Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

brown-fin.com: a notre avis c’est une arnaque

brown-fin.com

brown-fin.com commence à faire des dégâts parmi les épargnants français. Nous sommes penchés sur son cas.

Un nom de domaine qui n’a que 161 jours d’existence

Après vérification, nous avons constaté que le nom de domaine ou URL brown-fin.com a seulement été créé le 24 octobre 2022. C’est une date particulièrement récente pour ne pas s’interroger. Certes, ce critère ne suffit pas à lui seul à désigner cette entité comme étant une arnaque mais c’est un indice non négligeable que vous devez prendre en compte dans votre analyse.

brown-fin

brown-fin.com a été créé il y a 161 jours. Or, pour proposer de tels services, il est nécessaire d’avoir une certaine crédibilité. Une société peut avoir une existence ancienne et elle vient seulement de créer son site internet. C’est un cas très rare mais c’est possible. Mais si une société a été créée pratiquement en même temps que son site internet, qu’elle a moins d’un an et qu’elle commence déjà à démarcher des clients, cela doit nous alerter compte tenu des délais d’obtention des autorisations administratives permettant de proposer ce genre de services.

Toutes les sites qui ont moins d’un an d’existence ne sont pas des arnaques mais la plupart des sites d’arnaque ont une existence courte. Par ailleurs, brown-fin.com est hébergé en États-Unis, autre motif d’inquiétude. Aucune société respectable ou d’une taille conséquente et aucune administration publique n’est hébergée dans ce genre de pays.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

BROWN-FIN.COM vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Les sites de trading, des casinos déguisés en investissements

Les sites de trading, on dirait que ça pousse comme des champignon. Qu’est-ce qui peut bien expliquer cette génération spontanée ? Le trading, cette spéculation, ne crée pourtant aucune richesse. L’explication est peut-être à trouver dans le fait que ces sites comme brown-fin.com, en réalité et sans que leurs clients ne le savent, récupèrent les pertes de ces derniers. C’est assez simple à comprendre.

En théorie, un site de trading comme brown-fin.com se rémunère en prenant des commissions sur les transactions. Vous pensez qu’ils rémunère de cette manière un accès au marché des CFDs ou du forex. Mais un site de trading n’est pas obligé de vous donner cet accès au marché mondial de ces instruments financiers. Il peut aussi vous le fournir lui-même, prendre lui-même la contrepartie de votre pari, le pari inverse. Sa seule obligation, c’est de vous payez si vous gagner. Et comme ça, si vous perdez, il empoche votre perte.

Or, il a été démontré que 90% des particuliers qui vont sur ces sites perdent leur argent. Du coup, le site de trading n’a qu’à regarder comment vous vous débrouiller. Et si vous faites partie de ces 90% de perdants, il prend systématiquement la contrepartie de vos ordres. Ainsi, il ramassera toutes vos pertes… Si vous comprenez cela, vous comprenez pourquoi les sites de trading pullulent sur internet. Et pourquoi ils ne choisissent pratiquement jamais de s’installer en France mais dans des paradis fiscaux moins regardant que notre AMF. Les possibilités de gains sont telles que cette activité a naturellement attiré la criminalité organisée comme le trafic de drogue et les jeux d’argent attirent la mafia. Et les `conseillers` travaillant pour ces sites ont des méthodes de ventes consistant à appuyer sur tous les stimulus de la dépendance aux jeux d’argent, pour que leurs clients remettent systématiquement au pot.

En Israël, cette industrie a connu un age d’or, jusqu’à ce qu’une formidable enquête de 2016 du Times of Israël n’en révèle les dessous. Le scandale fut national et déboucha sur le vote d’une loi censée mettre de l’ordre dans cette industrie, qui continue pourtant à prospérer. Rien que pour la France, cette industrie (trading et arnaques au faux investissement en général) dans son versant régulé comme dans le non régulé, a pris aux Français plus de 7 milliards d’euros. La réalité est sans doute pire parce que ce chiffre ne prend quasiment pas en compte les « arnaques légales », c’est-à-dire les escroqueries organisées par des sociétés installées en toute légalité dans des pays tels que Chypre ou Malte.

Absence sur liste noire mais absence d’agrément

brown-fin.com est absente des listes noires éditées par les différents gendarmes financiers publics. Est-ce que cela doit suffit à rassurer les investisseurs démarchés par brown-fin.com? Non. En effet. Si une entité est inscrite sur une liste noire, cela signifie à coup sûr qu’il s’agit d’une arnaque.

Cependant, son absence sur une liste noire ne suffit certainement pas à affirmer qu’il ne s’agit pas d’une liste noire. Cet argument, parfois utilisé par des escrocs, est irrecevable. En l’occurrence, si brown-fin.com n’est pas encore sur une liste noire, c’est très certainement parce qu’il n’a pas encore été signalé à une autorité publique ou pas encore détecté par cette dernière. En effet, d’après nous, brown-fin.com est sans aucun doute une arnaque et sera tôt ou tard inscrite sur une liste noire éditée par une administration publique.

L’avis de Warning-Trading: brown-fin.com est une arnaque

Aucun doute possible pour nous, brown-fin.com est bien une arnaque et doit être considéré comme tel.

Les victimes ont souvent du mal à admettre que des gens mettent autant de moyens, d’énergie et d’intelligence pour les dépouiller. Pourtant c’est bien le cas: cette URL sert à rancçonner des épargnants et cette activité fait vivre beaucoup de complices. L’arnaques 2.0 est devenue une industrie.

Informations utiles pour les victimes de brown-fin.com

Chaque jour, nous recevons des messages de victimes d’arnaques financières. Pour qu’elles trouvent des conseils et des informations utiles, nous avons conçu cette page spéciale. Si vous êtes une victime de brown-fin.com, vous y trouverez une aide précieuse.

Si vous êtes une victime de brown-fin.com, c’est probablement parce que vous avez réagi à une publicité sur internet, en général illégale. Sachez que la plupart du temps, ces publicités ne sont pas publiées par brown-fin.com mais par d’autres entreprises frauduleuses qui se sont spécialisées dans la publicité pour des services financiers frauduleux. Vos numéros de téléphone et adresse mails auront sans doute été ensuite vendues à brown-fin.com. Il y a donc fort à parier que vous serez de nouveau démarché par d’autres arnaques qui se présenteront sous d’autres noms. Surtout si vous vous êtes fait avoir une première fois. En général, les escrocs pensent que quelqu’un qui est tombé dans le panneau une première fois est susceptible de se faire avoir une seconde fois. Si vous voulez faire la leçon à ces escrocs, faite semblant de vous montrer intéressés pour obtenir un maximum d’informations sur l’arnaque que l’on vous propose. Ensuite, envoyez-nous ces informations pour que nous écrivions un article à ce sujet

Les équipes derrière des arnaques comme brown-fin.com demandent souvent à leurs victimes de leur fournir des documents d’identité comme des scans de passeport de carte nationale d’identité ou de permis de conduire, voire des quittances. Ils n’en n’ont pas réellement besoin pour abuser leurs victimes, si ce n’est pour avoir l’air sérieux. Mais ils prennent généralement l’habitude de garder précieusement ces documents qui peuvent toujours leur servir dans d’autres arnaques. Attention à ce genre de mauvaises surprises. Mieux vaut par principe porter plainte si vous êtes victime de brown-fin.com.

Alerte contre des usurpations de l’identité de Warning-Trading.com

Nous sommes régulièrement contactés par des victimes d’arnaques qui nous racontent avoir reçu un appel de notre part. Il s’agit en réalité de personnes qui usurpent l’identité de Warning Trading. Leur objectif est généralement double: essayer de prendre encore un peu plus d’argent à leurs victimes par la technique de la fausse récupération de fonds et se venger de notre site internet qui fait beaucoup de mal aux escrocs. Nous faisons régulièrement face à nombre d’attaques de toutes sortes.

L’arnaque à la récupération de fonds consiste à faire croire à des personnes déjà victimes d’escroquerie qu’il est possible de récupérer leurs fonds… contre un peu d’argent. Pour les escrocs, c’est juste une façon de maximiser leurs gains. On appelle aussi cela la « retape », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Alors si vous êtes contactés de cette manière, ne donnez pas suite ou collectez un maximum d’informations en jouant aux imbéciles pour les publier dans un commentaire sous l’un de nos articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.