Le régulateur belge contraint Plus500 à payer 550 000 euros d’amende

Trading, forex, CFDs, options binaires Nicolas Gaiardo Publié le 2 mai 2017 à 07:46    Temps de lecture: 2 min
| Warning Trading

Plus500, la société d’investissement israélienne, a été condamnée à payer une amende de 550 000 euros pour ne pas avoir respecté la législation belge.

La société Plus500 propose plusieurs services d’investissement sur le territoire belge par l’intermédiaire de ses filiales européennes Plus500CY Ltd et Plus500UK Ltd. Cette fois, elle n’aurait pas respecté les dispositions de la législation belge prévues en matière de commercialisation d’instruments de placement, comme l’a récemment annoncé l’autorité des services et marchés financiers (FSMA).

CFD : Plus500 n’a pas respecté la législation belge

Les filiales de Plus500 ont lancé des campagnes marketing de CFD, représentant des instruments de placement, sur le territoire belge. Toutefois, elles n’auraient pas respecté la procédure imposée qui consiste à obtenir une approbation préalable de la FSMA.

La commercialisation de certains instruments financiers dérivés via des plateformes de trading en ligne est limitée en Belgique depuis le 18 août 2016, dans un souci de protection des consommateurs de produits financiers. En effet, le régulateur estime que certains produits comportent trop de risques pour les investisseurs.

Plus500 contrainte à payer une amende de 550 000 euros

La société est aujourd’hui contrainte de payer une amende de 550 000 euros pour ne pas avoir informé la FSMA de son offre publique de CFD sur le territoire belge. La FSMA impose également à la société Plus500 de prendre contact avec l’ensemble de ses clients belges pour leur offrir la possibilité de mettre fin à leur contrat. Ces derniers seront ainsi remboursés de leur solde actuel, sans frais.

Par ailleurs, le site www.plus500.be a été clôturé. La société a clairement indiqué sur ses autres sites Internet que les instruments financiers offerts ne sont pas destinés aux consommateurs belges, comme le précise la FSMA. Cette amende devrait dissuader de nombreuses plateformes de trading en ligne de commercialiser des produits financiers à risque à destination du public belge, sans respecter la législation en vigueur.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x