Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Notre avis sur incomepalace.net : c’est une escroquerie

incomepalace.net

incomepalace.net commence à faire des dégâts parmi les épargnants français. Nous nous sommes penchés sur son cas.

incomepalace.net a plus d’un an d’existence mais il faut rester sur ses gardes

Pour vérifier si une URL est utilisée dans une arnaque, nous commençons toujours par vérifier son Whois. Ce sont des informations publiques, accessibles à n’importe qui, et qui permettent d’en savoir plus sur une URL, c’est-à-dire sur une adresse internet. Généralement, les whois des arnaques sur internet montrent des sites très récents. En effet, quand on arnaque les gens avec des sites internet, dès que l’on est repéré, on doit créer une nouvelle URL pour recommencer. Et ainsi de suite… Certaines arnaques sont repérées au bout de quelques jours, ce qui oblige les escrocs à constamment recommencer et à privilégier la quantité sur la qualité. Le Whois est donc un critère intéressant mais insuffisant.

incomepalace.net
Whois du site incomepalace.net

En effet, certains sites d’arnaques réussissent à présenter des durées de vie assez anciennes. C’est le cas d’incomepalace.net, qui a été créé il y a 969 jours. Ils y parviennent, soit en inventant des scénarios d’arnaques permettant de faire suffisamment patienter les victimes pour retarder leurs prises de conscience. Ainsi, quand elles se découvrent victimes, il s’est parfois écoulé plusieurs années. Et le site de l’arnaque est d’autant plus vieux et crédible. Soit elles trouvent l’URL d’un site à l’abandon dont elles rachètent les droits et donc l’antériorité, pour bénéficier de sa crédibilité. Ainsi, des arnaques réussissent à afficher des sites internet créés il y a plusieurs milliers de jours!. Dans le cas d’incomepalace.net donc, le critère du whois n’est pas concluant. Il faut chercher d’autres choses.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

INCOMEPALACE.NET vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Vous voulez perdre de l’argent ? Ouvrez un compte de trading!

incomepalace.net vous propose de faire fortune en devenant trader. L’ennui, c’est que la plupart des investisseurs particuliers qui se lancent dans le trading sont perdants. C’est ce qu’une étude publiée par l’Autorité des Marchés Financiers en 2014 a démontré. Les traders en herbent perdent leur argent neuf fois sur dix. Pire, ils n’apprennent pas de leurs erreurs. Cette étude a été réalisée à partir de données fournies par des courtiers régulés dans l’Union européenne, les seuls à avoir le droit de proposer leurs services à des épargnants français.

Imaginez les résultats avec des courtiers non régulés ou régulés dans des juridictions de complaisance, c’est-à-dire des paradis fiscaux dont les lois sont volontairement laxistes. Sans parler des sites qui ne sont régulés nulle part et qui disparaissent quelques semaines après être apparus.

incomepalace.net
Formules proposées par le site.

L’argent total perdu par les épargnants français dans ces sites de trading et les arnaques aux faux investissement s’élève a 7 milliards d’euros au moins si l’on additionne les évaluations faites sur le sujet depuis une dizaine d’année. En réalité, il est probable que ce chiffre sois sous-estimé car il laisse de coté les “arnaques légales”, organisées par de vraies sociétés installées dans l’Union européenne depuis des pays qui préfèrent fermer les yeux, comme Chypre.

Si ces sites de trading se développent autant sur internet alors que tant de personnes sont perdantes, c’est parce qu’ils fonctionnent largement comme des jeux d’argent et parce qu’en réalité, les sites de trading récupèrent une grande partie des pertes de leurs clients, par le mécanisme du market-making. Dans une formidable enquête qui a provoqué un scandale national en Israël, le Times of Israël a révélé en 2016 l’ampleur de cette activité semi-mafieuse dont les employés, loin d’être des conseillers financiers bien intentionnés, poussent systématiquement leurs clients à investir toujours plus pour perdre toujours plus.

Aucune mention légale sur le site d’incomepalace.net

Si l’on résiste au beau discours déployée sur le site incomepalace.net, on a peu de preuve de ses allégations. Par exemple, on ne retrouve aucune mention confirmant l’existence légale de cette société. Quand on y regarde de près, on trouve peu d’éléments tangibles permettant de comprendre les processus spécifiques à la plateforme.

Ce que l’on a plutôt c’est un discours généraliste sur l’investissement. Les mentions légales auraient pu servir à indiquer les informations permettant de connaitre les représentant de cette officine et son cadre juridique. en revanche le visiteur de ce site a droit à un discours emphatique sur la nécessité de s’inscrire, et d’effectuer un dépôt.

Absence sur liste noire mais absence d’agrément

Pour écrire cet article sur incomepalace.net, nous avons consulté les différentes listes noires publiques éditées par des gendarmes financiers publiques. Ces listes sont alimentées à partir de signalements de victimes et à partir de la surveillance effectuée par ces administrations publiques. Nous n’avons pas trouvé pour l’instant incomepalace.net sur l’une de ces listes noires.

Cela peut s’expliquer par le fait qu’il peut s’écouler un certain temps, parfois quelques mois, avant qu’une arnaque ne soit détectée ou signalée puis inscrite sur ces listes noires. Nous écrivons régulièrement des articles sur des arnaques que nous retrouvons bientôt sur l’une de ces listes noires. Nous pensons qu’incomepalace.net sera tôt ou tard inscrit sur l’une de ces listes noires.

L’avis de Warning-Trading: incomepalace.net est une arnaque

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, incomepalace.net est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Si vous êtes victime d’incomepalace.net

Chaque jour, nous recevons des messages de victimes d’arnaques financières. Pour qu’elles trouvent des conseils et des informations utiles, nous avons conçu cette page spéciale. Si vous êtes une victime d’incomepalace.net, vous y trouverez une aide précieuse.

Souvent, les victimes d’arnaques deviennent des chasseurs d’escrocs. Une manière de renvoyer la monnaie de leur pièce aux margoulins du web. Ils s’aperçoivent très vite que les équipes d’escrocs se font circuler des listes de victimes pour leur proposer de nouvelles arnaques. Alors ils jouent aux imbéciles pour obtenir un maximum de détails sur les nouvelles arnaques. Ensuite, ils nous envoient un message afin que l’on écrive un article dessus et tuer dans l’oeuf les nouvelles escroqueries. Si vous êtes une victime d’incomepalace.net, vous allez certainement être démarché pour de nouvelles offres et cette possibilité s’offre à vous.

Si vous avez ouvert un compte chez incomepalace.net et que pour cela, on vous a demandé des pièces d’identité (passeport, carte d’identité, quittance…) ces documents officiels pourraient être utilisés ultérieurement pour usurper votre identité par des gens mal intentionnés. C’est pour cette raison qu’il est très important que vous portiez plainte.

Si on vous appelle de la part de Warning-Trading.com, méfiance!

Warning-Trading.com fait régulièrement l’objet d’usurpation d’identité de la part d’escrocs que nos actions et publications dérangent. Ces usurpations d’identité prennent des formes différentes pour nous nuire de plusieurs façons. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Certains escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fonds. Certains réussissent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce que l’on appelle la “retape”, l’ “arnaque à la récupération de fonds”, les “recovery room” ou encore l’ “arnaque dans l’arnaque”. Donc si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne donnez pas suite. C’est une arnaque. Nous sommes un site de presse qui se rémunère essentiellement par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours pour écrire des articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Warning Trading - enquêtes, investigations et guides

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.