Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Avis sur my.onecapital.company : c’est une arnaque!

my.onecapital.company

Vous êtes sollicités par my.onecapital.company? Ne donnez surtout pas suite car il s’agit d’une véritable arnaque.

111 jours d’existence pour un site internet, c’est assez court…

Face à une proposition telle que my.onecapital.company, notre premier réflexe, avant tous les autres, c’est de consulter son Whois. Le Whois fournit de nombreuses informations sur l’URL utilisée par my.onecapital.company. Il permet de déterminer par exemple que my.onecapital.company utilise une URL, c’est-à-dire une adresse internet, créée le 27 mars 2023. C’est-à-dire il y a 111 jours.

my.onecapital.company
Whois du site my.onecapital.company

Par expérience, c’est une durée très courte qui doit susciter la méfiance des internautes. Les escrocs du web créent tous les jours des dizaines de nouvelles URLs pour se donner une apparence de nouveauté et essayer de tromper les épargnants. C’est pourquoi les URLs qu’ils utilisent sont généralement très récentes, comme my.onecapital.company. Une fois qu’ils ont épuisé cette adresse et qu’il n’est plus possible de la rechercher sur Google sans comprendre qu’il s’agit d’une arnaque, ou encore que cette URL a été bloquée par les autorités ou un hébergeur, ils en créent une nouvelle et recommencent… Et ainsi de suite… C’est ainsi que fonctionnent les arnaques en ligne…

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

MY.ONECAPITAL.COMPANY vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Les sites de trading, des casinos déguisés en investissements

Les sites de trading, on dirait que ça se multiplie comme des champignons. Qu’est-ce qui peut bien expliquer cette multiplication spontanée ? Le trading, cette spéculation, ne crée pourtant aucune richesse. L’explication peut-être à trouver dans le fait que ces sites comme my.onecapital.company, en réalité et sans que leurs clients ne le sachent, récupèrent les pertes de ces derniers. C’est assez simple à comprendre.

En théorie, un site de trading comme my.onecapital.company se rémunère en prenant des commissions sur les transactions. Vous pensez qu’ils rémunèrent ainsi l’accès au marché des CFDs ou du forex. Mais un site de trading n’est pas obligé de vous donner cet accès au marché mondial de ces instruments financiers. Il peut aussi vous le fournir lui-même, prendre lui-même la contrepartie de votre pari, le pari inverse. Sa seule obligation, c’est de vous payer si vous gagnez. Et comme ça, si vous perdez, il encaisse votre perte.

Or, il a été démontré que 90% des particuliers qui se rendent sur ces sites perdent leur argent. Ainsi, le site de trading n’a qu’à observer votre comportement. Et si vous faites partie de ces 90% de perdants, il prend systématiquement l’opposé de vos ordres. Ainsi, il récupérera toutes vos pertes… Si vous comprenez cela, vous comprenez pourquoi les sites de trading pullulent sur internet. Et pourquoi ils choisissent pratiquement jamais de s’établir en France mais dans des paradis fiscaux moins regardants que notre AMF. Les opportunités de gains sont telles que cette activité a naturellement attiré la criminalité organisée, tout comme le trafic de drogue et les jeux d’argent attirent la mafia. Et les `conseillers` travaillant pour ces sites utilisent des méthodes de vente visant à exploiter toutes les caractéristiques de la dépendance aux jeux d’argent, dans le but que leurs clients continuent de miser.

En Israël, cette industrie a connu une période faste, jusqu’à ce qu’une enquête formidable menée en 2016 par le Times of Israël en révèle les dessous. Le scandale fut national et aboutit au vote d’une loi censée réglementer cette industrie, qui pourtant continue de prospérer. Rien que pour la France, cette industrie (trading et arnaques aux faux investissements en général), qu’elle soit réglementée ou non réglementée, a soutiré plus de 7 milliards d’euros aux Français. La réalité est probablement pire car ce chiffre ne prend pas en compte les « arnaques légales », c’est-à-dire les escroqueries organisées par des sociétés légales établies dans des pays comme Chypre ou Malte.

Mentions légales de complaisance

Les mentions légales pourtant obligatoires font totalement défaut sur le site my.onecapital.company. Elles sont généralement situées en bas de page du site internet, souvent à côté des Conditions générales d’utilisation du site. La loi n°2004-575 du 21 juin 2004 impose aux gestionnaires de site internet cette obligation. Cette mesure a pour but d’identifier le propriétaire d’un site Web.

L’absence de ces informations est passible d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 75 000 euros. Ce montant peut être multiplié par cinq pour une personne morale. Il est évident qu’une société établie légalement ne prendrait pas de tels risques. Seuls des escrocs sans scrupules, cachés derrière leurs écrans, peuvent se permettre de ne pas respecter la législation européenne.

Une entité absente du registre des agents financiers

my.onecapital.company est absente des listes noires établies par les différents gendarmes financiers publics. Est-ce que cela doit suffire à rassurer les investisseurs sollicités par my.onecapital.company? Non. En effet. Si une entité est inscrite sur une liste noire, cela signifie sûrement qu’il s’agit d’une arnaque. Cependant, le fait qu’elle ne soit pas présente sur une liste noire ne suffit certainement pas à affirmer qu’elle n’en fait pas partie.

Cet argument, parfois utilisé par des escrocs, est inacceptable. En l’occurrence, si my.onecapital.company n’est pas encore sur une liste noire, c’est très probablement parce qu’elle n’a pas encore été signalée à une autorité publique ou n’a pas encore été détectée par celle-ci. En effet, selon nous, my.onecapital.company est sans aucun doute une arnaque et sera tôt ou tard inscrite sur une liste noire établie par une administration publique.

L’avis de Warning-Trading: my.onecapital.company est une arnaque

Au vu des éléments précédents, aucun doute n’est possible, my.onecapital.company est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en adopte manifestement les méthodes : illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur accorder votre confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Quelques conseils pour les victimes de my.onecapital.company

Si vous êtes victime de my.onecapital.company, ne vous laissez pas faire ! Vous trouverez une aide précieuse grâce à cette page spécialement conçue pour vous.

Les victimes d’arnaques deviennent souvent des chasseurs d’escrocs. Elles cherchent à rendre la monnaie de leur pièce aux escrocs du web. Elles se rendent compte très vite que les équipes d’escrocs se partagent des listes de victimes pour leur proposer de nouvelles arnaques. Elles se font donc passer pour des personnes crédules afin d’obtenir le maximum de détails sur les nouvelles escroqueries. Ensuite, elles nous envoient un message afin que nous écrivions un article à ce sujet et ainsi anéantir ces nouvelles fraudes. Si vous êtes victime de my.onecapital.company, il est probable que vous serez contacté pour de nouvelles offres et cette possibilité s’offre à vous.

Dans le cas de fraudes comme my.onecapital.company, il arrive souvent que les victimes aient transmis des scans de leurs pièces d’identité et des justificatifs de domicile, à la demande de faux conseillers. Si cela vous concerne, soyez simplement avertis que vous courez le risque que votre identité soit utilisée à votre insu. L’usurpation d’identité est une forme d’arnaque en plein essor et les escrocs qui récupèrent des données personnelles ne se privent pas de les conserver pour une utilisation ultérieure. En portant plainte contre my.onecapital.company, vous contribuez à réduire ces risques.

Attention! Des escrocs se font passer pour Warning-trading.com

Warning-Trading.com fait régulièrement l’objet d’usurpation d’identité de la part d’escrocs que nos actions et publications dérangent. Ces usurpations d’identité prennent différentes formes pour nous nuire de plusieurs façons. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Certains escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com afin de leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fonds. Certains parviennent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce qu’on appelle la « retape », l’arnaque à la récupération de fonds, les « recovery room » ou encore l’arnaque au sein de l’arnaque. Donc si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne donnez pas suite. C’est une arnaque. Nous sommes un site de presse qui tire principalement ses revenus de la publicité. Lorsque nous contactons des victimes, c’est toujours dans le but d’écrire des articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.