Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

markets-wise.com et wiseprivateequity.com: 4 informations essentielles sur cette arnaque

wiseprivateequity.com

Alerte à propos de markets-wise.com. Nous dénonçons une tromperie en cours faisant déjà des dégâts. Voici les éléments nous mettant en garde.

La courte existence de ce site web éveille la méfiance…

Selon l’examen de son Whois, le nom de domaine ou URL markets-wise.com a uniquement été instauré le 23 novembre 2023. Une date bien trop récente pour une entreprise vendant de tels services et déclarant un aussi grand nombre d’utilisateurs.

Cela signifie que markets-wise.com ne vit que depuis 62 jours. Les procédures juridiques, administratives et techniques d\’enregistrement nous paraissent beaucoup trop exigeantes pour prétendre offrir de tels services en étant aussi nouveau. La date d\’expiration du whois, 23 novembre 2024, suggère que cette entité n\’a pas prévu de perdurer très longtemps. C’est mauvais signe…

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

MARKETS-WISE.COM OU WISEPRIVATEEQUITY.COM vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Même analyse pour wiseprivateequity.com, dont le whois indique qu’il a été créé il y a 63 jours.

wiseprivateequity.com
Whois de l’une des URL utilisées.

markets-wise.com se fait passer pour Wise

Entre wise.com et markets-wise.com, il n’y a que quelques lettres de différence. Ça n’a l’air de rien mais c’est bien l’indice que l’on a affaire à une usurpation d’identité. En effet, la vraie adresse du site internet de Wise c’est wise.com et non pas markets-wise.com. Comme ces URLs sont proches, les épargnants ne se méfient pas. Ils connaissent le nom de Wise et ils pensent que c’est un détails insignifiant. En réalité, c’est tout le contraire. C’est un puissant indice qui permet de savoir si l’on a affaire à une usurpation d’identité.

Si vous recevez un email d’une adresse en @markets-wise.com

markets-wise.com divulgue une adresse mail de contact, j.massot@markets-wise.com, ainsi qu’un numéro de téléphone, le 0757590390. Des prétendus conseillers pourraient vous solliciter en utilisant cette adresse mail et ce numéro de téléphone. Il est fort probable que ces imposteurs qui vous sollicitent et se présentent sous un nom de famille factice utilisent aussi des adresses mail avec leurs pseudonymes.

Ces adresses courriel ont généralement comme modèle prénom.nom@markets-wise.com. Donc cela ne doit pas vous induire en erreur. Ces adresses sont créées habituellement pour donner de la consistance à la fausse identité de ces conseillers. Cela leur permet d’envoyer à leurs victimes des emails semblant provenir d’une véritable entreprise avec des documents à l’apparence officielle pour présenter leurs produits.

Ces fraudeurs se servent de l’adresse j.massot@markets-wise.com

Pour échanger avec leurs victimes, cette équipe utilise l\’adresse mail j.massot@markets-wise.com. Ce n’est sans aucun doute pas la seule qu’ils utilisent, mais c’est celle que nous avons su confirmer. Ils se servent ordinairement de fausses identités.

On trouve également l’adresse f.pietri@markets-wise.com

Des mentions légales pour vous tranquilliser

Si l\’on résiste au discours flatteur déployé sur le site markets-wise.com, on trouve peu de preuve de ses affirmations. Par exemple, il n’y a aucune mention validant l’existence légale de cette société. En y regardant de plus près, on ne trouve que peu d’éléments tangibles permettant de comprendre les processus spécifiques à la plateforme.

En revanche, ce que l\’on y trouve c\’est un discours global sur l’investissement. Les mentions légales auraient pu fournir des informations permettant de connaître les représentant de cet organisme et son environnement juridique. Le visiteur du site a cependant droit à un discours emphatique sur la nécessité de s’inscrire et de déposer des fonds.

markets-wise.com exerce son activité de manière non régulée

Si une entité figure sur l’une des listes noires établie par une autorité financière, on peut assurément le reconnaître comme une arnaque. Néanmoins, une entité non encore mentionnée sur l’une de ces listes noires n’est certainement pas forcément sécurisée ! Nous publions régulièrement des articles sur des escroqueries pas encore listées dans ces annuaires de fraudeurs.

Souvent ces entités finissent par être répertoriées dans une de ces listes noires. Si les conseillers de markets-wise.com vous rassurent en vous incitant à vérifier qu’ils ne figurent pas dans une liste noire pour vous prouver leur honnêteté, c’est sans doute un indice qu’il y a un souci… Cela signifie que les conseillers de markets-wise.com ont vérifié que markets-wise.com n’est pas mentionné dans une liste noire afin de pouvoir vous persuader de leur fiabilité. Ces listes noires ne sont jamais complètes ou définitives.

Un espace de connexion personnel pour surveiller son investissement

Les victimes de markets-wise.com sont guidées par de prétendus conseillers en investissements vers une page spécifique où ils peuvent se connecter avec un identifiant et un mot de passe. Ils sont ensuite conduits à travers cette zone de connexion privée où ils trouvent aussi bien une évolution des cours de bourse, un catalogue d’investissements trompeurs que des moyens de transférer des fonds. Les escrocs de markets-wise.com introduisent généralement un « simulateur d’investissement », qui permet au conseiller de faire miroiter les gains que la victime peut espérer. C’est un outil qu’on ne trouve jamais dans les institutions financières honorables et qui signe une arnaque.

Après cette visite, l’escroc propose à sa victime d’effectuer un test, avec un petit montant. Si la victime accepte, elle pourra régulièrement constater que son investissement a généré des profits. Sans réaliser que ce sont des gains fictifs, purement virtuels. L’objectif, c’est de lui inspirer confiance, pour qu’elle investisse et finisse par perdre toujours plus. De cette façon, la relation entre l’escroc de markets-wise.com et sa victime peut se dérouler tranquillement loin des regards et évoluer sur une longue période. markets-wise.com pourra ensuite lui suggérer d’autres investissements fictifs. Il faut noter que les victimes sont invitées à se connecter à wiseprivateequity.com, qui est différent de markets-wise.com, l’URL utilisée par les fraudeurs par ailleurs. ➔ https://www.warning-trading.com/les-dernieres-tendances/lespace-de-connexion-privee-la-tendance-2020-2021-de-larnaque/

L’opinion de Warning-Trading : fuyez cette tromperie

En regard de ces éléments, aucun doute possible, markets-wise.com est un piège financier.

L’arnaque financière en ligne est devenue une activité en plein essor et cette entité suit manifestement les modèles opératoires : illégalité, supercherie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous avez des doutes sur la confiance à leur accorder, évitez-les. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des recommandations ci-après.

Vous avez opéré un transfert bancaire ? Tentez le rappel de fond d’urgence

Si vous avez envoyé de l’argent aux escrocs de markets-wise.com par virement bancaire, vous devez essayer le rappel de fond d’urgence ou callback.

En fait, les virements bancaires sont un moyen de paiement qui présente cet avantage : ils vous permettent de demander des rappels de fond, même plusieurs semaines après, si le compte de destination des fonds est toujours alimenté et si vous prouvez que ce virement correspond à une activité frauduleuse.

Mieux : dès que votre banque est informée qu’il s’agit d’une fraude et que vous avez demandé un rappel de fond, elle a l’obligation d’y procéder le plus rapidement possible. Et si elle n’y procède pas, elle engage sa responsabilité. Cela ne signifie cependant pas que la démarche aboutira nécessairement. C’est une obligation de moyen.

Nous constatons régulièrement que des victimes parviennent à récupérer des fonds de cette façon. Vous pouvez vous servir de cet article comme preuve de la fraude pour demander le rappel de fond.

Si eux paiements par carte bancaire permettaient de telles annulations, l’activité des fraudeurs serait grandement perturbée…

Informations utiles pour les victimes de markets-wise.com

Vous êtes victime de markets-wise.com ? Vous pouvez consulter notre page spécialement conçue pour aider les victimes d’arnaques financières.

Si vous êtes une victime de markets-wise.com, c’est probablement parce que vous avez répondu à une publicité sur Internet, généralement illégale. Sachez que la plupart du temps, ces publicités ne sont pas diffusées par markets-wise.com mais par d’autres entreprises frauduleuses spécialisées dans la publicité pour des services financiers frauduleux. Vos numéros de téléphone et adresses email seront probablement ensuite vendus à markets-wise.com. Il est donc fort probable que vous soyez de nouveau sollicité par d’autres arnaques qui se présenteront sous d’autres noms.

D’autant plus si vous vous êtes fait avoir une première fois. Généralement, les escrocs pensent que quelqu’un qui est tombé dans le piège une première fois est susceptible de se faire avoir une deuxième fois. Pour donner une leçon à ces fraudeurs, feignez d’être intéressé pour obtenir un maximum d’informations sur l’arnaque qui vous est proposée. Ensuite, envoyez-nous ces informations pour que nous écrivions un article sur le sujet.

Si vous avez ouvert un compte chez markets-wise.com et que l’on vous a demandé des pièces d’identité (passeport, carte d’identité, justificatif de domicile…), ces documents officiels pourraient être utilisés ultérieurement pour usurper votre identité par des individus mal intentionnés. C’est pour cette raison qu’il est très important de porter plainte.

Avertissement sur les usurpations de l’identité de Warning-Trading.com

Les usurpations de Warning-Trading.com sont couramment le fait d’escrocs contrariés par nos actions et publications. Ces usurpations adoptent différentes formes pour nous nuire à plusieurs niveaux. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Quelques escrocs contactent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fonds. Certains arrivent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce que l’on appelle la “retape”, l’ “arnaque à la récupération de fonds”, les “recovery room” ou encore l’ “arnaque dans l’arnaque”. Donc, si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne prenez pas cela au sérieux. C’est une arnaque. Nous sommes un site d’information qui est principalement rémunéré par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours pour écrire des articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x