ING Private Banking usurpée par ingpbg.com pour proposer de faux investissements

Usurpation d'identité Philippe Miller Publié le 5 juillet 2021 à 17:05    Temps de lecture: 2 min
ING Julie Delage
| Warning Trading

La banque néerlandaise ING vient de voir son identité usurpée par une équipe cherchant à vendre des investissements frauduleux à des épargnants français par le biais du site ingpbg.com.

Julie Delage se fait passer pour une conseillère d’ING

Le 28 décembre 2020, de petits malins ont créé le site internet ingpbg.com, probablement pour ING Private Banking, la branche gestion de fortune du groupe batave. Ils ne se sont pas donné la peine de créer un vrai site internet. Ils ont simplement installé à cet emplacement une messagerie, de sorte de pouvoir recevoir et envoyer des mails.

IngpBg.com
Capture d’écran du Whois du site IngpBg.com

Parmi ces petits malins, une femme se faisant passer pour le très française Julie Delage. Julie se fait passer pour une conseillère financière du groupe bancaire ING.

Julie Delage ING
Capture d’écran de la signature de Julie Delage dans ses échanges de mails

Cette usurpation d’identité sert surtout à proposer de faux investissements

Evidemment, le site internet du groupe ING Private Banking, ce n’est pas ingpbg.com. C’est autre chose. Mais un épargnant peut de bonne foi n’y voir que du feux et croire que Julie Delage y travaille réellement.

C’est cela même le concept vendre de faux investissement en truandant des épargnants. Julie Delage l’explique avec ses mots à elle:

La sécurisation de vos actifs, une gestion personnalisée : Private Banking assure le service aux clients fortunés, à savoir les clients ayant 500.000 euros ou plus en portefeuille. La gestion de patrimoine peut se faire sur base discrétionnaire (ING Private Banking assume l’entière responsabilité), il peut s’agir d’une gestion de conseil (le client donne son autorisation préalable pour chaque transaction), ou le client peut gérer lui-même son portefeuille via le “private trading desk”. La gestion repose sur une “architecture ouverte”, dans laquelle des fonds de placement d’autres banques ou sociétés de gestion sont également proposés. Les “hedge funds” et “structured notes” font également partie de l’offre.

Extrait d’un mail de Julie Delage

Il s’agit d’une tentative d’escroquerie en bande organisée. Nous recommandons de ne pas donner suite à ces démarchages.

Si vous êtes une victime de cette usurpation d’identité, vous pouvez consulter cette page de notre site dédiée à l’aide aux victimes.

Voulez-vous être mis en relation avec d'autres victimes ?

Vous êtes victime de INGPBG et vous souhaitez être mis en relation avec d’autres victimes ? Laissez-nous vos coordonnées en remplissant ce formulaire et vous serez mis automatiquement en contact. Nous mettrons également à la disposition de la police ou de la gendarmerie vos coordonnées si nous sommes sollicités.

Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

Les commentaires sont fermés.

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter