même que celui des arnaques au trading sur Forex ou CFD mais désormais, il est question de Bitcoin, d’application blockchain et de cryptomonnaies. Au téléphone, les escrocs des plateformes d’échange parlent toujours à leurs victimes de levier, de cours, de position, d’achat, d’actifs, d’ordre, de trade et de portefeuille. Mais à la fin, ce sont les clients victimes qui évoquent les risques pris et les pertes massives.

Parfois, ces arnaques au trading sur monnaies crypto passent par des variantes comme le copy trading. Il s’agit de copier les ordres d’un trader supposé gagner beaucoup d’argent. Vous payez un abonnement pour cela. Et en général, on vous demande d’ouvrir un compte sur l’une des plateformes les plus connues comme Bitpanda, Etoro, Trade Republic ou Binance (au choix), généralement avec un lien sponsorisé.

Ces arnaques au trading sur cryptomonnaies sont encore plus dangereuses et sophistiquées parce qu’elles réussissent souvent à vous faire croire que tout est de votre faute. Dans les arnaques au trading sur Forex ou CFDs d’avant, la responsabilité de la plateforme était plus évidente. Désormais, les victimes prennent sont poussées à prendre un risque toujours plus grand avec un levier trop important et quand leurs actifs disparaissent, elles ignorent souvent que la plateforme et le trader qui les a recruté se sont enrichis à leurs dépens.

Nous lançons un avis très négatif sur toute offre vous proposant de devenir trader et visant à vous faire ouvrir un compte sur de telles plateformes d’échanges de monnaies cryptos a fort effet de levier car ils vous font prendre des risques très importants.

Mentions légales évasives

Évidemment, cryptex.to affiche des mentions légales pour donner l’apparence de respecter la loi. cryptex.to se doit d’apparaître crédible. Cependant, à y regarder de près, ces mentions légales semblent insuffisantes pour authentifier clairement cryptex.to. Un site qui dispense des conseils sur la gestion financière devrait mettre davantage d’efforts pour inspirer confiance. Il ne suffit pas de vérifier la présence des mentions légales, il faut les analyser et les authentifier.

Absence de signalement mais absence de validation

Pour la rédaction de cet article sur cryptex.to, nous avons examiné les diverses listes noires publiques éditées par des autorités financières publiques. Ces répertoires sont alimentés par les signalements des victimes et par la surveillance exercée par ces organismes publics. Jusqu’à présent, cryptex.to ne figure pas dans l’une de ces listes noires.

Cela peut s’expliquer par le fait qu’un certain laps de temps, parfois quelques mois, peut s’écouler avant qu’une fraude soit détectée, signalée et ensuite inscrite sur ces répertoires. Nous rédigeons régulièrement des articles sur des arnaques qui se retrouvent bientôt dans ces listes noires. Nous anticipons l’inscription future de cryptex.to dans l’une de ces listes noires.

Nous vous encourageons vivement à contacter par courriel ou par téléphone Epargne Info Service, le service de l’AMF en charge de la protection des épargnants, pour signaler cette fraude afin qu’elle soit répertoriée sur leur liste noire. Face à la quasi-absence de répression des arnaques financières sur internet, ces listes noires sont souvent le seul moyen d’action des autorités publiques…

L’avis de Warning-Trading: cryptex.to est une arnaque

Aucun doute possible pour nous, cryptex.to est bien une arnaque et doit être considérée comme telle.

Les victimes ont souvent du mal à admettre que des gens mettent autant de moyens, d’énergie et d’intelligence pour les dépouiller. Pourtant c’est bien le cas : cette URL sert à rançonner des épargnants et cette activité fait vivre beaucoup de complices. L’arnaque 2.0 est devenue une industrie.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Si vous avez effectué un virement bancaire, vous pouvez tentez un rappel de fond

Si vous avez envoyé de l’argent aux escrocs de cryptex.to par virement bancaire, vous devez tenter le rappel de fond d’urgence ou callback.

En effet, les virements bancaires sont un moyen de paiement qui présente cette particularité : ils vous permettent de demander des rappels de fond, même plusieurs semaines après, si le compte de destination des fond est encore abondé et si vous démontrez que ce virement correspond à une activité frauduleuse.

Mieux : dès lors que votre banque est avisée qu’il s’agit d’une fraude et que vous avez demandé un rappel de fond, elle a l’obligation d’y procéder le plus rapidement possible. Et si elle n’y procède pas, elle risque d’engager sa responsabilité. Cela ne signifie cependant pas que la démarche aboutira nécessairement. C’est une obligation de moyen.

Nous voyons régulièrement des victimes réussir à récupérer des fonds de cette manière. Vous pouvez vous servir de cet article comme élément de preuve qu’il s’agit d’une fraude pour demander le rappel de fond.

Si les paiements par carte bleue visa permettaient de telles annulations, le « travail » des escrocs en serait considérablement compliqué…

Si vous êtes victime de cryptex.to

Chaque jour, nous recevons des messages de victimes d’arnaques financières. Pour qu’elles trouvent des conseils et des informations utiles, nous avons conçu cette page spéciale. Si vous êtes une victime de cryptex.to, vous y trouverez une aide précieuse. …

Attention ! Des escrocs se font passer pour Warning-trading.com

Warning-Trading.com fait régulièrement l’objet d’usurpation d’identité de la part d’escrocs que nos actions et publications dérangent. Ces usurpations d’identité prennent des formes différentes pour nous nuire de plusieurs façons. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Certains escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fonds. Certains réussissent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce que l’on appelle la « retape », l’ « arnaque à la récupération de fonds », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Donc si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne donnez pas suite. C’est une arnaque. Nous sommes un site de presse qui se rémunère essentiellement par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours pour écrire des articles.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
LEGRAND

Cet article est scandaleux et ne repose sur aucune vérification réelle.
Si cet outil était malhonnête, les investisseurs actuels ne pourraient pas bénéficier d’un prêt in fine, remboursable dans 5 ans, à la clôture du contrat. Je ne connais aucune banque qui prête de l’argent en s’associant à une organisation « crapuleuse » …

Philippe Miller

Merci de votre commentaire.

Voici une vérification réelle: impossible de déterminer le siège social de cette entreprise alors que c’est obligatoire en France. C’est obligatoire parce ce que cela permet de demander des comptes en cas de conflit. Pourquoi un site comme celui-ci n’a pas de siège social à votre avis? Nous considérons qu’un site qui propose des activités financières très régulées et qui ne permet pas de vérifier son existence. Cela vous scandalise mais c’est parfaitement rationnel et défendable.

Le fait que des gens gagnent de l’argent avec Cryptex ne l’empêche pas d’être une arnaque. Cela s’est vu dans plein d’arnaques pyramidales qui payent les membres avec l’argent des nouveaux venus. Cela produit un effet marketing très puissant parce que les gens croient sincèrement que c’est légal et honnête. Et votre réaction montre à quel point cette technique est efficace.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin