Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Wdstechs: ce site n’est pas autorisé en France

Wdstechs

Mise en garde contre Wdstechs. Cette tromperie a déjà fait des victimes. Voici pourquoi elle suscite notre inquiétude.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

Une victime a contacté Investingideas.world via un article suspect et a été approchée par des « conseillers » en Belgique et en Angleterre, sollicitant un paiement de 252 euros et une photo de sa carte d’identité. Elle a été dirigée vers i-id.cc pour suivre ses investissements fictifs, montrant des gains artificiels pour encourager des dépôts supplémentaires. Wdstechs, lié à cette fraude, a moins d’un an d’existence et utilise des méthodes d’affiliation douteuses. Cette plateforme de trading semble profiter des pertes de ses utilisateurs, rappelant les pratiques des casinos. Warning-Trading conseille d’éviter et de signaler cette arnaque.

Le témoignage d’une victime

 Une victime nous a adressé un message dont voici l’essentiel:

« J’ai trouvé un article dans Libération (sans doute un faux, NDLR) un lien auquel on peut investir dans la finance. J’y ai laissé mes coordonnées et a été contacté par un monsieur en Belgique qui s’appelle Manuel Beaugrand (Manuel.Beaugrand@investingideas.world (voir cet article, NDLR) +32465957352″.

« Il m’a envoyé un lien https://wdstechs.com/register-4-27  pour un payement de fond de 250 euros plus 2 euros de frais (252 euros). Monsieur m’a demandé une photo de ma carte d’identité pour ouverture de compte. Il m’a ensuite mise en contact avec une autre personne en Angleterre, Charles Duvalier (charles.duvalier@westhillcapital.pro, (voir cet article NDLR)), +447398860605″.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

« Ce dernier m’a guidé pour me connecter au compte du robot: i-id.cc (voir cet article NDLR) pour suivre mon  argent. Ils m’ont dit que je pourrai retirer l’argent en total quand je veux. Charles m’a accompagné d’ouvrir un compte sur Crypto.com pour pouvoir virer l’argent de mon compte bancaire sur leur compte i-id.cc »

« Pour me rassurer, Il commence à me montrer sur le robot quand ma somme d’argent a augmenté jusqu’à 420 euros (un seul coup le jour qu’il a voulu me proposer de verser plus d’argent pour gagner 50 euros par jour); c’était louche, j’ai deviné qu’il a manipulé le robot pour m’attirer ».

wdstechs.com, une création de moins d’un an

Seulement 120 jours se sont écoulés depuis la mise en ligne de Wdstechs. Ces données sont accessibles publiquement. Elle se vérifie pour toute URL, et représente habituellement un indicateur de fiabilité.

La longévité d’une URL influe généralement sur son degré de confiance. Néanmoins, cet indicateur, bien que nécessaire, n’est pas infaillible. Certes, de nouveaux sites voient le jour quotidiennement sans être pour autant des escroqueries. Mais dans le cas de Wdstechs, ce faible laps de temps d’existence est un premier signal d’alarme à ne pas négliger.

L’engagement par affiliation est un signal d’alarme…

Wdstechs mobilise ses futures victimes via des méthodes d’affiliation ou par recrutement d’apporteurs d’affaires. Cela implique l’utilisation d’agents ou d’influenceurs rémunérés pour vanter cette proposition de manière intéressée.

Le recours à l’affiliation est critique parce qu’il dissimule souvent un profond conflit d’intérêt entre le promoteur et le recruté, particulièrement lorsque l’offre est fallacieuse ou que le prospective a peu de chances de réaliser des bénéfices. Le sponsor tend à exagérer le potentiel de rentabilité de son service, prétendant même pouvoir en vivre. Habituellement, il ne profite pas de l’offre en elle-même mais en puisant de nouveaux clients pour celle-ci.

Les plateformes de trading, casinotiers déguisés en conseillers financiers

Il semble que les plateformes de trading ça pousse comme des champignon. Comment expliquer cette prolifération soudaine ? La spéculation boursière, en soi, n’est pas génératrice de richesse. La raison tient peut-être au fait que ces plateformes, telles que Wdstechs, profitent en réalité des pertes de leurs clients à leur insu.

En principe, une plateforme comme Wdstechs prétend tirer ses revenus des commissions sur les échanges. Vous croyez ainsi accéder à un marché de CFDs ou de forex. Pourtant, une telle plateforme n’a pas l’obligation de vous connecter au marché mondial des instruments financiers. Elle peut choisir de vous offrir elle-même ces produits, en prenant position contre vous. Elle doit simplement vous reverser vos gains le cas échéant. Ainsi, si vous essuyez des pertes, elle récupère votre mise.

Il a été prouvé que 90% des opérateurs particuliers sur ces sites s’avèrent perdants. De ce fait, la plateforme observe simplement vos opérations. Si vous vous inscrivez parmi ces 90% de perdants, elle adoptera systématiquement la position inverse sur vos ordres. De cette manière, elle engrange l’intégralité de vos pertes. Si vous saisissez ce mécanisme, vous comprenez l’afflux de ces sites sur le web. Et pourquoi ils élisent rarement domicile en France, préférant les paradis fiscaux moins scrupuleux que notre AMF.

L’ampleur des bénéfices potentiels attire immanquablement les réseaux du crime organisé, tout comme le trafic de stupéfiants et les jeux d’argent séduisent les organisations mafieuses. Les « conseillers » opérant pour ces sites déploient des techniques de vente stimulant l’addiction aux jeux, poussant leurs clients à investir encore et encore.

En Israël, cette filière a connu un âge d’or jusqu’à ce que une enquête approfondie réalisée en 2016 par le Times of Israël en dévoile les coulisses. Ce révélations ont causé un scandale d’envergure nationale, aboutissant à l’adoption d’une législation destinée à réguler cette industrie, qui n’en continue pas moins de fleurir. Juste en France, le pan de cette industrie lié aux escroqueries sur faux investissements, tant dans sa branche régulée que non régulée, a extorqué plus de 7 milliards d’euros aux Français. La situation est probablement encore pire, car ce montant n’inclut pas les « escroqueries légales », orchestrées par des compagnies légalement établies dans des pays comme Chypre ou Malte.

Ces fraudeurs opèrent avec l’adresse info@wdstechs.com

Pour converser avec leur cibles, cette organisation se sert de l’adresse mail info@wdstechs.com. Bien que non exclusive, cette adresse a été localisée.

Le jugement de Warning-Trading: échappez à cette supercherie

À notre avis, aucun doute, Wdstechs est bel et bien une supercherie qui mérite d’être signalée comme telle.

Il est souvent compliqué pour les victimes de reconnaître l’ampleur des efforts, de l’énergie et de la ruse investis dans leur dépossession. Néanmoins, c’est un fait avéré : ce site vise à spolier les épargnants et enrichit un réseau de complices. L’arnaque 2.0 s’est muée en un secteur industriel.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

En cas de transfert bancaire, tenter une procédure de rappel est envisageable

Si vous avez transféré de l’argent aux escrocs de Wdstechs via virement bancaire, il convient d’initier un rappel de fonds d’urgence.

Cette modalité de paiement offre cette spécificité : elle permet de solliciter des rappels de fonds, même après plusieurs semaines, à condition que le compte destinataire soit toujours alimenté et que vous prouviez la nature frauduleuse du virement.

Plus encore, dès que votre banque est informée qu’il s’agit d’une fraude et que vous avez demandé un rappel de fond, elle est tenue de le réaliser sans tarder. Dans le cas contraire, sa responsabilité pourrait être engagée. Cela ne garantit pas cependant le succès de l’opération, qui reste une obligation de moyen.

Il n’est pas rare que cette démarche permette de recouvrer des sommes. Vous pouvez vous appuyer sur cet article comme preuve de la fraude pour exiger un rappel de fond.

Si les remboursements effectués par carte bleue visa autorisaient de telles annulations, la tâche des escrocs en serait grandement entravée…

Victime de Wdstechs?

Vous avez été floué par Wdstechs ? Consultez notre page dédiée à l’assistance des victimes d’escroqueries financières.

Les personnes arnaquées par Wdstechs doivent s’attendre à être contactées à nouveau pour d’autres propositions d’investissements frauduleux. Les escroqueries en ligne forment désormais une véritable industrie structurée en sous-traitance, chacun spécialisé dans un domaine précis. Certains se chargent de recruter des victimes via des publicités, souvent illégales, sur le web ou via des courriels.

Remplir un formulaire en exprimant votre intérêt pour une offre expose vos informations personnelles, qui seront ensuite vendues à divers escrocs qui se presseront de vous solliciter. Ainsi, si Wdstechs vous a contacté, il y a fort à parier que vos données personnelles sont désormais considérées comme des cibles potentiels par plusieurs fraudeurs. Si vous désirez contrer les arnaqueurs, feignez l’intérêt pour obtenir un maximum d’informations. Puis, contactez-nous avec ces données pour que nous puissions rédiger un article et prévenir ainsi d’autres potentiels victimes.

Si vous avez ouvert un compte sur Wdstechs et que vous avez fourni des documents d’identité (passeport, carte d’identité, facture…), ces justificatifs pourraient être exploités à l’avenir pour usurper votre identité par des individus malveillants. C’est la raison pour laquelle il est crucial de porter plainte.

Attention si Warning-Trading.com vous contacte!

À l’attention de nos lecteurs : Nous sommes régulièrement visés par des représailles de la part des escrocs que nos enquêtes dérangent. Ces actes de vengeance se manifestent fréquemment par des usurpations de notre identité. Les fraudeurs contactent leurs victimes en se faisant passer pour nous, leur promettant par exemple le recouvrement de leurs investissements perdus.

Cette pratique illustre ce qu’on nomme l’arnaque de récupération de fonds ou « arnaque dans l’arnaque », tout en essayant de discréditer notre action. L’arnaque de récupération de fonds est un fléau en expansion. Si vous êtes inquiet à l’idée d’y être confronté, voici un article qui vous aidera à vérifier.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin