Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

GeneveInv: avis sur cette arnaque au trading

GeneveInv

Méfiance vis-à-vis de GeneveInv. Nous sommes en présence d’une supercherie qui commence à sévir. Voici les indices qui nous mettent en garde.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

L’URL GeneveInv.com, créée récemment il y a seulement 35 jours, suscite des inquiétudes quant à sa crédibilité. Les entreprises sérieuses ne renouvellent généralement pas leur domaine chaque année, comme prévu pour GeneveInv.com le 8 avril 2025. Avec des serveurs aux États-Unis et un hébergement anonymisé, la plateforme suit les schémas typiques des sites douteux.

Bien qu’elle promette de transformer les utilisateurs en traders prospères, la réalité est que la plupart des traders amateurs perdent leur capital, comme confirmé par une étude de l’Autorité des Marchés Financiers. L’utilisation d’une adresse e-mail fictive, info@GeneveInv.com, pour contacter les victimes renforce les soupçons. En conclusion, GeneveInv est qualifié de supercherie à éviter par Warning-Trading, soulignant ainsi les risques associés à cette entreprise.

Une URL de seulement 35 jours est-elle fiable?

Le whois de GeneveInv révèle que le domaine GeneveInv.com a vu le jour le 8 avril 2024, soit seulement 35 jours avant la parution de cet article. Une fraîcheur qui suscite forcément des doutes quant à l’authenticité de cette plateforme.

En outre, son expiration est prévue pour le 8 avril 2025. L’idée qu’une entreprise sérieuse puisse posséder son domaine pour une unique année est inconcevable. Soulignons aussi que les serveurs supportant GeneveInv.com sont basés aux États-Unis et que, comme il est coutume pour ce type de plateforme, son hébergement est anonymisé.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

La totalité des investisseurs amateurs voient leur capital s’évaporer

GeneveInv prétend vous enrichir en vous convertissant en trader. Or, il s’avère que la majorité des spéculateurs amateurs s’initiant à la spéculation subissent des pertes. C’est ce que une recherche diffusée par l’Autorité des Marchés Financiers en 2014 a confirmé. Les apprentis traders y dilapident leur capital dans 90 % des cas. Encore plus alarmant, ils ne retiennent pas les leçons de leurs échecs. Cette étude s’est appuyée sur des données émanant de brokers régulés au sein de l’Union européenne, seuls aptes à offrir leurs services aux épargnants français.

Imaginez le tableau avec des intermédiaires non régulés ou régulés sous des juridictions complaisantes, soit des havres fiscaux aux législations délibérément souples. Ne parlons pas des plateformes non réglementées qui s’évaporent quelques semaines après leur création.

La somme colossale perdue par les épargnants français sur ces plateformes de spéculation et les stratagèmes d’investissements fallacieux atteint au minimum 7 milliards d’euros, si l’on additionne toutes les estimations faites sur cette épineuse question au cours de la dernière décennie. Il y a fort à parier que ce montant est en réalité minimisé, car il exclut les « escroqueries légales », mises en œuvre par de véritables sociétés qui profitent de l’indulgence de certains pays de l’Union européenne, à l’image de Chypre.

Cette effervescence de plateformes spéculatives en ligne alors que nombre d’utilisateurs subissent des revers s’explique par leur similitude aux jeux d’argent et le fait que les sites de trading engrangent une bonne partie des fonds perdus de leurs clients grâce au principe de market-making. Dans une enquête remarquable, ayant suscité un scandale en Israël, le Times of Israël a dévoilé en 2016 l’étendue de ce secteur d’activité à la limite de l’illicite, où les salariés, loin d’être de bien intentionnés conseillers financiers, incitent sans cesse leurs clients à placer plus d’argent pour en perdre davantage encore.

La supercherie GeneveInv utilise l’e-mail info@GeneveInv.com

Pour entrer en contact avec les personnes flouées, les instigateurs de cette supercherie exploitent l’adresse électronique info@GeneveInv.com. Bien que celle-ci ne soit probablement pas leur unique moyen de communication, c’est celle attestée par nos recherches. Ils usurpent souvent des identités fictives.

Le point de vue de Warning-Trading : évitez cette supercherie

Pour nous, il ne fait aucun doute, GeneveInv incarne une supercherie à éviter absolument.

Les dupes ont fréquemment des réticences à accepter l’idée que certains investissent autant d’efforts, de moyens et d’intelligence uniquement pour les spolier. Mais c’est bien la triste réalité : cette URL sert avant tout à extorquer de l’argent aux épargnants et cette activité fait subsister bon nombre de complices. L’escroquerie 2.0 s’est muée en une véritable industrie.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Vous avez initité un transfert bancaire ? Tentez le rappel de fonds d’urgence

Si vous avez consenti un transfert d’argent vers les fraudeurs de GeneveInv via un transfert bancaire, vous devez envisager la procédure d’urgence de rappel de fonds.

Effectivement, les mouvements bancaires offrent cette particularité : ils autorisent la requête de rappel de fonds, même plusieurs semaines plus tard, si le compte destinataire des fonds est encore approvisionné et si vous établissez que ce transfert est en lien avec une opération frauduleuse.

Mieux encore : dès l’instant où votre banque est notifiée qu’il s’agit d’une escroquerie et que vous avez sollicité un rappel de fonds, elle est tenue de procéder à cette démarche dans les plus brefs délais. Si elle ne s’exécute pas, elle pourrait se voir imputable. Toutefois, cela ne garantit pas le succès de l’opération, car il s’agit d’une obligation de moyen.

Nous constatons régulièrement des personnes flouées parvenir à récupérer leurs deniers par cette méthode. Ce document peut servir de preuve attestant de la fraude pour initier le rappel de fonds.

Quant aux règlements par carte de crédit Visa, s’ils permettaient de telles annulations, cela mettrait grandement en difficulté le « métier » des escrocs…

Conseils essentiels aux victimes de GeneveInv

Pour toutes les personnes trompées, y compris celles étant le jouet de GeneveInv, nous avons élaboré une page dédiée regroupant toutes les informations vitales pour les victimes de supercheries.

Souvent, ceux dupés deviennent des traqueurs d’arnaqueurs. Une sorte de revanche contre les fripons du web. Ces derniers sont alors surpris de découvrir que les bandes d’arnaqueurs échangent des listes de victimes pour leur soumettre de nouveaux pièges. Ainsi, en simulant la naïveté, ils collectent un maximum d’informations sur de nouvelles supercheries. Puis, ils nous contactent pour que nous rédigions un article à ce sujet et étrangler dans l’œuf les nouvelles escroqueries. Si vous êtes dans le viseur de GeneveInv, vous serez probablement sollicité pour d’autres propositions alléchantes, une occasion à saisir.

Prudence si vous avez remis des pièces d’identité à GeneveInv. Ces escrocs n’ont pas réellement besoin de ces documents. Leur demande sert simplement à paraître sérieux. Cependant, ils peuvent par la suite se servir de ceux-ci pour usurper votre identité à des fins malveillantes. Il est donc impératif de déposer une plainte.

Attention! Des imposteurs se font passer pour Warning-trading.com

Warning-Trading.com subit des tentatives d’usurpation par des fraudeurs affectés par nos actions et publications. Ces falsifications prennent diverses apparences pour nous nuire de multiples manières. Pour découvrir les conséquences de défier les escrocs, n’hésitez pas à consulter cet article.

Parfois, ces malandrins contactent leurs proies en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour les convaincre que nous sommes une agence de restitution de capitaux. Ils parviennent à extorquer de l’argent une seconde fois à leurs cibles en leur faisant croire à la possibilité de récupérer leur argent. On appelle cela la « retape », l’ « escroquerie à la restitution de fonds », « recovery room » ou encore « l’arnaque au sein de l’arnaque ». Donc si vous êtes approché de cette façon, ignorez ces sollicitations. Il s’agit d’une supercherie. Notre site est une rédaction financé principalement par la publicité. Lorsque nous prenons contact avec des victimes, c’est toujours pour l’élaboration de reportages.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin