Grandcapital.net, une pièce que des escrocs essaient de nous jouer

Trading, forex, CFDs, options binaires Nicolas Gaiardo Publié le 5 mai 2020 à 22:15

Le grand capital semble n’être qu’une grande farce que des personnes douteuses essaient de nous jouer. Avant d’aller plus loin il faut dire tout de suite que c’est un site qui existe depuis 2007. Une fois encore la théorie selon laquelle plus un site est ancien, plus il est fiable ne tient pas. Car alors, il aurait fallu faire confiance à ce site. Nous avons pourtant toutes les raisons de nous méfier de grandcapital.net.

Une firme avec une page sur Wikipédia

 Si vous lancez sur Google la recherche au sujet de la firme Grand Capital, vous tombez sur cette page Wikipédia dont le résumé s’affiche à droite de votre écran. Dès lors, on peut être tenté de prendre cette firme au sérieux. Pourtant, nous vous invitons à ne pas céder aux apparences et à vous méfier de grandcapital.net.

La première raison de notre méfiance est la présence de ce site sur la liste noire de la FSMA. L’autorité belge des marchés financiers a mis sa liste noire à jour et y a ajouté le nom de cette firme. C’est donc en nous référant à ce que le régulateur écrit au sujet de grandcapital.net et d’autres sites qu’il a inscrits sur sa liste noire que nous avons compris la nécessité de nous méfier de ce site. Comme on le dit, les exemples vivants sont d’un autre pouvoir.

Et justement, la FSMA croit tenir des preuves d’irrégularités

« Au cours de ces dernières semaines, la FSMA a reçu des plaintes de consommateurs au sujet de nouvelles plateformes frauduleuses de trading en ligne actives sur le marché belge. Ces plateformes de trading tentent d’éveiller la curiosité de victimes potentielles en publiant de fausses publicités sur les réseaux sociaux tels que Facebook. On y voit souvent une personne connue présenter une méthode permettant de s’enrichir rapidement. » Au rang des sociétés qui s’adonnent à ces genres de pratiques se trouve le site grandcapital.net.

Quelques éléments suscitant l’hésitation au sujet de grandcapital.net

Au-delà de ce que l’on peut lire sur la liste de la FSMA, le site grandcapital.net lui-même n’est pas sans susciter la méfiance.

  • Une firme avec une licence douteuse. Il ne s’agit pas seulement de ces firmes installées dans l’un ou l’autre pays d’Asie ou de l’ouest, que l’on peut vérifier. Grand Capital est installé aux Seychelles. Elle a une licence délivrée aux îles Vincent et Grenadine. Ces îles sont célèbres pour être le repaire des courtiers douteux. Les pouvoirs publics n’y garantissent nullement une sécurité pour les investissements.
  • Une firme au siège douteux. Le site grandcapital.net nous parle de Seychelles puis de Vincent et Grenadines. Curieusement sur la page Wikipédia, il est plutôt question de la Russie, avec son siège à Saint-Pétersbourg. Par ailleurs, quand on clique sur l’adresse Wikipédia afin d’avoir davantage d’information sur la firme, on tombe sur une page vide. Nous avons l’impression qu’il s’agit simplement d’un montage.

Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons que répéter ce que dit la FSMA au sujet de cette firme et d’autres qu’elle a inscrites sur sa liste noire : « La FSMA déconseille vivement de donner suite aux offres de services financiers émanant des nouvelles plateformes de trading ».

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter