Power-spot.eu, une usurpation de la firme Abakus Group SA

Usurpation d'identité Nicolas Gaiardo Publié le 1 février 2020 à 22:16    Temps de lecture: 3 min
| Warning Trading

Avec power-spot.eu, nous venons à la conclusion que les arnaqueurs n’ont plus de limites. Ils viennent d’ajouter à la liste des produits d’investissements à proposer aux internautes l’électricité. En effet, le site permettrait d’accéder au marché de l’électricité à travers une bourse d’électricité. Si vous trouvez déjà l’idée insolite, attendez de lire l’article, ce que nous avons découvert est encore plus amusant.

La bourse fictive d’électricité

Le site prétend mettre à la disposition de tous une bourse d’électricité : « La bourse de l’électricité est enfin ouverte au particulier grâce à PowerSpot. PowerSpot met à votre disposition un accès au marché et un accompagnement permanent. Achetez de l’électricité, attendez, et vendez au plus haut des pénuries avec des écarts de dizaines de pourcents ! ».

Si cette bourse existait vraiment, il va de soi qu’une effervescence serait créée à son sujet sur internet, on retrouverait des articles en ligne à son propos. Au contraire, nous ne retrouvons aucune mention relative à ce marché sur internet.

Par ailleurs, le processus décrit par le site paraît un peu insolite et simpliste. Il propose en effet d’acheter de l’énergie électrique au prix bas et de le revendre au moment opportun au prix élevé, appliquant ainsi la stratégie d’achat vente classique que l’on nous a souvent proposée pour le bitcoin, le vin et tout le reste.

Power-spot.eu

Une stratégie trop simpliste

Le stockage de l’énergie électrique, son transport et sa distribution requièrent des mesures spéciales qui ne sauraient être naïvement confinées dans l’association achat/vente. De là vient notre premier doute au sujet de ce site. Nous avons ensuite découvert que ce site n’est rien qu’une usurpation de l’identité d’une firme dénommée Abakus Group SA

Une usurpation de la firme Abakus Group SA

Le site power-spot.eu présente POWER SPOT comme « Une marque du groupe Abakus SA ». Nous nous sommes posé trois questions :

  • Abakus Group SA existe-t-il réellement ? En cas de réponse négative, il est inutile de poursuivre la réflexion. On pourrait conclure que le site power-spot.eu se réfère à une firme qui elle-même n’existe pas. Nous avons vérifié sur le registre de la Commission de Surveillance du Secteur Financier et nous avons constaté que la firme Abakus SA existe réellement et est inscrite sur le registre du régulateur luxembourgeois.
  • Existe-t-il un lien entre Abakus SA et PowerSpot ? Sur la base des informations que nous avons pu collecter, nous ne pouvons donner une réponse affirmative à cette question. En effet, rien sur le site de cette firme Abakus SA ne fait allusion à un produit électrique. Certes Abakus SA propose la gestion financière, mais son domaine d’intervention n’embrasse pas l’investissement sur l’électricité.
  • Que dit le régulateur compétent. Power-spot.eu prétend être une firme luxembourgeoise. Nous avons donc vérifié chez la Commission de Surveillance du Secteur Financier et nous avons découvert que le régulateur du Grand-Duché a émis une mise en garde contre ce site le 28 janvier dernier. Le régulateur spécifiait que ce site est inconnu de ses services et n’a reçu aucune licence pour proposer des services financiers dans l’espace européen.

Les réponses à ces trois questions nous amènent à une certitude : power-spot.eu est une arnaque, à éviter.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
guiotto
guiotto
2 années il y a

Bonjour
ci joint leurs réponse :

Le succès grandissant de PowerSpot ne manque d’attirer toutes les convoitises, y compris les plus mal intentionnées. C’est ainsi que des utilisateurs de la plateforme ont récemment informé nos gestionnaires de comptes d’un article peu élogieux publié sur un blog bulgare à l’encontre de PowerSpot. Il s’agit, en dépit des apparences extrêmement bien travaillées, d’une société de marketing aux méthodes fort agressives et peu recommandables, qui a contacté le service de communication de PowerSpot, à de nombreuses et insistantes reprises, pour proposer au groupe une adhésion payante à un « annuaire de firmes d’investissement recommandées », en sous-entendant plus ou moins ouvertement qu’un refus signifierait l’apparition du groupe dans leur « liste noire ». PowerSpot n’a bien entendu pas accepté ce chantage au bon papier, et le blog que de se fendre d’un « article » fantaisiste et dénué de sens.

On y apprend ainsi qu’il n’y a pas de marché de gros de l’électricité en Europe (…), que le procédé de PowerSpot (qui a demandé 18 mois de préparation pour permettre une mutualisation de nos capacités commerciales sur le réseau de transport) est trop simpliste (!), et que la maison mère de PowerSpot, le groupe luxembourgeois Abakus (dont les titres sont pourtant échangeables au LSE depuis près de 15 ans) n’existe pas. Non content de cette diatribe diffamatoire de bas étage, qui n’aurait, à elle seule, que peu d’influence eu égard à son contenu absurde, cette entité a engagé une procédure de litige auprès de la Commission grand-ducale de Surveillance du Secteur Financier, à laquelle PowerSpot n’est pourtant pas rattaché en tant que prestataire de services de gestion de portefeuilles énergétiques et non financiers.

La direction de PowerSpot a donc décidé, eu égard à l’ampleur du phénomène, et la velléité des protagonistes, de faire respecter ses droits, et le département juridique étudie actuellement les suites à donner à cette affaire. PowerSpot jouit d’une historique disciplinaire absolument vierge de tout litige, et entend veiller à la protection de sa bonne réputation avec la même intensité que celle des actifs de ses clients.

La direction.

Tchanga
Tchanga
Répondre à  guiotto
2 années il y a

Bonjour,
Il s’agit bien d’escrocs.
Je suis une victime.

Tchanga
Tchanga
2 années il y a

Bonjour,
Je suis une victime du site ,
En effet j’ai investit la somme de 350 euros .
Aujourd’hui, le site est fermé et le fameux Gilles pradel n’existe plus.
Déplus ils répondaient au numéro 0175951669 , qui n’est en fait qu’ un standard décentralisé ou je ne sais pas trop.
Actuellement je suis perdu et je ne sais par quel recours passer pour attraper ces escrocs et récupérer mes fonds.
Pouvez vous m’aider ?

Alexis
Alexis
2 années il y a

Je suis aussi une victime

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x