Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

blackbull.com: un site de trading illégal en France pour perdre son argent

blackbull.com

Comme beaucoup d’autres avant lui blackbull.com propose de devenir trader… et de tout perdre. Ce site est interdit en France.

Une société qui aime les paradis fiscaux…

blackbull.com indique sur son site qu’il est installé en Angleterre, en Nouvelle Zélande et aux Seychelles. Ce site n’a donc pas le droit de proposer des services financiers dans l’Union européenne. Curieusement, plusieurs de ses employés sont installés à Chypre…

blackbull.com
Extrait du site blackbull.com

A Londres, le directeur de la société Black Bull Group UK Limited s’appelle Michael Gray Walker.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

BLACKBULL.COM vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Les sites de trading, des casinos déguisés en investissements

Les sites de trading, on dirait que ça pousse comme des champignon. Qu’est-ce qui peut bien expliquer cette génération spontanée ? Le trading, cette spéculation, ne crée pourtant aucune richesse. L’explication est peut-être à trouver dans le fait que ces sites comme blackbull.com, en réalité et sans que leurs clients ne le savent, récupèrent les pertes de ces derniers. C’est assez simple à comprendre.

En théorie, un site de trading comme blackbull.com se rémunère en prenant des commissions sur les transactions. Vous pensez qu’ils rémunère de cette manière un accès au marché des CFDs ou du forex. Mais un site de trading n’est pas obligé de vous donner cet accès au marché mondial de ces instruments financiers. Il peut aussi vous le fournir lui-même, prendre lui-même la contrepartie de votre pari, le pari inverse. Sa seule obligation, c’est de vous payez si vous gagner. Et comme ça, si vous perdez, il empoche votre perte.

blackbull.com
Un site qui vous explique comment les désordres internationaux sont des opportunités financières…

Or, il a été démontré que 90% des particuliers qui vont sur ces sites perdent leur argent. Du coup, le site de trading n’a qu’à regarder comment vous vous débrouiller. Et si vous faites partie de ces 90% de perdants, il prend systématiquement la contrepartie de vos ordres. Ainsi, il ramassera toutes vos pertes… Si vous comprenez cela, vous comprenez pourquoi les sites de trading pullulent sur internet. Et pourquoi ils ne choisissent pratiquement jamais de s’installer en France mais dans des paradis fiscaux moins regardant que notre AMF. Les possibilités de gains sont telles que cette activité a naturellement attiré la criminalité organisée comme le trafic de drogue et les jeux d’argent attirent la mafia. Et les `conseillers` travaillant pour ces sites ont des méthodes de ventes consistant à appuyer sur tous les stimulus de la dépendance aux jeux d’argent, pour que leurs clients remettent systématiquement au pot.

En Israël, cette industrie a connu un age d’or, jusqu’à ce qu’une formidable enquête de 2016 du Times of Israël n’en révèle les dessous. Le scandale fut national et déboucha sur le vote d’une loi censée mettre de l’ordre dans cette industrie, qui continue pourtant à prospérer. Rien que pour la France, cette industrie (trading et arnaques au faux investissement en général) dans son versant régulé comme dans le non régulé, a pris aux Français plus de 7 milliards d’euros. La réalité est sans doute pire parce que ce chiffre ne prend quasiment pas en compte les “arnaques légales”, c’est-à-dire les escroqueries organisées par des sociétés installées en toute légalité dans des pays tels que Chypre ou Malte.

Comme si l’enregistrement au Royaume-Uni donnait le droit de proposer ces services…

Si loin, si proche… Depuis le Brexit, nombre de sociétés et de sites internet font comme si… le Brexit n’avait pas eu lieu. Depuis le Brexit, les entreprises installées outre-Manche n’ont plus le droit de proposer leurs services financiers dans l’Union européenne. Les Anglais ont perdu ce que l’on appelle le “passeport financier européen”, qui permettait à une société enregistrée dans un pays membre de l’Union européenne de proposer ses services dans tous les pays membres.

blackbull.com
Le site est présent sur les réseaux sociaux.

C’est pour cette raison que le Brexit a provoqué une fuite d’entreprises financières vers l’Union, afin de pouvoir continuer à travailler avec les Européens, et que, subséquemment, la City a perdu quelques milliers d’emplois… Londres était devenue la première place financière en se transformant en paradis fiscal et réglementaire dans les années 50. Aujourd’hui encore, l’ensemble formé par Londres et les confettis de l’empire britannique sont de loin le plus gros paradis fiscal de la planète. Donc, même si blackbull.com prétend être installée en Angleterre, cela ne lui donne absolument pas le droit de proposer des services financiers à des épargnants français. En cas de problèmes, irez-vous porter plainte à Londres?

blackbull.com opère son activité sans régulation

Après vérification, nous pouvons vous confirmer que nous sommes bien en face d’une entité qui ne dispose pas du droit de proposer des services financiers dans l’Union européenne. Si elle en propose malgré tout, alors blackbull.com présente un profil typique d’une arnaque financière. Dès qu’elle sera repérée ou signalée par les autorités qui gèrent et alimentent ces listes noires, blackbull.com sera aussitôt inscrite sur l’une d’entre elles.

L’avis de Warning-Trading: fuyez ce site

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, vous ne devez pas investir sur blackbull.com

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Vous êtes victime de blackbull.com?

Vous êtes victime de blackbull.com ? Vous pouvez consulter notre page spécialement conçue pour venir en aide aux victimes d’arnaques financières.

Si vous vous êtes fait avoir par blackbull.com, ne soyez pas étonné si vous êtes de nouveau démarché pour vous voir offrir d’autres services financiers tout aussi frauduleux. En général, une fois que vous avez donné vos coordonnées personnelles à ce genre d’arnaques, votre adresse mail et votre numéro de téléphone circulent d’une escroquerie à l’autre. Soyez donc sur vos garde. C’est ainsi que certaines personnes deviennent des chasseurs d’escrocs après s’être fait avoir. A chaque fois qu’ils sont démarchés par des escrocs, ils font semblant d’être intéressés découvrir quelles sont les nouvelles arnaques et nous les signaler afin que l’on écrive le plus rapidement possible un article.

Dans les escroqueries comme blackbull.com, il arrive souvent que les victimes aient transmis des scans de leur papiers d’identité et des quittances pour prouver leur domiciliation, à la demande de faux conseillers. Si c’est votre cas, soyez simplement prévenus que vous courrez un risque que votre identité soit utilisée malgré vous. L’usurpation d’identité est une catégorie d’arnaque en pleine extension et les escrocs qui récupèrent des données personnelles ne se privent pas des garder sous le coude pour un prochain larcin. En portant plainte contre blackbull.com, vous contribuez à réduire les risques.

Si on vous appelle de la part de Warning-Trading.com, méfiance!

Nous sommes régulièrement contactés par des victimes d’arnaques qui nous racontent avoir reçu un appel de notre part. Il s’agit en réalité de personnes qui usurpent l’identité de Warning Trading. Leur objectif est généralement double: essayer de prendre encore un peu plus d’argent à leurs victimes par la technique de la fausse récupération de fonds et se venger de notre site internet qui fait beaucoup de mal aux escrocs. Nous faisons régulièrement face à nombre d’attaques de toutes sortes.

L’arnaque à la récupération de fonds consiste à faire croire à des personnes déjà victimes d’escroquerie qu’il est possible de récupérer leurs fonds… contre un peu d’argent. Pour les escrocs, c’est juste une façon de maximiser leurs gains. On appelle aussi cela la “retape”, les “recovery room” ou encore l’ “arnaque dans l’arnaque”. Alors si vous êtes contactés de cette manière, ne donnez pas suite ou collectez un maximum d’informations en jouant aux imbéciles pour les publier dans un commentaire sous l’un de nos articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Warning Trading - enquêtes, investigations et guides

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.