Quand BROKERS500 disparaît EL-TRADES apparaît

Trading, forex, CFDs, options binaires Nicolas Gaiardo Publié le 14 décembre 2016 à 10:22    Temps de lecture: 2 min
| Warning Trading

Début janvier 2016, j’ai été démarché par Monsieur Benjamin LEGRAND de BROKERS500 pour l’ouverture d’un PEA 29635 Annuel Valartis Bank. J’ai déposé 5000 euros. Chaque fin de mois je recevais un rapport détaillé de mon compte et je bénéficiais des meilleurs conseils. Fin novembre 2016 Monsieur LEGRAND m’annonce que BROKERS500 à été racheté par EL TRADES société d’origine andalouse. Il me propose d’investir de nouveau mais cette fois-ci dans le Forex. Je commence à me poser quelques questions d’où ma demande auprès de votre service.

Zaya T.

Si je puis me permettre, je vous répondrais en deux mots, “Olé, Olé” …  N’y voyez aucune moquerie dans mes propos, mais à la lecture de votre récit, je suis malheureusement navré de confirmer que vous avez été abusé depuis janvier 2016 dans le cadre d’une arnaque aux faux  PEA. Dans un premier temps avec BROKERS500, qui disparaît fin novembre au profit d’une nouvelle entité ibérique EL TRADE.

Tout d’abord, le PEA dit classique (Plan d’épargne en Action) ne peut être ouvert que dans un établissement bancaire. Il est utilisé sans garantie de gain pour investir directement en bourse et acheter uniquement des actions d’entreprises européennes cotées mais également des sociétés non cotées (SARL, ). Pour pouvoir en bénéficier vous devez résider fiscalement en France. Il n’est pas possible de retirer vos gains chaque mois au risque de devoir fermer votre compte avant le délai  maximum de 8 ans.  J’ajoute, qu’il s’agit d’un plan extrêmement encadré juridiquement du fait de sa franchise d’impôt.

Vos doutes étaient donc légitimes, On y retrouve les mêmes méthodes, les vieilles recettes:

  • Un consultant au nom bien Français, c’est le cas de Benjamin LEGRAND avec une bonne tête de vainqueur.
  • Un montant initial à déposé peu important pour mettre en confiance la victime
  • Une promesse de rendement à 8%  NET cumulable par mois
  • La mise à disposition d’une carte de retrait Master Card
  • Un site aux apparences légales avec de fausses informations juridiques
  • Un discours pour faire rêver

Bref vous l’avez compris, un cocktail qui fonctionne toujours pour escroquer encore et encore… Et c’est pour cela que tous les 6 à 8 mois notre cher Benjamin LEGRAND change de crèmerie passant de BROKERS500 à EL TRADES en prétextant un rachat de sa société. Un passage obligé pour recommencer à tromper de nouvelles et anciennes victimes avec une marque toute neuve, toute vierge sur le plan de sa réputation.

b-legrand

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x