Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Blockchair Trade: notre avis sur cette usurpation de l’identité de Blockchair

blockchair.trade

Mise en garde contre Blockchair Trade. Cet stratagème frauduleux commence à piéger plusieurs personnes. Voici pourquoi nous sommes inquiets.

Le domaine Blockchair Trade, en ligne depuis seulement 224 jours depuis sa création le 7 août 2023, suscite des inquiétudes quant à sa légitimité. Sa similitude avec Blockchair.com et l’utilisation de l’e-mail manager@blockchair.trade soulèvent des soupçons d’usurpation d’identité. De plus, son inscription sur la liste noire de l’Assurance Banque Epargne Info Service confirme son caractère frauduleux. En conclusion, Blockchair Trade est une escroquerie financière à éviter.

Un domaine jeune de seulement 224 jours

Pour évaluer le caractère frauduleux d’un site web ou d’une adresse Internet, un indice majeur est sa durée d’existence.

L’adresse de Blockchair Trade, créée le 7 août 2023, n’existe que depuis 224 jours. Pour offrir de tels services, cette durée de vie est extrêmement réduite, ce qui éveille instantanément notre suspicion.

blockchair.com versus blockchair.trade, une usurpation évidente

Les différences minimes entre blockchair.com et blockchair.trade, loin d’être anodines, trahissent une usurpation. En effet, le véritable site internet de Blockchair est blockchair.com, et non blockchair.trade. Cette proximité dans les URL trompe les investisseurs, les conduisant à minimiser l’importance de cette distinction. Or, c’est précisément ce détail qui révèle une usurpation d’identité.

manager@blockchair.trade, un courriel manipulé par ces fraudeurs

C’est via l’adresse mail manager@blockchair.trade que ces individus entrent en contact avec leurs victimes. Bien que celle-ci ne soit probablement pas la seule utilisée, c’est celle dont nous avons confirmation. Ils opèrent fréquemment sous de fausses identités.

L’Assurance Banque Epargne Info Service sonne l’alarme

De manière régulière, l’Assurance Banque Epargne Info Service actualise sa liste noire des entités et sites web interdits. Alors comme les institutions européennes, Blockchair Trade figure bien sur cette liste noire. Ignorer les tentatives de discrédit de cette liste par les responsables de cette entité, avançant théories du complot ou conspiration, est primordial. L’inscription sur liste noire est rigoureusement encadrée et vise principalement à sauvegarder les investisseurs contre des investissements fallacieux.

Le constat de Warning-Trading : Blockchair Trade est une escroquerie

Au vu des informations précédentes, il est clair que ce site représente une escroquerie financière.

La fraude financière en ligne constitue désormais un secteur prospère, et cette organisation emboîte le pas avec des comportements typiques : illégalité, duperie, anonymat, imposture… Si le doute s’installe quant à leur fiabilité, mieux vaut s’en écarter. Pour ceux déjà victimes, vous trouverez des recommandations ci-après.

Face à un transfert bancaire, envisagez le rappel de fond en urgence

Si vous avez réalisé un transfert d’argent vers les trompeurs de Blockchair Trade via virement bancaire, il est conseillé de demander le rappel de fond d’urgence.

Cette spécificité des virements bancaires offre la possibilité de solliciter des rappels de fonds, même plusieurs semaines après, si le compte destinataire des fonds est encore alimenté et que vous prouvez l’association de ce virement avec une fraude.

De plus, une fois que votre banque est informée du caractère frauduleux et qu’un rappel de fonds est demandé, elle est tenue de procéder aussi rapidement que possible. Inaction de sa part peut entraîner sa responsabilité. Cela ne garantit pas le succès, mais représente une obligation de moyen.

Nous observons régulièrement des victimes parvenir à récupérer leurs fonds par ce procédé. Utilisez cet article comme preuve de fraude pour demander le rappel de fond.

Si les paiements par cartes permettaient de telles annulations, cela entraverait considérablement l’œuvre des fraudeurs…

Conseils destinés aux victimes

Si vous avez été dupé par cette arnaque, ne restez pas sans agir ! Vous obtiendrez un soutien adéquat via cette page spécialement conçue pour vous.

Si vous êtes tombé dans leurs filets, c’est probablement suite à une publicité en ligne, souvent illégale. Ces annonces ne proviennent pas toujours directement de Blockchair Trade mais d’autres firmes malveillantes promouvant des services financiers frauduleux. Vos coordonnées sont ensuite probablement cédées à Blockchair Trade. Il est très likely que d’autres arnaques vous démarcheront sous d’autres appellations.

Les escrocs estiment qu’une personne déjà piégée une fois est susceptible de l’être à nouveau. Pour les confondre, feignez l’intérêt et récoltez le maximum d’informations sur la fraude proposée. Communiquez-nous ensuite ces données afin que nous puissions réaliser un article.

Si pour créer un compte chez Blockchair Trade, vous avez remis des documents d’identité, ces pièces pourront être abusivement utilisées à l’avenir. D’où l’importance de porter plainte.

Attention aux appels prétendument émis par Warning-Trading.com !

Nous recevons souvent des témoignages de victimes d’arnaques disant avoir été contactées par notre équipe. Il s’agit en réalité d’usurpateurs visant à extorquer davantage de fonds par la méthode de la fausse récupération de fonds tout en cherchant à nuire à notre site web, qui dérange beaucoup les escrocs. Nous faisons face à de nombreuses attaques.

Cette fraude à la récupération de fonds consiste à persuader des victimes d’escroqueries qu’un remboursement de leurs pertes est possible… moyennant finance. Pour ces malfrats, c’est juste un moyen de maximiser leurs profits. Cette pratique est également connue sous le nom de « retape », « recovery room » ou « l’arnaque dans l’arnaque ». Ainsi, si vous êtes approchés de la sorte, interrompez tout échange ou accumulez un maximum d’informations en feignant la naïveté pour les divulguer en commentaire sur l’un de nos articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.