Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Comment réagir en cas d’usurpation d’identité par téléphone ?

L'usurpation d'identité par téléphone, prévenir cette fraude

Prévention de l’arnaque :

L’usurpation d’identité par téléphone est une escroquerie de plus en plus répandue. Des individus malintentionnés se font passer pour des institutions officielles ou des entreprises légitimes dans le but de soutirer de l’argent ou des informations personnelles à leurs victimes. Savoir comment réagir face à ce type d’arnaque peut vous éviter bien des ennuis.

Tout d’abord, il est important de comprendre comment fonctionne ce genre de fraude téléphonique. Les escrocs utilisent diverses techniques pour gagner la confiance de leurs cibles. Ils peuvent se faire passer pour des agents du fisc, des policiers, des avocats ou même des employés de votre banque. Grâce à des informations glanées sur les réseaux sociaux ou dans des bases de données piratées, ils sont capables de vous appeler par votre nom et de connaître certains détails personnels vous concernant. Cela leur donne une apparence de légitimité.

Une fois qu’ils ont établi ce premier contact, les fraudeurs inventent toutes sortes de scénarios pour vous soutirer de l’argent ou des données confidentielles. Ils peuvent prétendre que votre compte bancaire a été piraté, que vous devez de l’argent au fisc ou encore qu’un proche a des ennuis avec la justice et a besoin d’une caution. Quelle que soit l’histoire, le but est de vous pousser à agir vite, sans réfléchir, par peur ou sous le coup de l’émotion.

Comment savoir si je suis victime de spoofing (usurpation d’identité par téléphone) ?

Identifier une usurpation d’identité téléphonique ou le “spoofing” peut s’avérer complexe, mais certains signes peuvent alerter. Par exemple, si l’appelant insiste fortement pour obtenir des informations sensibles ou si la situation décrite semble urgente et dramatique, il est probable que vous soyez en présence d’un fraudeur. De même, si l’appelant refuse de vous donner le temps de vérifier les informations qu’il vous donne ou s’il vous demande de payer de manière inhabituelle (par exemple, en cartes-cadeaux ou en crypto-monnaie), il s’agit probablement d’une arnaque.

Pour vous protéger, il est recommandé de ne jamais donner d’informations personnelles ou financières par téléphone, sauf si vous avez initié l’appel vous-même à une institution de confiance. Si vous recevez un appel suspect, raccrochez et contactez l’institution présumée directement pour vérifier. En cas de doute, ne vous fiez pas à l’urgence de la situation : prenez le temps de vérifier les informations avant de prendre une décision.

Si vous pensez avoir été victime d’une usurpation d’identité, il est important de le signaler aux autorités compétentes. En France, vous pouvez contacter la plateforme Pharos, le service Info Escroqueries ou faire confiance à notre expertise de plus de 10 ans en nous contactant. Il est également recommandé de contacter votre banque pour bloquer tout mouvement suspect sur votre compte.

En somme, la vigilance est la clé pour éviter de tomber dans le piège de l’usurpation d’identité par téléphone. Une bonne connaissance des techniques utilisées par les escrocs et une attitude prudente peuvent vous aider à vous protéger.

Alors, comment réagir si vous recevez un tel appel ? Voici quelques conseils :

Ne paniquez pas et gardez votre sang-froid

Même si l’interlocuteur se montre convaincant ou menaçant, ne vous laissez pas intimider. Prenez une grande respiration et recentrez-vous avant de répondre à ses questions ou demandes.

Ne donnez aucune information personnelle

Quel que soit le scénario invoqué, ne communiquez jamais de données confidentielles comme vos mots de passe, numéros de compte bancaire, date de naissance, etc. Même des informations en apparence anodines peuvent servir aux escrocs.

Posez des questions

N’hésitez pas à poser des questions à votre interlocuteur pour vérifier son identité et la véracité de ses dires : nom complet, matricule, raison sociale de l’organisme pour lequel il prétend travailler, numéro de téléphone officiel, etc. Un vrai professionnel sera en mesure de répondre précisément à ces questions.

Demandez un numéro de référence

Exigez un numéro de dossier ou de plainte avant de raccrocher. Cela permettra de prouver par la suite que vous avez bien été victime d’une tentative d’escroquerie.

Raccordez immédiatement si l’interlocuteur refuse de répondre à vos questions ou devient menaçant.

Le refus de donner des informations concrètes sur son identité ou le passage à des menaces sont de sérieux drapeaux rouges. Raccordez sans discuter davantage.

Signalez l’appel aux autorités

Contactez votre banque, les services de police ou la gendarmerie pour signaler la tentative de fraude dont vous avez fait l’objet. Cela permettra peut-être de remonter jusqu’aux escrocs et de les arrêter.

Modifiez vos mots de passe

Même si vous n’avez rien révélé during l’appel, il est recommandé de changer tous vos mots de passe par mesure de précaution. Optez pour des mots de passe complexes et uniques pour chaque compte.

Soyez vigilant face aux futures tentatives

Une fois que votre nom figure dans les fichiers des fraudeurs, il est probable que vous receviez de nouveaux appels. Restez sur vos gardes et appliquez ces conseils à chaque communication suspecte. En moyenne, 1 victime sur 3 des victimes que nous avons aidées s’est fait escroquer une seconde fois malgré cette prévention.

Sécurité & Protection

En respectant ces quelques règles, vous minimiserez grandement les risques de vous faire avoir par ce type d’arnaque téléphonique. L’usurpation d’identité est un délit grave qui peut avoir de lourdes conséquences financières et psychologiques pour les victimes.

Si malgré toutes vos précautions, vous avez communiqué des informations personnelles ou injecté de l’argent, contactez immédiatement votre banque pour faire opposition sur vos comptes et cartes bancaires. Changez également tous vos mots de passe le plus rapidement possible. Ensuite, portez plainte auprès de la police ou de la gendarmerie. Enfin, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel du droit spécialisé sur le sujet et vérifier que vos informations ne circulent pas sur internet grâce à ID Protect.

Avec un peu de vigilance et de bon sens, il est possible de déjouer cette cybercriminalité par usurpation d’identité au téléphone. Ne vous laissez pas intimider par les manœuvres de ces fraudeurs professionnels et protégez vos données personnelles, qui constituent votre bien le plus précieux à l’ère du numérique.

Je suis victime, quels sont mes droits ?

Pour les victimes d’usurpation d’identité, plusieurs droits et recours sont disponibles. D’abord, le droit à l’information. Les autorités compétentes doivent vous informer des progrès de l’enquête et des mesures prises pour protéger vos informations. De plus, vous avez le droit à la réparation. Cela signifie que vous pouvez demander une indemnisation pour les dommages subis, qu’ils soient matériels ou moraux.

Ensuite, vous avez le droit à l’accompagnement. Des professionnels spécialisés peuvent vous aider à traverser cette épreuve difficile, en vous fournissant des conseils et en vous aidant à naviguer dans le système juridique, en vous aidant à comprendre vos droits et à formuler vos demandes.

En outre, vous avez le droit à la suppression des informations erronées. Si votre identité a été usurpée et que des informations incorrectes circulent à votre sujet, vous pouvez demander leur suppression. Cela peut inclure des informations sur des comptes bancaires ou des cartes de crédit qui ne sont pas les vôtres, ou des informations sur des transactions que vous n’avez pas effectuées. En France, l’expert en la matière est ID Protect.

Enfin, vous avez le droit à la prévention. Cela signifie que vous pouvez demander à être informé des mesures de sécurité que vous pouvez prendre pour prévenir une nouvelle usurpation d’identité. Cela peut inclure des conseils sur la façon de protéger vos informations personnelles, de créer des mots de passe sécurisés et de repérer les tentatives d’hameçonnage.

En somme, en tant que victime d’usurpation d’identité (consultez notre article sur l’usurpation d’identité en général), vous avez des droits importants qui peuvent vous aider à vous protéger et à obtenir justice. Il est crucial de connaître ces droits et de les exercer pleinement pour minimiser l’impact de cette expérience traumatisante.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
Warning Trading - enquêtes, investigations et guides

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.