Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Acatrades.com, un faux site de trading

Le site acatrades.com n’est pas disponible en français. Pour autant, c’est un site qu’il faut absolument dénoncer auprès des Français qui doivent savoir s’en méfier. C’est en effet un site créé en mars 2019 et qui prétend avoir eu la licence d’au moins 13 régulateurs et qui brandit pour chacun une capture de la page d’enregistrement auprès des autorités compétentes. Ainsi pour la France, nous avons une belle capture de son enregistrement au REGAFI. Pour son siège social, le site précise que la firme ACATIS Investment a son agence principale en Allemagne, Taunusalnage 18 Frankfurt,60325 Deutschland , et opère conformément aux règles de l’autorité allemande de régulation des marchés, la  BAFIN, avec pour numéro de référence 110884. La question c’est : est-ce vrai ?

Acatrades.com, un clone habile

Pour treize pays au moins, ACATRADES se présente comme le broker parfait. Vous trouverez ci-dessous, la preuve donnée par le site sur l’enregistrement de la firme ACATIS Investment au REGAFI ici en France.

Nous avons eu un doute. Nous sommes allés sur le site du REGAFI d’où cette page est supposée être tirée. Nous avons lancé le nom ACATIS Investment et voici ce qui s’est affiché :

La firme n’est pas enregistrée sur REGAFI et le code banque affichée sur l’image précédente est plutôt celle d’une firme dénommée OTC Europe LLP.

Devrait-on pour autant en conclure que la firme ACATIS Investment n’existe pas ? Non, puisque nous avons fait la même recherche sur la page de la FCA et nous avons retrouvé cette firme, à un détail près.

Image réelle prise sur le site de la FCA

Dès que nous avons vu cette différence, nous avons soupçonné une usurpation et nos soupçons seront bientôt confirmés. En fait, il s’agit d’une usurpation des informations relatives à la firme ACATIS Investment. Nous le saurons surtout en nous rendant sur le site de l’autorité de régulation des marchés financiers d’Allemagne, la BAFIN. Nous avons constaté que depuis mars 2019, la BAFIN a émis déjà trois alertes pour avertir le public de l’usurpation du nom de la firme ACATIS Investment Kapitalverwaltungsgesellschaft.  La première alerte a été émise le 26 mars 2019 ; puis une autre alerte le 02 avril et enfin la dernière le 29 mai dernier.

Il faut donc retenir que ce site, acatrades.com n’est en rien celui de la véritable firme, ACATIS Investment Kapitalverwaltungsgesellschaft.

D’ailleurs, le 10 juin 2019, l’autorité Malte des services financiers a également émis une alerte contre ce site en avertissant le public du subterfuge.

Acatrades.com ou l’incohérence classique des escrocs

Pour finir, relevons cette incohérence que nous avons retrouvée sur ce site et qui est fréquente sur les sites de ce genre : acatrades.com est créé en mars dernier. Le voici pourtant qui arbore plusieurs trophées qui seraient tous gagnés en 2017 et 2018.

Face à tous ces éléments, nous prions toutes personnes qui se retrouveraient sur ce site ou qui seraient démarchées par des personnes de ce site à ne pas céder à cette arnaque.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin