Arnaque n°1061 : 1724-recouvrement.com

Usurpation d'identité Nicolas Gaiardo Publié le 1 mars 2021 à 16:55
Arnaque n°1061 : 1724-recouvrement.com

1724 Recouvrement, quel étrange cabinet ! Sur son site, il n’y a pas d’informations sur les avocats du cabinet. Tiens, encore un cabinet d’avocats sans avocats. C’est ce qu’on pourrait penser, mais les victimes de 1724-recouvrement.com, elles, croient dur comme fer qu’elles ont été arnaquées par des avocats légalement reconnus. Retour sur cette affaire.

Tondre le peu de laine qu’il reste aux malheureuses brebis

Arnaque sur le vin, arnaque avec TINDER, arnaque avec les containers maritimes… Les arnaqueurs sont décidément des êtres maléfiques pleins d’ingéniosité. Mais ils ne se limitent pas à ces formes d’escroquerie. Ils peuvent parfois prendre le manteau de berger afin de tondre le peu de laine qu’il reste aux brebis égarées qui se sont déjà fait arnaquer. Le site 1724-recouvrement.com nous donne l’occasion de parler de cette arnaque singulière.  

Vous avez été arnaqué une fois ? Pas de souci, le cabinet 1724 Recouvrement est là pour vous aider à recouvrer vos fonds et à traduire les escrocs en justice. C’est en tout cas ce que promet le fameux cabinet. Et pour cela, il se vante d’avoir un réseau de partenaires. « Avocats, Experts Comptables, Huissiers et Juristes qui défende les mêmes principes que nous et qui comprennent la mutation et les changements issus de la digitalisation » (sic). Ah, enfin un cabinet qui me comprendra pensera la malheureuse victime !

Des avocats qui ne sont pas… très professionnels

Avant de cliquer sur ‘’Soumettre une requête’’ sur 1724-recouvrement.com, il faut considérer plusieurs éléments. D’abord, la section ‘’A propos’’. Pour un cabinet d’avocat, nous sommes surpris qu’il y ait tout sauf des renseignements sur les avocats du cabinet. De plus, dans cette rubrique, nos fameux experts ne font que ramener des informations déjà présentes sur la page d’accueil. Ce mode de conception de site n’est pas, disons, très professionnel.

Par ailleurs, ce cabinet qui se targue « d’assister [ses clients] à tous les stades de procédure » et de les représenter « devant l’ensemble des juridictions pénales européennes compétentes » n’arrive même pas à bien écrire ‘’Copyright’’ sur son site. « Copyrighgt », indique la plateforme. Mais soit, mettons ça sur le coup d’une erreur de saisie.

Consultons le WHOIS de la plateforme. Que nous dit-il ? Malheureusement, rien. Rien si ce n’est qu’il confirme entièrement tous nos soupçons. En effet, il est impossible de savoir qui sont les individus derrière le site. Aussi, alors qu’ils avancent que leur cabinet se trouve en France, le site est hébergé en Géorgie. Tiens, ne serait-ce pas de l’arnaque ça ? Absolument.

Le WHOIS de 1724-recrouvement.com couve bien nos doutes. Pas d’informations sur les créateurs de la plateforme. Bizarre !
Le WHOIS de 1724-recrouvement.com couve bien nos doutes. Pas d’informations sur les créateurs de la plateforme. Bizarre !

Des images prises sur Internet

La plupart des images qui se trouvent sur 1724-recouvrement.com sont des images téléchargées sur Internet. Par exemple, cette illustration qui semble révéler le professionnalisme des avocats du cabinet se trouve sur cette page et sur celle-ci.

Cette image sur 1724-recouvrement.com est loin d’être unique. Elle est téléchargée sur Internet.
Cette image sur 1724-recouvrement.com est loin d’être unique. Elle est téléchargée sur Internet.
La même photo de 1724-recouvrement.com se retrouve sur un autre site censé être celui d’un cabinet d’avocats.
La même photo de 1724-recouvrement.com se retrouve sur un autre site censé être celui d’un cabinet d’avocats.

1724 vs 1724 Recouvrement

Notre enquête nous permet de dire que 1724 Recouvrement est un faux cabinet. Il n’existe pas et il n’a jamais existé, contrairement à ce qu’il avance. La seule société qui existe, c’est 1724. Eh non, elle n’est pas un cabinet d’avocats. En tout cas, son activité, selon l’Infogreffe, c’est « Autres activités auxiliaires de services financiers, hors assurance et caisses de retraite ». Enfin, c’est une Société par actions simplifiée à associé unique.

Les informations administratives de la société 1724 qu’essaie d’usurper 1724 Recouvrement.
Les informations administratives de la société 1724 qu’essaie d’usurper 1724 Recouvrement.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit clic vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter